citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

vendredi 15 juin 2012

Deuxième lunaison Gémeaux de l’année 2012 : Resterons-nous centrés pendant la tempête et saurons-nous abandonner nos peurs ?


La Nouvelle Lune du mois de juin, 28°43 Gémeaux, aura lieu le 19 à 15 h 03 UT, une nouvelle fois dans le signe des Gémeaux,  juste avant le solstice d’été. Le Soleil entrera dans le signe du Cancer à 23 h 10 UT le 20 juin.


La précédente lunaison également dans le signe des Gémeaux se particularisait par une éclipse annulaire de Soleil Nœud Sud lors de la Nouvelle Lune du 20 mai et d’une éclipse partielle de Lune Nœud Nord lors de la Pleine Lune du 4 juin.
Phénomène rare également observé lors de cette dernière lunaison : le passage de Vénus devant le Soleil le 6 juin. Ce phénomène ne se reproduira pas avant 2117.

Cette période a peut être causé dans nos vies des changements, des ruptures, des remises en question. Peut être avons-nous été surpris par cette vague de bouleversements inattendus qui remet en cause nos habitudes, notre mode de vie, notre relationnel et qui amènent souffrance, colère, séparation. Sommes-nous entrés dans la peur ou plutôt dans le cœur ? Nous sentons-nous suffisamment solides pour nous débarrasser de ce qui nous pèse, nous alourdit, nous empêche de nous élever et qui nécessite un nettoyage en profondeur, dans nos cellules, dans nos mémoires, dans nos vies ?

On peut aussi ajouter la rétrogradation de Neptune depuis le 4 juin, au même moment que la Pleine Lune. Neptune qui a stationné sur le 3°09 Poissons du 30 mai au 10 juin, rétrogradera du 4 juin au 11 novembre entre le 3°09 et le 0°22 Poissons.
Neptune rétrograde accentue notre réceptivité et notre sensibilité et nous plonge dans notre océan intérieur pour nous permettre d’élargir notre conscience et dépasser les barrières de l’ego. Neptune va nous aider à franchir ces limites, la frontière du visible en nous permettant de dissoudre nos peurs, nos blocages, nos rigidités et nos certitudes qui nous ancrent dans une réalité que l’on croit rassurante mais qui ne nous permet pas d’évoluer, d’explorer les richesses de notre être. Il sera bon durant cette rétrogradation d’accepter d’abandonner nos illusions, nos rêves utopiques, nos croyances, d’éviter de fuir dans des paradis artificiels, d’être à l’écoute de notre voix intérieure, de notre intuition, prête à nous guider et à nous ouvrir à un univers plus vaste.

La Nouvelle Lune a lieu la veille du solstice d'été

La Nouvelle Lune du 19 juin, 28°43 Gémeaux, est carré décroissant à Mars 23° Vierge, trigone décroissant à Saturne rétrograde 22°47 Balance (il ralentit sa marche et repassera direct le 25 juin), trigone croissant à Neptune rétrograde 3°06 Poissons.
Mercure, maître de la lunaison est à 21°14 Cancer, dans le domicile de la Lune et forme comme seul aspect majeur un carré décroissant à Saturne.
La carte du ciel montée pour Paris (France) localise cette Nouvelle Lune en fin de Maison 8 avec un Ascendant dans le signe du Scorpion. L’élément Air et le mode mutable dominent.
Nouvelle Lune 19 juin 2012 à 15 h 03 UT (loc Paris, France)

Symbole Sabian du 29° Gémeaux : Le premier merle du printemps.
Dominante : L'exubérance créatrice de l'âme répond aux expériences foncières de la vie.

L'oiseau moqueur est capable d'imiter les sons qu'il perçoit mais plus que cela, il crée des mélodies aux accents joyeux et spontanés qui traduisent son instinct créateur. Voici l'appel à la sublimation : transformer des matériaux collectifs grâce à la force de l'instinct. Le chant de l'oiseau s'élève pour célébrer la vie comme la balade du jouvenceau vient exprimer l'émoi de la jeunesse face aux réalités de l'existence. Symbole Sabian. Le sens des 360° du zodiaque. Le Yin-king astrologique. Dane Rudhyar

L’énergie de cette Nouvelle Lune, me semble t-il, nous rend prudents, réfléchis mais aussi patients, intuitifs et réceptifs. Le domaine des relations sociales, les échanges, la communication sont une nouvelle fois favorisés.
L’émotionnel semble bien maîtrisé et il y a peu de risque de débordement sur ce plan.

Il semble en fait que nous temporisions, plus enclin à la réflexion qu’à l’action, on s’adapte aux circonstances mais rien de concret ne semble se mettre en place comme si nous attendions que nos idées se précisent ou que nous tentions de trouver des compromis pour mieux faire face aux réalités pratiques. Il est possible en effet que nous ressentions un autre possible, que nous ayons envie d’explorer d’autres solutions qui passeraient par plus d’empathie, d’entraide, de solidarité, d’échange, une meilleure répartition des richesses et permettraient moins de privations, moins d’austérité qui ne feraient qu’accentuer la paupérisation.

Le Solstice d’été qui aura lieu le lendemain, le 20 juin à 23 h 10 UT, marque le début de l’été. C’est le jour le plus long de l'année (et par conséquent de la nuit la plus courte) dans l’hémisphère nord. Le Soleil est alors au zénith, au plus haut point du ciel, c’est l’apogée de la course solaire. Alors que le solstice d’hiver ouvre la phase ascendante du cycle annuel du Soleil, le solstice d’été ouvre sa phase descendante. A partir ce cette date, les jours raccourcissent et les ténèbres l’emportent à nouveau sur la lumière. Ce qui devait être accompli cette année arrive à son summum, il n’est plus temps de semer mais de cueillir et manger les fruits et aussi de les partager. Et comme le dit le proverbe, nous récoltons ce que nous semons…

Attention toutefois, les énergies vont vite se réveiller. Si nous étions entrés dans l’œil du cyclone transitoirement, nous voilà maintenant entrainés par des vents violents.
Le statu quo qui semblait s’être installé lors de la Nouvelle Lune va voler en éclat.


Premier carré croissant Uranus-Pluton

Le 24 juin on assiste au premier carré croissant- exact entre Uranus et Pluton sur les 8°23 Bélier/Capricorne. Il y en aura 7 entre 2012 et 2015.
Le cycle Uranus Pluton d’une durée moyenne de 126,5 ans (entre 110 et 140 ans), a débuté le 9 octobre 1965 sur le 17° Vierge avec une seconde conjonction le 30 juin 1966 sur le 16° Vierge.
La phase de carré croissant marque une crise dans l’action. Tout ce qui a pris naissance dans les années 65-66 va devoir maintenant croître et les choix, orientations et décisions qui seront prises durant cette période seront déterminants à partir des années 2046, phase d’accomplissement du cycle (le 22/09/46 opposition Uranus Vierge à Pluton Poissons sur les 3°45).
Des bouleversements soudains, inattendus (Uranus l’éveilleur, le rebelle dans le signe enthousiaste et conquérant du Bélier) vont s’accentuer amenant des transformations en profondeur, une métamorphose de nos structures sociales et économiques (Pluton en Capricorne).
Si nos choix sont justes et judicieux, si nous acceptons de changer nos comportements, nos habitudes, nous serons capables de préparer à nos enfants, petits enfants, à nous mêmes également si nous ne sommes pas trop vieux, un monde de paix, de partage, d'entraide, de solidarité. 
Ne choisissons pas la voie qui consiste à assouvir nos besoins égotiques par peur de ne pas voir nos désirs satisfaits mais éveillons-nous, ouvrons notre coeur et laissons exprimer l'être divin qui est en nous, ne laissons pas notre mental nous empêcher toute possibilité d'être et de progresser sur le chemin d'évolution que notre âme a choisi. Donnons-nous l’opportunité de grandir. C’est en créant une force d’amour capable de transformer le monde que nous affronterons l’adversité et ferons cesser le chaos.


Si vous voulez en savoir plus sur le carré Uranus-Pluton, je vous recommande particulièrement:

Saturne repart direct et termine son transit dans le signe de la Balance

Le lendemain, le 25 juin, Saturne repart direct à 22°46 Balance. Il termine son transit dans le signe de la Balance et entrera en Scorpion le 5 octobre 2012 pour 2 ans ½ (jusqu’au 18 septembre 2015 exactement). Il sera alors en réception mutuelle avec Pluton avec lequel il formera dès décembre 2012 un sextile. L’énergie de ces deux planètes agira comme si elles se trouvaient dans leur propre signe et sera donc amplifiée.

Avec Saturne qui reprend sa marche directe on devrait ressentir comme un poids en moins dans le domaine où a eu lieu la rétrogradation qui a plongé notre conscience au cœur de ses jugements et rigidités intérieures. Peut être aurons-nous pris le temps de nous remettre en cause, de nous poser les bonnes questions, de nous déconditionner de nos habitudes et de nos peurs, de peser aussi le pour et le contre et faire le bon choix et ainsi harmoniser et rééquilibrer avec responsabilité ce secteur de notre vie. Il est temps maintenant de concrétiser ce qui nous parait être le plus juste en adéquation avec notre être.


Premier Quartier, Vénus repart direct

Lors du Premier Quartier le 27 juin à 3 h 31 UT, la Lune 5°54 Balance est en opposition à Uranus 8°26 Bélier, carré au Soleil Cancer et à Pluton 8°19 Capricorne, formant un grand carré cardinal.

Vénus 7°29 Gémeaux repart direct 12 h après le Premier Quartier, à 15 h 08 exactement

Vénus est conjointe à Jupiter en Gémeaux sextile à Mercure en Lion mais carré à Neptune en Poissons, aspects qui perdureront jusqu’à la fin de la lunaison.

Degré Sabian 8° Gémeaux : Des ouvriers en grève occupent leur usine.
Dominante : L'effet destructeur qu'exerce l'ambition sur l'unité organique des rapports humains.

La phase rétrograde nous a permis un retour à nos véritables valeurs intérieures, de déraciner certaines habitudes négatives, on sait maintenant ce qu’on veut, ce qui nous convient, et nous sommes capables de répondre différemment face aux mêmes types de situations rencontrées auparavant.
Vénus sortira de sa bouche de rétrogradation le 31 juillet. Nous aurons alors l'élan nécessaire pour exprimer avec originalité les valeurs, émotions, dons, intérêts que nous aurons été cherchés en nous, en notre for intérieur et de les partager ou les faire accepter par autrui.



Premier Quartier Lune le 27 juin 2012 à 3 h 31 UT (loc Paris, France)


Phase de culmination du cycle Soleil-Pluton

Le 29 juin, le Soleil sera en opposition à Pluton rétrograde. C'est la phase de culmination du cycle qui a débuté le 29 décembre 2011 sur le 7° Capricorne. Cette opposition sera en carré à Uranus en Bélier.

Cette phase nous permet d’avoir maintenant pleinement conscience que si nous voulons maintenir notre intégrité nous devons nous débarrasser de tout ce qui n'est plus nécessaire à notre personnalité et si nous refusons cette transformation il est fort probable qu'Uranus la provoque d'une façon très brutale. Nous sommes face à nos ombres que nous devons reconnaître et accepter de les faire émerger afin de les transmuter pour faire évoluer notre être.

Il faut donc que nous ayons le courage de « sortir nos encombrants», les exposer au grand jour et nous en débarrasser en acceptant de faire mourir en nous ce qui n'a plus lieu d'être et renaître à nous mêmes. Si nous y parvenons, lorsque Pluton reprendra sa marche directe le 18 septembre, nous aurons fait peau neuve dans le secteur de notre thème où a lieu la régrogradation. Et encore une marche aura été franchie !

Pleine Lune du 3 juillet 2012 et hémicycle décroissant

Lors de la Pleine Lune du 3 juillet, la Lune 12°14 Capricorne sera conjointe à Pluton en opposition donc au Soleil en Cancer et carré à Uranus Bélier.

Pleine Lune du 3 juillet 2012 à 18 h 53 UT (loc Paris, France)

Le Dernier Quartier du 11 juillet, Lune 19°11 Bélier, sera également sous haute tension.
La Lune se séparera de la conjonction à Uranus et sera en opposition à Saturne et carré au Soleil.
Mars entré en Balance au moment de la Pleine Lune sera en opposition à Uranus et carré à Pluton.
Même Neptune sera en carré à l’opposition Jupiter-Nœud Sud / Nœud Nord.

Dernier Quartier 11 juillet 2012 à 1 h 49 UT (loc Paris, France)

Ces aspects de tension amènent de la nervosité, de l’instabilité, des revirements d’attitude, des volte-face fréquentes. La sensibilité est explosive, l’émotivité est forte et les réactions sont impulsives. Nous ressentons des angoisses, des peurs, des blocages intériorisés difficiles à exprimer. Pour se protéger sans doute ou pour des raisons de pouvoir, nous pourrions être amenés à dominer, à imposer notre volonté aux autres, voire même à détruire.

Ces aspects sont générateurs de conflits et sont peu constructifs.

Toutefois, les aspects formés dès le Premier Quartier par la conjonction Vénus-Jupiter sextile Mercure mais carré Neptune et qui va perdurer toute la lunaison, vont nous rendre confiants, indulgents, renforcer notre bienveillance, notre générosité, harmoniser et adoucir notre relationnel, nos échanges, favoriser les rencontres.
Jupiter en Gémeaux est curieux de tout et est prêt à découvrir de nouveaux horizons. Sous cette influence, nous pouvons nous montrer habiles et courtois, diplomates mais aussi rusés, attention de ne pas en user au risque de vouloir tromper l’autre, à lui mentir.
Par ailleurs, nos facultés de raisonnement peuvent être troublées, on peut vouloir fuir les problèmes rencontrés, rejeter les complications, être victime de nos illusions et se retrouver dans des situations confuses, invraisemblables et manquer de cohérence.
Mercure entré dans le signe du Lion le 26 juin peut également nous permettre de trouver aisément des solutions, nous croyons en nos idées fermement mais nous sommes peu à l’écoute de celles des autres. On a une vision claire et large des situations mais elle peut être influencée par l’ego.

Allons-nous réussir à rester stables et confiants, saurons-nous maîtriser nos peurs, dominer nos désirs, garder la foi ? Parviendrons-nous à rester unis ?
Certes nous allons devoir faire face à de graves difficultés et cette lunaison risque fort de nous ébranler, mais il faudra nous efforcer de rester centrer et continuer de croire en la vie.
Accepterons-nous de nous laisser voguer, balloter, rudoyer au gré de l’existence par les vents, les tempêtes que traverseront notre navire ou sommes-nous capables de tenir fermement, avec assurance et foi, la barre de notre vaisseau ?

Le choix nous appartient. Il est vrai que la vie nous réserve de dures épreuves, des chocs redoutables, elle n’est pas toujours tendre avec nous, nous vivons des déceptions immenses, nous versons des larmes, nous nous révoltons, nous nous mettons en colère ou nous finissons par baisser les bras, par abandonner.
Pourtant, si nous parvenons à maîtriser ces énergies et les utiliser pour avancer, nous surmonterons les épreuves et obstacles qui parsèment notre existence en avançant avec courage et détermination, en franchissant les marches une à une ce qui peut nous mener très haut.
Car posons-nous la question : évoluerions-nous de la même façon dans la spirale de la vie, franchirions-nous chaque barreau de l’échelle patiemment, vaillamment avec courage si nous n’y étions pas poussés ?
Rouler sur une autoroute toujours à la même vitesse devient monotone, sans intérêt, ennuyeux. Certes nous prenons moins de risques et sommes plus en sécurité que sur les nationales ou départementales, mais nous nous privons de la découverte de beaux paysages, peut être de la rencontre de gens amoureux de leur terroir. En choisissant le chemin le plus direct, le plus facile mais aussi le plus coûteux nous nous privons de richesses.
Que fait l’eau d’un fleuve lorsqu’elle rencontre un obstacle tel un rocher qui l’empêcherait de poursuivre son cours ? Elle cherche un autre passage, le moyen de le contourner et elle se sert aussi de cet obstacle, de la force du rocher pour continuer sa route.

Utilisons l’énergie de nos planètes pour nous dépasser, repousser nos limites, nous révéler à nous-mêmes et si les planètes sont en aspect de tension, tentons de nous en faire des alliés en comprenant leurs messages et en s’en servant comme d’un levier pour passer à un niveau supérieur.

« On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin. » Johann Wolfgang von Goethe


4 commentaires:

  1. Merci, Anne-Marie, pour cet bel et bon travail, toujours clair. Ce 20 juin, c'était le 5éme anniversaire de la mort de Michel, et des avancées très importantes ont eu lieu (entre autres abandon de peurs très anciennes).
    Je suis confiante que nous soyions en pleine mutation bénéfique, surtout si nous en sommes conscients. Je suis toujours dans le livre de Bruce Lipton (Evolution spontanée) que je vous ai chaudement recommandé dès la lecture des premiers chapîtres, et qui ne cesse de m'enchanter, chaque page, chaque sujet traité étant à la fois une merveilleuse découverte et la concrétisation de tant d'intuitions, de ressentis...Béni soit cet homme dont le travail est une "somme" à lire et faire lire d'urgence!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Badou. Je suis contente que vous arriviez peu à peu à vous libérer, à vous alléger. Les transits qui ont eu lieu dans votre thème depuis la première lunaison Gémeaux vous y préparaient. J'ai commencé également la lecture d'Evolution spontanée. Tous les mots sonnent en moi comme une évidence, c'est merveilleux et je n'en suis qu'au début de ce livre qui comme vous le dites est lire d'urgence. Je vous souhaite un été plein de promesses.

      Supprimer
  2. Je trouve magnifique que nous soyions actuellement sur la même longueur d'onde, puisque nous lisons le même livre, dont je peux vous dire que, arrivée dans les dernières pages, je n'ai pas été déçue un seul instant . Je voudrais même qu'il soit encore plus largement diffusé...mais comme nous pouvons transmettre à notre entourage par le simple fait de nous en imprégner, alors j'ai confiance
    Bel été à vous également
    Badou

    RépondreSupprimer