citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

vendredi 8 février 2013

Lunaison Verseau : Nouvelle Lune du 10 février 2013. Rétrogradations de Saturne et Mercure



La prochaine Nouvelle Lune aura lieu le 10 février 2013 à 7 h 21 UT sur le 21°43 Verseau.

Elle marque le début du nouvel An chinois : l'année du Serpent d'Eau, le retour des grands penseurs, l’éveil d’idées novatrices. Le serpent en Asie est réputé et souvent vénéré pour sa sagesse, sa sagacité et sa volonté. Peu bavard, il réfléchit beaucoup et profondément et est doté d’une intuition remarquable. C'est un intellectuel, un cérébral, un philosophe.
Si vous voulez en savoir plus : http://boitedependore.com/horoscope/serpentchinois.htm

La lunaison Verseau est une bonne période pour accroître nos facultés créatives, nous ouvrir à de nouveaux horizons, nous impliquer dans des projets collectifs, nous libérer de situations devenues oppressantes, trop rigides, trop conformistes.
C'est le moment de nous interroger sur les valeurs humaines que nous souhaitons défendre ou développer et quels idéaux nous avons envie de partager, de transmettre à autrui, à la collectivité dans laquelle nous vivons, sans ambition de pouvoir ni dogmatisme mais dans un but de service.
C’est aussi une bonne période pour tout ce qui touche au domaine social et humanitaire mais aussi pour le développement des sciences et technologies innovantes.
Mais on peut aussi assister à des situations imprévisibles, soudaines, à des révoltes, des mécontentements sociaux voire aussi apparaître des inventions destructrices ou des ennuis dans les domaines tels l’aviation, les centrales nucléaires.

Une Nouvelle Lune sans aspect particulier aux autres planètes du thème mais encadrée par Vénus Verseau d’une part et Neptune, Mars, Mercure Poissons d’autre part.

A noter toutefois un carré à l'axe des nœuds lunaires situé dans l'axe Taureau-Scorpion. Un équilibre doit être trouvé entre nos besoins de sécurité affective et matérielle et la nécessité d'évoluer spirituellement qui nécessite un détachement, un dépouillement, une acceptation d'abandonner ou de perdre ce qu'on a construit avec tant de patience et de détermination pour accéder à un autre plan de conscience, aller au delà des apparences. Nous avons développé nos sens physiques, nous avons maintenant l'opportunité de développer nos sens plus subtils, afin de devenir clairvoyant, voir au delà du voile, utiliser la matière pour bâtir et la mettre au service d’une évolution spirituelle.

On observe par contre beaucoup d’aspects de sextiles, carrés et trigones dans la carte du ciel de cette Nouvelle Lune et notamment 2 triangles mineurs composés par :
- Trigone Vénus-Jupiter sextile à Uranus au mi-point.
- Trigone Saturne-Mars/Mercure conjoint Neptune sextile Pluton au mi-point.


Nouvelle Lune du 10 février 2013 (loc Paris France)


 
Toutes les planètes sont actuellement en phase directe. Les prochaines rétrogradations concerneront :
- Saturne du 18 février 11°32 Scorpion au 8 juillet 2013 4°49 Scorpion
- Mercure entrant dans sa zone de rétrogradation le 9 février ; elle rétrogradera à compter du 23 février 19°52 Poissons et repartira directe le 17 mars 5°38 Poissons pour sortir de sa zone de rétrogradation le 6 avril.

C’est une Nouvelle Lune où le monde abstrait des idées, de la pensée, les relations sociales, les échanges, la sensibilité et l’imagination prédominent laissant peu de place à l’initiative, l’esprit d’entreprise, le sens pratique, la productivité.

Uranus est la seule planète en signe de Feu, Pluton la seule en signe de Terre ; elles sont toutes deux apex des deux figures de triangle mineur observé et sont en aspect de carré.

Il semble donc que l’énergie de cette Nouvelle Lune nous incite à avoir des idées novatrices, d’avant-garde, généreuses aussi, mais nous devons nous montrer prudents, réfléchis et pragmatiques, afin de ne pas verser dans l’utopie ou la provocation mais servir la collectivité en nous confrontant aux réalités, en nous montrant responsables de nos actes.


Rétrogradation de Saturne


Saturne maître de la lunaison avec Uranus, rétrograde à compter du 18 février, lors du Premier Quartier de la lunaison.

Dans le signe du Scorpion avec lequel il a commencé à se "familiariser" depuis octobre dernier (voir à ce sujet mon article publié le 2 octobre 2012 : Saturne en Scorpion : Un allié de poids pour opérer les changements utiles à notre accomplissement ) de plus en réception mutuelle et en sextile avec Pluton, Saturne qui représente les limites du connu, ce que l’on peut voir à l’œil nu, ce qui est visible va ralentir sa progression et devoir explorer plus intensément nos eaux scorpionnesques, s’aventurer dans notre monde intérieur, plonger dans nos zones d’ombre, pour nous confronter à nos aspects obscurs que nous avons enfouis, que nous ne souhaitons pas reconnaître, à nos peurs, à nos doutes, à ce qui nous pèse, nous empêche de nous élever.

Face à ces remous émotionnels, ces états de consciences déstabilisants qui peuvent être douloureux et difficiles à vivre, Saturne aidé de Pluton nous arme de patience, de ténacité, de détermination mais en contre partie nous devons accepter les remises en question, maîtriser nos émotions et non pas les contrôler ou les taire, reconnaître nos côtés sombres et notre vulnérabilité émotionnelle, faire preuve d’humilité et ainsi faire face à nos responsabilités avec plus d’intégrité et d’honnêteté.

La phase de culmination du cycle (opposition Soleil-Saturne) aura lieu le 28 avril. A partir ce cette date nous devrions commencer à comprendre plus objectivement nos comportements limitants, sclérosants, et prendre conscience que nous devons nous en libérer.

Lorsque Saturne repartira direct le 8 juillet, il commencera à former un magnifique trigone d’eau avec Jupiter en Cancer et Neptune en Poissons, qui devrait être actif tout juillet et tout août avec un maximum d’intensité entre le 18 et fin juillet. Ce que nous aurons réussi à épurer en nous lors de la phase de rétrogradation nous permettra de franchir un nouveau seuil dans notre évolution, nous aurons la capacité de prendre conscience que notre être peut s’expendre bien au-delà des limites que nous nous étions fixées et ainsi découvrir qu’il n’existe aucun barreau susceptible de nous emprisonner.


Mercure rétrograde


A partir du 23 février, juste avant la Pleine Lune, Mercure rétrograde dans le signe des Poissons. A noter que cette année, les trois rétrogradations de Mercure se feront en signe d’Eau et nous donneront donc l’occasion de réviser notre façon de communiquer en étant plus près de nos émotions, de nos ressentis, de notre imagination. Nous aurons ainsi la possibilité de donner de la profondeur à nos pensées et de développer nos facultés créatives.

Durant cette phase de rétrogradation, Mercure sera tout d’abord en conjonction à Mars puis au Soleil et enfin à Vénus et également en sextile à Pluton et trigone à Saturne (le 7 mars). Il sera ensuite en carré à Jupiter et en conjonction à la Lune juste avant la prochaine lunaison Poissons.

Avec les Poissons, il s’agira d’être prudent et faire preuve de discernement pour ne pas se laisser manipuler ou séduire par les paroles de gourous, les sirènes de prêcheurs, ne pas devenir une proie pour des marchands de rêves et de mondes illusoires tels les sectes, ayant l’art de manier les sermons, de déformer les écrits religieux. .

Nous aurons par contre l’opportunité d’orienter notre mental vers plus d’empathie, réfléchir à de nouveaux moyens pour développer l’entraide, l’action humanitaire, voire même nous ouvrir à des méthodes de soins non conventionnels, à une médecine holistique.

Il se pourrait par exemple que des projets associatifs, des communautés solidaires, se développent de plus en plus afin de vivre autrement, de façon plus saine, plus équitable, plus unie, dans le respect de l’homme et de la planète.


Cet hémicycle croissant de la lunaison Verseau bien que marqué par une instabilité mentale et émotionnelle devrait nous inciter à nous intérioriser pour permettre à notre créativité, nos idées de germer et de croître afin de faire naître des projets originaux, généreux et altruistes, destinés à servir collectivement au plus grand nombre.

C’est donc une bonne période pour donner de la profondeur à nos idées et de gagner le détachement et un sens de la perspective par rapport à nos sentiments et à nos désirs profonds.


Je vous invite à méditer sur cet article publié sur le site de l’INREES : Quand les politiques méditeront
Je vous cite un extrait pour que chacun de nous commencions à réfléchir à adopter une nouvelle façon de vivre ensemble, équitable et saine :

« Ce n’est pas un scoop : notre civilisation est en crise. Matérialiste, emballée par le « toujours plus, toujours plus vite », elle marche sur la tête. Qui n’a jamais eu l’impression d’être un pion dans un système aussi absurde que cynique ? Qui n’a pas été révolté en regardant des documentaires sur l’état du globe ? Qui n’a jamais eu le sentiment de vivre hors sol, mécaniquement, en passant à côté de l’essentiel ? « Tout s’achète, tout se consomme, tout se périme. L’ensemble du monde est gouverné par la peur et la cupidité. Le progrès n’est attaché qu’au seul bénéfice du conditionnement matériel », se désolent le Dalai Lama et l’ancien résistant et diplomate Stéphane Hessel dans Déclarons la paix. « Alors que nous pensons consommer les plaisirs de ce monde, ce sont eux qui nous consomment et nous consument. Ils nous coupent de la conscience de nos besoins essentiels, ceux qui nous donnent une joie durable lorsqu’ils sont assouvis », ajoute Pierre Rabhi, précurseur de l’agriculture biologique, fondateur du mouvement Colibris.
A force de jouer le jeu d’un système qui nous aliène et exploite le monde comme une marchandise, on en a perdu le sens. Quand on essaie de dénouer le fil, on se rend compte que tout est imbriqué. Les déséquilibres sont profonds. Voire existentiels, puisqu’ils menacent la vie même de notre planète et nous interroge sur ce à quoi on participe. « L’avidité de notre société est liée à un manque », commente Alain Chevillat, fondateur de l’association Terre du Ciel. « Coupé de son intériorité, de son lien au vivant, l’homme a perdu le sens et l’unité de la vie. Il ne peut être en plénitude. »





«La liberté qui est en nous est plus forte que les prisons à l'intérieur desquelles nous sommes.» - Faraj Bayrakdar






7 commentaires:

  1. Merci Anne Marie ravie de te retrouver avec cette Lune que j'affectionne +++ tu sais bien !!! Par contre l'Uranienne que je suis, ne peux passer sous silence le demi-carré décroissant à Uranus...et le sesqui-carré à la Lune noire vraie en Cancer...il y a beaucoup de situation à "accepter" et à "couper" pour les Verseaux...avec ce cycle ....avant la pleine Lune à Bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens, tiens moi qui faites mon anniv, le 9 mars donc sous cette lunaison, c'est exactement ce que je vis:
      situation à "accepter" et à "couper"

      Supprimer
  2. @ Anne-Marie
    Je profite de ce dimanche pour venir vous faire un petit coucou.
    Et j'ai eu envie d'aller me promener sur les blogs de Maïtha.
    D'abord quelle douceur et quelle sérénité, Maïtha dans votre photo.
    Et puis aussi, quelle énergie d'animer deux blogs !

    J'ai lu plusieurs de vos articles. J'ai aussi été interpellée par cet article écrit par un homme sur les conséquences pour l'enfant, qui seront fatalement apportées par l'adoption du mariage pour tous.
    Pour ne pas gêner Anne-Marie, je ne veux pas me lancer dans cette discussion, mais les exemples que j'ai rencontrés dans ma vie d'instit, me laissent effectivement bien perplexe ...
    Le droit à l'enfant, c'est une chose ... Malheureusement, les droits de l'enfant c'est bien autre chose.

    Anne-Marie, si vous préférez enlever ce paragraphe, pas de problème.

    A toutes les deux, une bonne fin de dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toutes les deux pour vos commentaires et pas de problème Jacqueline pour laisser le vôtre. J'ai également beaucoup apprécié les propos de Bertrand Vergely et je partage ces inquiétudes. Merci à Maïtha de les avoir partagés sur son blog L'Univers en lumière http://la-sphere-de-gaia.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Excellent cycle de la Lune Anne Marie et avec un peu de retard je te souhaite un heureux anniversaire, merci pour ce choix de lectures de l'inrees
    http://www.youtube.com/watch?v=8JodT805H4E

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise d'y avoir pensé. Belle lunaison à toi aussi

      Supprimer
  5. Bonjour, votre blog est très interressant, je me permets de mettre un lien vers mon site : www-luna-theme-astral.fr. Comme vous l'aurez compris je créer des thèmes astraux à partir d'une carte du ciel de naissance. Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer