citation

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

mercredi 29 juin 2011

La Lunaison Cancer annoncerait-elle une renaissance ?

«Un bateau amarré dans un port est en sécurité, mais ce n’est pas à cette fin qu’il a été construit» William Shedd
Le 1er juillet, la Nouvelle Lune 9°12 Cancer, qui aura lieu à 8 h 55 UT, s'accompagne une nouvelle fois d'une éclipse partielle de Soleil Noeud Sud (à 8 h 37 UT), tout comme la précédente lunaison, marquée de plus par une éclipse totale de Lune.
On pourra se souvenir qu’en 2010, la lunaison Cancer était également accompagnée d’une éclipse totale de Soleil (19°24 Cancer) tout comme en 2009 (29° 37 Cancer).


Cette lunaison qui termine le trio d’éclipses (1er juin, 15 juillet, 1er juillet) et est également la troisième éclipse successive dans le signe du Cancer, va sans doute être marquée par la fin de certaines choses existant depuis longtemps, une page de notre histoire se tourne, le changement est inéluctable, rien ne servira d’y résister, nous devons faire place au renouveau.
En numérologie, la symbolique du nombre 3 correspond au triangle, la synthèse, le fils. Le 3 est la combinaison des deux premiers nombres, c’est l’aboutissement.

A ce propos, je mets un lien vers cet article publié par Le Passeur : Le Grand Théâtre du vieux monde se vide
C’est un message lucide et plein d’espoir, je mets ici sa conclusion :
Leur temps est fini, une autre manière de vivre est déjà réapparue et brille en de nombreux lieux de la nuit de la Terre. Soyez confiants en ce que vous êtes et déterminés à ne jamais entrer dans la peur, tournez-vous vers le monde que vous souhaitez, appelez-le à naître et à en être les créateurs. Très bientôt plus rien ne sera comme avant.

Le signe du Cancer, signe de la gestation, de la croissance et de la naissance, est au commencement du deuxième ternière (groupe de 3 signes formant les quadrants) qui est celui de l'individuation. Il est la porte d'entrée de la vie individualisée.
 L'hiéroglyphe du Cancer est bien l'image du processus de gestation préparant la naissance, celle de la vie dans l'oeuf : deux éléments germes qu'on peut supposer de polarité opposée, tournant autour de l'autre, s'attirent et finissent par s'absorber pour engendrer les organes de plus en plus différentiés d'un individu. Ces deux germes peuvent se comparer aux principes séminaux, spermatozoïde et ovule, aux rudiments d'une nébuleuse, d'un atome, d'une cellule vivante, ou enfin aux éléments matière-esprit de l'âme humaine. Il s'agit toujours de deux centres primordiaux d'énergie tourbillonnaire, qui, par leur action électromagnétique réciproque, s'attirent, s'unissent, se différencient, se multiplient et finissent par élaborer une entité complète. 
Marcelle Sénard, le Zodiaque, p 120.
Le Cancer est un signe cardinal et d'eau, doté d'une forte intuition, d'une grande imagination, mais il est très souvent inquiet pour un rien. Ce signe, gouverné par la Lune, symbolise la sensibilité, l'émotivité, le rêve, le changement, les caprices, la ténacité, la fécondité. Signe des émotions et de la tendresse, il se crée son monde intérieur et ne perçoit l'extérieur qu'au travers de ses multiples antennes, ses sens. C'est un intimiste, il s'enveloppe et enveloppe son petit monde pour se mettre à l'abri. Il enregistre toutes ses impressions. Le passé continu de vivre intact à l'intérieur de son être et entre son passé et ses rêves du futur, il n'y a pas de place pour le présent, pour les réalités de la vie qui lui apparaissent toujours trop rudes.
Le Cancer doit apprendre à se détacher des autres et de son passé pour mieux vivre son présent.
Le natif du Cancer est d'une nature assez possessive. Il attache une grande importance à sa famille, il aime son foyer, ses enfants, dont il sera le protecteur durant toute sa vie.
Il y a chez lui un mélange d'instabilité et d'attachement se traduisant tantôt par de l'hésitation, tantôt par de l'obstination. Versatile, changeant, cyclothymique, le Cancer est aussi très attaché aux traditions et aux coutumes et influencés par les tendances héréditaires. Certains se montrent rêveurs, toujours dans la lune, vivant dans leurs souvenirs, d'autres traditionalistes et conservateurs, attachés à leur coquille traditionnelle ou à maintenir des formes sociales périmées ou bien sentimentaux, aux réactions conditionnées par la sensibilité et l'habitude, n'aimant pas prendre d'initiatives car il est difficile pour eux de changer d'avis.

Lors d'une lunaison Cancer on ressent le besoin d'établir de bonnes relations avec notre famille, on se confie plus facilement à nos proches, on apprécie davantage le confort et la chaleur du foyer, ou des vacances sur le bord de l'eau.
En cas de dissonance, il faudra veiller à des risques de remous et de révoltes au niveau du peuple et des structures familiales. On peut aussi se montrer plus facilement inquiet, mélancolique.

Le secteur de notre thème concerné par la Nouvelle Lune, devrait recevoir une nouvelle impulsion, quelque chose est ensemencé, c’est le moment de prendre un nouveau départ, de renouveler une situation, de commencer une relation, un nouveau travail. Nous ressentons le besoin d’évoluer dans un milieu où on se sent en sécurité, de prendre soin des gens qui nous entourent, d’être protecteur, chaleureux, accueillant, apporter écoute et réconfort.
C’est aussi un bon moment pour s’interroger sur notre besoin de materner, de prendre soin des autres ? Ne sommes-nous pas trop étouffant ? Interrogeons-nous sur nos besoins émotionnels, comment y répondons-nous ?
Ce cocon de sécurité que nous souhaitons construire autour de nous, pourquoi ne pas le chercher en nous ? Prenons-nous suffisamment soin de nous ? De quelle nourriture nous nourrissons-nous ? En sommes-nous satisfaits ? Nous suffit-elle ?

La carte du ciel de cette Nouvelle Lune montée pour Paris (France) la localise en Maison XI avec un Ascendant en Vierge.
Une lunaison Cancer en Maison XI est favorable aux projets, aux contacts ou aux relations développés dans un but collectif, associatif ou amical. Il est possible aussi d'obtenir des appuis ou des soutiens plus aisément. On partage plus facilement avec les autres, on se montre protecteur, sensible et imaginatif. Attention toutefois à ne pas être trop dépendant des autres ou trop maternant !
L'Ascendant dans le signe de la Vierge peut nous rendre soucieux du détail, méticuleux mais aussi serviable, dévoué, humble et perfectionniste. La raison et la logique dominent mais aussi l'inquiétude et l'esprit critique.

On observe aussi que l'élément Feu est peu représenté avec Uranus singleton en Bélier.
Une carence en signe de Feu se manifeste généralement par un manque d’entrain, d'enthousiasme, un manque de confiance dans la vie elle-même avec une tendance au découragement. Cette carence donne néanmoins une grande patience et de plus est contrebalancée par le mode cardinal dominant qui rend entreprenant, volontaire, progressiste et dynamique et la croix d'incarnation est en mode mutable et fixe apportant adaptabilité, souplesse et détermination. On peut donc se sentir capable d'entreprendre des choses nouvelles, de nouveaux projets, qu’on saura concrétiser, terminer et consolider.

La Nouvelle Lune est encadrée par Vénus Lucifer 26° Gémeaux conjointe au Nœud Sud et Mercure Epiméthée 28° Cancer. Elle forme un sextile croissant avec Jupiter (5° Taureau), un trigone croissant avec Chiron (5° Poissons) et Neptune (0° Poissons) tous deux rétrogrades, un carré décroissant avec Saturne (10° Balance) et croissant avec Uranus (4° Bélier) et la Lune Noire (11° Bélier) et enfin une opposition avec Pluton rétrograde (6° Capricorne).
Une figure de grand carré se dessine à nouveau en mode cardinal, figure extrêmement dynamique avec un aspect de symétrie et d'équilibre. On pourra noter que chacune des planètes impliquées dans cette figure est également en aspect harmonique avec les autres planètes du thème : Soleil-Lune sextile Jupiter et trigone Neptune-Chiron – Uranus sextile Mars et trigone Mercure – Saturne trigone Mars – Pluton sextile Neptune-Chiron et trigone Jupiter.
Nous disposons donc d'une énergie très puissante pour diriger et réussir nos projets si nous ne nous laissons pas submerger par les tensions et contradictions et si nous faisons preuve de lucidité. Ces aspects nous rendent inspirés, enthousiastes, généreux, dévoués et habiles au niveau des contacts. Nous devrons veiller à être à l'écoute des autres, accepter leurs divergences de goût, ne pas nous montrer obstinés et savoir être réalistes sans pour autant freiner les rêves et les espoirs qu'on s'est fixés. Gare aussi aux réactions trop instinctives, impulsives et radicales.
Mars (7° Gémeaux) en élévation au MC Taureau est sextile croissant à Uranus, trigone décroissant à Saturne et quinconce croissant à Pluton.
On se montre adroit et habile, sachant allier ingéniosité et efficacité, rapidité de réalisation, apte à argumenter les projets, les initiatives. On a une bonne maîtrise de soi, du courage et de la ténacité, de la persévérance, et du réalisme dans la façon d'agir mais aussi le sens de l'opportunisme, de la créativité, et de la curiosité pour tout ce qui est moderne et d'avant-garde. Le domaine social et professionnel est donc bien stimulé lors de cette Nouvelle Lune.

Le Premier Quartier 15°47 Balance aura lieu le 8 juillet à 6 h 30 UT
La Lune est conjointe à Saturne 11° Balance, trigone à Mars 12° Gémeaux et sextile à Mercure 9° Lion.
Uranus stationnaire 4°34 Bélier (il rétrogradera à compter du 10 juillet) ressert son carré avec Pluton tandis que Saturne s'en éloigne depuis qu'il a repris sa marche direct le 13 juin.
Vénus Lucifer commence à former une conjonction au Soleil et est aussi en opposition à Pluton (5° Capricorne), en carré à Uranus (4° Bélier), en sextile à Jupiter (6° Taureau) et en trigone à Chiron (5° Poissons) et Neptune rétrograde (0° Poissons).

Cette phase « crise dans l’action » va nous pousser à agir afin de concrétiser ce qui s’est libéré au moment de la Nouvelle Lune. La graine qui a été semée a probablement germé. Si on souhaite voir la plante s’épanouir, il va falloir en prendre soin : nous avons un choix à faire, une décision à prendre et ce dans le secteur de notre thème où a lieu le Premier Quartier.
Les aptitudes relationnelles paraissent renforcées, ainsi que notre désir d’harmonie, d’équilibre et aussi notre diplomatie. Le plan émotionnel semble également bien maîtrisé, nous sommes attentifs à la nature de nos réactions, nous avons le sens des responsabilités mais aussi le goût de l’initiative, beaucoup de sens pratique et de réalisme ce qui donne beaucoup de solidité et de ténacité dans les idées et conceptions. Nous disposons d’un bon pouvoir de réflexion et de concentration et nous nous montrons conciliants.

Durant cette phase PQ, Uranus rétrogradera. Elle reprendra sa marche directe le 10 décembre : Uranus s'approche de la terre, s'impose à nous et nous oblige à en tenir compte. Pendant les six mois que durera la rétrogradation, l'occasion de sonder notre intériorité s’offre à nous pour transformer la nature de l'énergie uranienne : l’aspect révolutionnaire et mécontent d’un Uranus direct se tourne vers l’intérieur afin de nous permettre d’apporter un nouvel éclairage à une situation.
Durant cette phase, nous pourrions mûrir des idées originales, développer notre inventivité, notre intuition et notre altruisme. Des pensées exceptionnelles pourraient survenir nous conduisant à de nouvelles ouvertures au plan collectif.
Nous devrions tout particulièrement apprendre à servir car Uranus représente la conscience de groupe et exige le service et il ne nous permet pas d'y échapper.
Uranus rétrograde perçoit que les mutations fondamentales de la société ne peuvent aboutir qu’au prix d’une transformation de la conscience individuelle.
Par ailleurs, la rétrogradation d'Uranus au niveau individuel sera particulièrement significative si elle est conjointe à une planète personnelle de notre thème natal ou placée sur un angle (Ascendant ou Maison I, Descendant ou Maison VII, Fond du Ciel ou Maison IV, Milieu du Ciel ou Maison X).

La Pleine Lune du 15 juillet 22°28 Capricorne aura lieu à 6 h 41 UT dans l'axe Capricorne (Lune) – Cancer (Soleil) à la cuspide de l'axe VI (Lune) XII (Soleil)



A cette phase d’accomplissement, d’apogée, on récolte ce qu’on a semé lors de la Nouvelle Lune à condition d’avoir su prendre les bonnes décisions, fait les bons choix.
Pourrons-nous admirer la plante dont on a pris soin, en récolter les fruits ou les fleurs ?
Le Cancer prépare la naissance à la conscience individuelle. Le Capricorne prépare la naissance à la conscience cosmique et le retour à l'unité.
Le Cancer est le berceau où s'élabore dans la matière la forme qui recevra l'essence et dans le Capricorne, matière et forme deviennent le tombeau d'où s'évadera l'Essence.
(Marcelle Sénard, le Zodiaque)
Cette opposition dans l’axe VI/XII nous incite à lâcher prise afin de nous élever, de ne pas rester attachés au passé si nous souhaitons évoluer, d’accepter de prendre notre vie en main, d’être responsable de nous même, d’incarner l’être que nous sommes.

Avec Vénus en Cancer on recherche la sécurité affective mais nous pourrions ressentir un sentiment de frustration du fait de son carré à Saturne. On aimerait peut être se sentir choyé, protégé mais on se montrer réticent à dévoiler nos sentiments.
Nous devons faire un effort pour communiquer de façon claire ce qui nous tient le plus à cœur.

Mercure (18°43 Lion) rentre également dans sa phase pré-rétrograde (15 juillet au 3 août 2011). Il rétrogradera à compter du 3 (1°12 Vierge) jusqu’au 26 août 2011 (18°46 Lion) et sortira de sa zone de rétrogradation le 10 septembre 2011.

Cette phase de pré-rétrogradation qui débute au moment de la Pleine Lune, va nous permettre de nourrir et de fortifier ce qu’on a déjà mis en place lors de la phase croissante du cycle de lunaison. On pourrait néanmoins se sentir plus nerveux, plus tendu, la communication pourrait commencer à dysfonctionner : retards, oublis, erreurs, malentendus dans les transports, l'informatique, les services de livraison, de courrier, les contrats, les négociations, les ententes.
C'est pourtant une bonne période pour se montrer créatif, plus inspiré, pour planifier, réfléchir à de nouveaux plans, se préparer pour quelque chose qui émergera plus tard. On peut aussi trier, ranger, classer, mettre à jour, terminer tout ce qu'on avait initié ou tout ce qui avait pris du retard.

Le Dernier Quartier de la Lune 0° Taureau aura lieu le 23 juillet à 18 h 41 UT

Le Soleil et la Lune viennent de changer de signe : le Soleil en Lion où il est en domicile, la Lune en Taureau où elle est en exaltation.
Le Lion et le Taureau sont des signes fixes marquant la détermination, la continuité dans l'effort, la persévérance, la ténacité.

Cette phase correspond à une crise de conscience. Quel bilan peut-on tirer de ce que nous avons accompli ? La récolte est-elle bonne ? Si non, pourquoi ? Si oui, que souhaite t’on garder pour soi, que souhaite t’on partager, que souhaite t’on jeter ?

La Lune est en sextile exact à Neptune rétrograde (0° Poissons) toujours conjoint à Chiron (5° Poissons), en trigone à Pluton rétrograde (5° Capricorne) et conjointe à Jupiter (8° Taureau)
Nous nous montrons confiants, sociables, généreux, notre volonté est forte. Nous voyons le bon côté des choses, nous sommes enthousiastes, nous faisons preuve de sensibilité et de réceptivité et nous sommes capables de nous remettre en cause.
Car la richesse de l’homme est dans son cœur. C’est dans son cœur qu’il est le roi du monde. Vivre n’exige pas la possession de tant de choses.
Jean Giano

Si vous voulez en savoir plus à propos du trio d’éclipses entre le 1er juin et le 1er juillet :
http://coeurdesamesmagiques.forumgratuit.fr/t404-eclipse-1er-juin-15-juin-1er-juillet
le blog d’Isabelle Cantin : http://astroculture.blogspot.com/2011/06/les-trois-eclipses-de-juin-et-juillet.html

mercredi 15 juin 2011

Fécondation d’un monde nouveau


En cette période de profonds bouleversements et changements que nous ressentons, vivons ou subissons tous tant au plan individuel que collectif, je voulais vous faire partager un texte de Dane Rudhyar considéré comme le père de l’astrologie humaniste. Il s’agit d’un discours qu’il a prononcé à la fin de sa vie, dans les années 80. A mon sens, il illustre encore aujourd’hui, parfaitement cette période de crise que nous traversons.

Ce discours intitulé « l’homme semence » a été traduit par Adèle Caillot qui a créé un blog sur lequel elle met en ligne les textes de Dane Rudhyar.

J’aurais pu, à la place, tenter d’expliquer la signification des différents aspects astrologiques qui se forment depuis 2008 dans notre ciel - l’entrée du Pluton en Capricorne et la première opposition Saturne (Vierge)/Uranus (Poissons) - marquant l’entrée dans la crise économique mondiale suite au crack boursier et à la crise des subprimes, la chute de l’immobilier et l’effondrement du système bancaire américain.
J’aurais pu aussi vous parler du ciel de 2009 marqué par la triple conjonction Neptune-Chiron-Jupiter ; mais aussi par la poursuite de l’opposition Saturne/Uranus, l’entrée de Saturne en Balance et le premier carré décroissant qu’il forme avec Pluton fin 2009, aspects qui se poursuivront en 2010.
Ou bien encore évoquer cette figure de carré en T cardinal que nous observerons fin juillet 2010 : dernière opposition Saturne-Mars (Balance)/Uranus-Jupiter (Bélier) en carré à Pluton (Capricorne).
Puis terminer en évoquant l’aspect de carré croissant qui se formera en 2012 entre Uranus et Pluton et qui se poursuivra jusqu’en 2015.
Mais tout ceci, vous pouvez le trouver facilement en naviguant sur la toile. De nombreux sites ou blogs ont, pour la plupart, parfaitement expliqué et commenté ces aspects d’opposition, carré, carré en T, qui amènent des tensions sociales, économiques mais aussi des risques de conflits entre les nations.

Toutes ces énergies qui s’affrontent, se confrontent, s’entremêlent sont là pour nous bousculer, peut être aussi nous réveiller ou plutôt nous éveiller, nous faire prendre conscience de notre identité non pas nationale mais en tant qu’être humain de la planète terre.
Nous avons besoin de quelque chose qui permette à l'individu de comprendre quelle est sa fonction propre dans le monde, parce que si nous devons vivre dans un monde globalisé, il faut alors que chaque individu se soit construit une identité solide qui lui donne les moyens de coopérer avec tous les hommes de par le monde, indépendamment de leur culture, de leur race, de leurs traditions, etc ...
(extrait de l’homme semence, Dane Rudhyar)

Combien de temps encore accepterons-nous que des peuples meurent de faim, vivent dans des conditions d’hygiène déplorables, qu’il existe dans le monde des milliards de sans-abris, de mal-logés. Rien qu’en France, huit milliards de personnes vivent sous le seuil de pauvreté !
On sauve les banques, on dépense des millions à outrance pour nous protéger de la grippe A ou plutôt pour enrichir l’industrie pharmaceutique mais que fait-on pour remédier à la pauvreté dans le monde ?
De qui se moque t’on ? à qui profitent tous ces mensonges et dans quel but ?
Posons–nous les bonnes questions. Pourquoi l’économie mondiale s’effondre ? Pourquoi « les puissants de cette planète » veulent-il mettre en place une gouvernance mondiale ?
Et qu’en est-il du réchauffement ou changement climatique ? les activités de l’homme sont-elles responsables ou est-ce le cycle solaire et l’évolution naturelle de notre planète ?
Est-ce aussi un bon prétexte pour nous taxer davantage alors que nos gouvernants n’ont même pas été capables de signer un accord digne de ce nom à Copenhague ?

Voici un extrait du discours d’Hugo Chavez, Président de la République bolivarienne du Venezuela, au Sommet des Nations unies sur le changement climatique, à Copenhague, le 16 décembre 2009. Il est édifiant :
Je lisais certains des slogans que les jeunes scandaient dans les rues, et je crois en avoir entendu de nouveau quelques-uns quand ces deux jeunes gens ont fait irruption ici. J’en cite un : « Ne changez pas le climat, changez le système. » (Applaudissements). Je le reprends à notre compte : Ne changeons pas le climat, changeons de système, et c’est ainsi que nous pourrons commencer à sauver la planète. Le capitalisme, ce modèle de développement destructeur, est en train d’en finir avec la vie, il menace de détruire définitivement l’espèce humaine.
Un autre slogan donne à réfléchir, parce qu’il est tout à fait d’actualité, avec cette crise bancaire qui a ébranlé le monde et qui continue de le secouer, et la manière dont le Nord riche a volé au secours des banquiers et des grandes banques. Les Etats-Unis à eux seuls… Le montant de la somme qu’ils ont versée pour sauver les banques est astronomique, on s’y perd… Voilà ce qu’on dit dans la rue : « Si le climat avait été une banque, il aurait déjà été sauvé. » Et je crois que c’est vrai (Applaudissements). Si le climat avait été une banque capitaliste, une des plus grandes, il y a belle lurette que les gouvernements riches l’auraient sauvé.

Si vous pouvez lire son discours en entier n’hésitez pas, il bouscule et donne à réfléchir. N’hésitez pas à me contacter si vous voulez que je vous le transmette mais la vidéo est encore largement visible sur certains sites web.

Pour terminer, je pense que le message que veulent nous transmettre les astres est de nous remettre en question, de bousculer notre façon de penser, changer nos modes de vie. Ouvrons les yeux, ne nous laissons pas duper par nos gouvernants, faisons preuve de discernement, fuyons la peur et osons le changement.
Préoccupons nous de protéger notre environnement, développons une agriculture biologique et revenons à une alimentation saine et équilibrée, développons de nouvelles énergies, prenons conscience que la répartition et l’exploitation des richesses, des ressources naturelles, renouvelables ou non seront notre salut à tous. Agissons et pensons pour le bien de tous et pas seulement pour notre intérêt propre.
Je termine par cette phrase de clôture du discours de Dane Rudhyar :
…Je crois qu'aujourd'hui il est inutile d'essayer de se pencher sur le futur immédiat, parce qu'il est très sombre ; mais il faut regarder - pour s'y préparer - la possibilité qu'un monde nouveau puisse avenir, si ce n'est demain, en tout cas après-demain. Je crois que c'est la seule chose qui puisse donner de la valeur à tous nos sacrifices, à notre courage, à nos décisions et à nos choix d'aujourd'hui : devenir des semences pour le développement du monde futur. J'espère que chacun d'entre vous, dans sa propre vie, et à sa propre façon, peut un jour prochain, très bientôt - si vous ne l'avez pas encore fait - faire ce choix et devenir "homme semence" et "femme semence

Hauts les cœurs !