citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

jeudi 29 décembre 2011

Bonne année !


 
A l'occasion de la nouvelle année, je vous présente mes meilleurs voeux de bonheur, de joie, de santé, d'amour, de prospérité, d'abondance.
Comme le soleil n'attend point les prières et les flatteries pour se lever, mais soudain resplendit et par tous est salué
Toi aussi, n'attends point les applaudissements, les murmures et les louanges pour bien faire
Mais de ta propre volonté, répands les bienfaits et, à l'égal du soleil, tu seras aimé.
Pensée d'Epictète

Voici aussi un texte que j'apprécie énormément et que je partage avec vous. Beaucoup le connaisse déjà, on le trouve sur de nombreux blogs et sites mais pour ceux qui ne l'ont jamais lu, je suis sûre qu'ils seront contents de le découvrir.

ALLÉGORIE
Extrait de Astrologie karmique, Tome 1 – Nœuds de la Lune et Réincarnation - Martin Schulman

C'était le matin, Dieu se tenait devant ses douze enfants et il planta en chacun d'eux une semence de vie humaine. Ils se présentèrent à lui un par un pour recevoir les dons qui leur étaient respectivement assignés.

« A toi, Bélier, je donne ma semence le premier pour que tu aies l'honneur de la mettre en terre. Chaque graine plantée te permettra de récolter un million d'autres graines. Tu seras le premier à pénétrer sur le sol de l'esprit humain avec Mon idée. Mais ce n'est pas ton affaire d'entretenir cette idée, ni de t'interroger à son propos. Ta vie est dans l'action et la seule tâche qui t'incombe est de commencer à rendre les hommes conscients de Ma Création. Pour la bonne marche de ton travail, Je te donne la vertu de l'Estime de soi. »
Tranquillement, le Bélier retourna à sa place.

« A toi, Taureau, Je donne le pouvoir de rendre la semence substantielle. Ton travail est de la plus haute importance, il demande toute ta patience car tu dois achever tout ce qui a été entrepris, au risque de voir les graines emportées par le vent. Tu ne dois ni douter, ni changer d'idées en cours de route, non plus que dépendre des autres dans le travail que Je t'ai destiné. Pour cela, Je te fais don de la force. Use-en avec sagesse. »
Et le Taureau retourna à sa place.

« A toi, Gémeaux, Je donne les questions sans réponses de façon à ce que tu puisses donner à tous les hommes la compréhension de ce qu'ils vivent autour d'eux. Tu ne sauras jamais ils parlent et écoutent, mais dans ta quête de la réponse tu trouveras mon cadeau : la Connaissance. »
Et le Gémeaux retourna à sa place.

« A toi, Cancer, Je donne la tâche d'enseigner l'émotion aux hommes. Mon idée pour toi est de provoquer leurs rires et leurs larmes, pour que ce qu'ils vivent et pensent crée la plénitude au-dedans d'eux. Pour cela, Je te fais don de la famille afin que ta plénitude puisse la rendre prospère. »
Et le Cancer retourna à sa place.

« A toi,  Lion, Je te donne la tâche d'étaler aux yeux du monde Ma Création dans tout son état. Mais tu dois te méfier de la fierté et toujours te souvenir qu'il s'agit de Ma Création, et non de la tienne. Si tu l'oublies, les hommes te mépriseront. Tu trouveras de grandes joies dans le travail que Je te donne si tu l'accomplis parfaitement. Pour cela, tu dois avoir le don de l'honneur. »
Et le Lion retourna à sa place.

« A toi, Vierge, Je te demande de juger ce que l'homme a fait de Ma Création. Tu dois examiner son comportement avec attention et lui rappeler ses erreurs de façon à ce qu'à travers toi, Ma Création soit accomplie. Pour cela, Je te donne la Pureté de l'Esprit. »
Et la Vierge retourna à sa place.

« A toi, Balance, Je donne la mission de servir, pour que l'homme puisse être attentif à ses devoirs envers les autres. Il doit apprendre la coopération autant que la capacité de réfléchir à l'autre face à ses actes. Je te mettrai partout où règne la discorde et pour tes efforts, Je te fais don de l'Amour. »
Et la Balance retourna à sa place.

« A toi, Scorpion, Je donne une tâche très difficile. Tu auras la capacité de connaître l'âme des hommes, mais Je ne te permets pas de parler de ce que tu apprends. Tu seras souvent attristé de voir les choses telles qu'elles sont, cela te détournera de Moi et te fera oublier que ce n'est pas Moi mais la perversion de Mon idée qui cause ta douleur. Tu verras si bien l'homme que tu finiras par le voir comme un animal et tu lutteras tant au fond de toi contre ses instincts que tu perdras ton chemin, mais lorsque tu reviendras vers Moi, Scorpion, J'ai pour toi le don suprême de la Détermination. »
Et le Scorpion retourna à sa place.

« Sagittaire, Je te demande de faire rire les hommes, car leur incompréhension de Mon idée les rend amers. A travers leurs rires, tu dois leur donner l'espoir qui les ramènera vers Moi. Tu toucheras ainsi de nombreuses vies, mais seulement pour un temps, et tu connaîtras chaque fois l'inquiétude. A toi, Sagittaire, Je fais don de l'Abondance infinie que tu pourras répandre jusqu'à atteindre chaque coin sombre et y apporter la lumière. »
Et le Sagittaire retourna à sa place.

« De toi, Capricorne, J'attends le labeur de ton front, pour que tu puisses enseigner le travail aux hommes. La tâche n'est pas facile, car tu ressentiras les travaux de l'homme peser sur tes épaules ; mais pour la contrainte de tes fardeaux, Je mets la responsabilité de l'homme entre tes mains. »
Et le Capricorne retourna à sa place.

« A toi, Verseau, Je donne la conception du futur, pour que l'homme puisse dépasser ses limites. Tu connaîtras la douleur de la solitude, car Je ne t'autorise pas à personnaliser Mon Amour. Mais, pour ouvrir les yeux de l'homme à d'autres possibilités, Je te fais don de la Liberté, elle te permettra de continuer à servir l'humanité lorsque cela est nécessaire. »
Et le Verseau retourna à sa place.

« A toi, Poissons, Je donne la tâche la plus difficile de toutes. Je te demande de prendre sur toi toutes les misères de l'homme et de les retourner. Tes larmes doivent devenir les Miennes. La tristesse que tu absorbes représente l'effet de l'incompréhension de Mon idée par l'homme, mais tu dois lui apporter la compassion pour qu'il essaie à nouveau. Pour cette tâche si difficile, Je te fais le don le plus merveilleux de tous. Tu seras le seul de mes douze enfants à Me comprendre. Mais ce don de compréhension n'est réservé qu'à toi seul, Poissons, car si tu essaies de la communiquer à l'homme, il ne voudra pas t'écouter. »
Et le Poisson retourna à sa place.



Alors Dieu dit : « Chacun d'entre vous possède une partie de Mon Idée. Vous ne devez pas commettre d'erreur dans leur interprétation, ni désirer négocier ces parties entre elles. Chacun de vous est parfait, mais vous ne le saurez que lorsque vous serez UN. Alors, toute Mon idée sera révélée à chacun d'entre vous. »

Une fois seul, chaque enfant décida de faire de son mieux avec le don reçu. Mais chacun ne comprit complètement sa tâche ou son don, et quand ils retournèrent vers Dieu très embarrassés, il dit :

« Vous croyez tous que le don des autres est meilleur que le vôtre. Je vous permettrai donc de les échanger ».
Et chaque enfant connut l'extase pendant un instant, en considérant toutes les possibilités de sa nouvelle mission.
Mais Dieu sourit et dit : « Vous Me reviendrez plusieurs fois pour Me demander d'être délivrés de votre mission et chaque fois Je devrais accéder à votre désir. Vous traverserez un grand nombre d'incarnations avant d'achever la mission initiale que J'ai prescrite à chacun. Je vous donne un temps infini pour y arriver, mais vous ne pourrez être avec Moi qu'une fois que cela sera fait. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire