citation

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

jeudi 1 avril 2010

Avril : discernement, lucidité et réajustement

« En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles ».
Khalil Gibran. Extrait de Le Sable et l'écume

Avec le retour de Saturne en Vierge le 7 avril se reforme l’opposition à Uranus (elle sera exacte le 26 avril à 28°46 dans l’axe Vierge-Poissons) tandis que Pluton rétrograde à la même date (5°25 Capricorne). Une dizaine de jours plus tard, dès le 18 avril, Mercure rétrograde dans le signe du Taureau (12°38).

Ces rétrogradations ont lieu en signe de Terre. L’élément Terre symbolise la matière, le monde des formes, le concret, le palpable. Sens pratique, prévoyance, prudence, réflexion, persévérance, efficacité, caractérisent les signes de Terre qui ont aussi besoin d’ordre, de certitudes, de sécurité, de fonctionner à l’intérieur d’un certain cadre ou routine

C’est sans doute une belle opportunité que nous offre les astres en cette période de profonds bouleversements. Peut être aussi un moment de répit pour nous poser les bonnes questions, façonner de nouvelles idées et valeurs mentales, analyser les erreurs passées et apporter les révisions utiles en ayant une compréhension plus grande, un regard plus ajusté et plus réaliste de la situation ou des évènements et envisager, pourquoi pas, de nouvelles voies à suivre.

Qu’est ce qui dans nos vies, notre quotidien ne fonctionne pas ou fonctionne mal et pourquoi ? qu’avons-nous envie ou besoin d’abandonner, de modifier ou de réajuster ?
Cette question est aussi valable pour nos politiques notamment le gouvernement qui maintient coûte que coûte son cap des réformes, mais aussi pour les chefs d’entreprises qui envisagent des réorganisations et/ou restructurations.

Tous, nous avons ce mois-ci la possibilité de réfléchir en profondeur, d’utiliser notre esprit critique, notre sens analytique avec lucidité et discernement, afin que ce qui doit être changé, ce qui doit évoluer, le soit en toute honnêteté et responsabilité.
Nous serons ainsi préparés à accepter les bouleversements qui se profilent à l’horizon et qui présagent un été secouant.

Durant cette phase d’intériorisation, la tension nerveuse et mentale sera accrue et nous aurons probablement à faire face à des disfonctionnements dans le domaine de la communication et des échanges mais aussi dans celui des transports.
Avec le dernier retour de Saturne en Vierge c’est le moment de trier et de ne conserver que ce qui pourra être utilisable. De nouvelles organisations tentent de se mettre en place, elle nécessitent des restructurations en profondeur et amènent des tensions et des conflits.
C’est aussi le moment de prendre conscience de nos limites, ne pas agir sans réflexion, être réaliste et pratique, nous interroger sur nos insuffisances.
Les réorganisations amènent une insécurité du fait que notre quotidien est bousculé.
Un processus de synthèse, de purification, d’ordre, de récolte se termine avec ce dernier retour de Saturne en Vierge.
Il va falloir gérer nos frustrations pour sentir le sens de notre utilité et exprimer nos potentialités, chercher à nous harmoniser avec les profondes transformations structurelles en cours et trouver notre équilibre.

Cette période de mutation s’opèrera de manière équitable et responsable si nous puisons dans nos propres ressources, en abandonnant notre rigidité, nos peurs, nos inquiétudes, nos exigences et plutôt que d’utiliser la force et la violence, servons-nous de notre discernement, notre lucidité, notre ouverture d’esprit et notre ingéniosité.

Nous venons d’entrer dans le printemps, période de renaissance pour la nature mais pourquoi pas aussi pour l’être humain une période de grand nettoyage pour faire place à un renouveau dans nos vies ?

Je finis par ce texte extrait de "Conversations avec Dieu, Tome 1, de Neal Donald Walsh :
«Toute action entreprise par les êtres humains est fondée soit sur l'amour, soit sur la peur, et cela ne se limite pas aux relations personnelles. Les décisions qui affectent le commerce, l'industrie, la politique, la religion, l'éducation de vos jeunes, les programmes sociaux de vos pays, les objectifs économiques de votre société, les choix concernant la guerre, la paix, l'attaque, la défense, l'agression, la soumission, la décision de convoiter ou de donner, d'épargner ou de partager, d'unir ou de diviser, chacun des choix que tu fais librement, tout cela vient de l'une des deux seules pensées possibles une pensée d'amour ou une pensée de peur.
La peur est l'énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse, l'amour est l'énergie qui s'étend, s'ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit.
La peur enveloppe nos corps dans les vêtements, l'amour nous permet de rester nus.
La peur s'accroche et se cramponne à tout ce que nous avons, l'amour donne tout ce que nous avons.
La peur retient, l'amour chérit.
La peur empoigne, l'amour lâche prise.
La peur laisse de la rancœur, l'amour soulage.
La peur attaque, l'amour répare.
Chaque pensée, parole ou action humaine est fondée sur l'une ou l'autre émotion. Tu n'as aucun choix à cet égard, car il n'y a pas d'autre choix. Mais tu es libre de choisir entre les deux. »

3 commentaires:

  1. super...explications claires et permettent de mieux aborder effectivement cette période de remous.
    Merci beaucoup Anne-Marie pour ce partage.
    Corinne

    RépondreSupprimer
  2. C'est trés clair..vous devriez ouvrir un forum d'astro. J'en serais ravie et d'autres aussi.
    Je vous lis sur le forum astro/dient mais il n'est pas assez complet. Dommage.
    un bélier asdt bélier..
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour vos commentaires. Malheureusement je n'ai pas le temps de m'occuper d'un forum astro mais j'ai ouvert une page du même nom que mon blog sur facebook où je tente d'alimenter des discussions. Si vous voulez nous rejoindre...

    RépondreSupprimer