citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

vendredi 8 mars 2013

Lunaison Poissons : la Nouvelle Lune du 11 mars 2013. Prêt pour l'envol ?


 
La lunaison Poissons débutera le 11 mars 2013 avec une Nouvelle Lune sur le 21°24 Poissons (à 19:52 UT).

La Nouvelle Lune est encadrée d'une part par Neptune conjoint Mercure rétrograde, Chiron et Vénus et d'autre part par Mars qui s'apprête à rejoindre son domicile et Uranus.
Jupiter et Neptune, les deux maîtres de la lunaison sont en aspect de carré.

Nouvelle Lune 21°24 Poissons du 11 mars 2013 (loc Paris, France)


L'Eau est toujours l'élément dominant de ce début de lunaison d'où un déséquilibre avec une carence en Feu, en Terre et en Air. Ces trois éléments sont isolés dans le thème de la Nouvelle Lune et représentés chacun uniquement par une seule planète : Uranus dans le Feu du Bélier, Pluton dans la Terre du Capricorne et Jupiter dans l'Air des Gémeaux.

Durant cet hémicycle croissant, il est possible que nous nous sentions nostalgiques, perdus dans nos mémoires, notre imagination, tournés vers le passé, à ressasser de vieilles rancunes peut être. Nous vivons dans notre bulle, notre monde intérieur, isolés des autres, sans tenter de communiquer, un tantinet découragés peut être ou au contraire profitant de ce ressourcement intérieur pour laisser libre cours à notre imagination et créativité.

Cette concentration de planètes dans le signe des Poissons accentue notre réceptivité et intuitivité. Nous sommes plus sensibles, plus enclin à la compassion, à la générosité et au dévouement mais nous manquons de courage, d'entrain, de confiance, de sens pratique et d'objectivité.

Bref nous attendons je ne sais quoi, nous nous laissons aller peut être avec indolence ou paresse ou bien nous ne savons plus où diriger notre voile.

Cette abondance d’eau nous rend aussi très impressionnables, vulnérables et influençables et il faudra veiller aux mensonges, aux trahisons, aux tromperies (Mercure rétrograde conjoint Neptune et Chiron carré Jupiter en Gémeaux).

Profitons de cette période pour structurer et approfondir nos idéaux, réorganiser et purifier notre mental, arrêtons de ruminer, débarrassons nous de nos vieux schémas de pensées, de nos émotions négatives, nous avons la capacité d’en comprendre le sens profond (Mercure-Chiron sextile Pluton, trigone Saturne rétrograde).

Les Poissons sont le 12ème signe du zodiaque, ils marquent le commencement et la fin du cycle dont ils sont la synthèse.
La lunaison Poissons est donc une bonne période pour se recueillir, faire le bilan des douze derniers mois. Comment les avons-nous vécus ? Avons-nous fait face aux situations en étant en phase avec notre essence ? Sommes-nous satisfaits du chemin parcouru ?

Mais c’est aussi le moment de se préparer au renouveau. Riches de nos expériences passées préparons-nous à repartir avec foi et courage, comme des conquérants, explorer et découvrir ce que la vie nous réserve, en laissant derrière nous nos vêtements inutiles qui nous alourdissent.

Mais accepterons-nous d’abandonner nos bagages bien trop lourds qui nous empêchent de prendre notre envol ?
Quel sacrifice sommes nous prêts à faire pour participer à l’éclosion d’une civilisation nouvelle, pour engendrer un monde agréable, paisible et harmonieux plutôt que dominé par la violence et la souffrance ?

Nous sommes arrivés à un carrefour. Plusieurs voies se présentent à nous. Nous pouvons nous retourner, revenir sur nos pas, par peur d’un avenir incertain. Nous pouvons prendre les chemins de traverse, prendre à droite ou à gauche, histoire de tergiverser, d’attendre, d’observer ce qui va se passer, doutant que nous puissions progresser.

Mais on peut aussi aller de l’avant, choisir d’avancer, confiants en nous-mêmes et confiants en la Vie, prêts à ouvrir l’esprit à d’autres possibles, prêts à accueillir en nous la lumière qui pointe là-bas au bout du chemin.

C’est à chacun d’entre nous maintenant de décider l’orientation qu’il souhaite donner à son existence. Vous pouvez garder vos portes et vos fenêtres fermées et décider de vivre dans une atmosphère confinée, étouffante et polluée, dans une prison matérielle.

Mais vous pouvez aussi les ouvrir et laisser entrer un air nouveau, sain, vivifiant, revigorant et vous libérer de vos chaînes en révélant ce qui est en vous, en déversant les richesses qui vibrent en vous.

Avant la Pleine Lune Balance du 27 mars une nouvelle énergie va progressivement se mettre en place, nous allons ressentir ce nouvel élan, ce regain de vitalité avec l'arrivée du printemps.
L'Equinoxe le 20 mars aura lieu le lendemain du Premier Quartier de la Lune, phase marquant une crise dans l'action. Mercure aura alors repris sa marche directe et nous aurons plus de facilité à communiquer ce que nous avons nourri au sein de notre mental et à partager nos idées, nos nouvelles valeurs mentales mises en phase avec notre essence pour les amener à s’accomplir.

Alors prêt pour l’envol, à vous élever à un niveau de conscience plus universel, plus holistique et plus cosmique et en finir avec ce monde égocentrique ?


J’ai lu dernièrement le livre de Bruce H. Lipton et Steve Bhaerman, Evolution Spontanée aux éditions Ariane. Les auteurs défendent l’idée qu’une guérison miraculeuse attend notre planète mais auparavant nous devons améliorer notre compréhension de la biologie et de l’histoire humaine.

Pour clore mon billet, je vous cite un extrait tiré de l’introduction, p16-17 :

S’il vous semble difficile d’imaginer que nous allons réussir à surmonter les crises auxquelles nous faisons face et voir émerger un monde plus harmonieux et fonctionnel, considérez le récit suivant d’un autre monde en transition. Imaginez que vous êtes une cellule parmi les millions de cellules formant le corps d’une chenille. L’organisme dont vous faites partie a jusqu’ici fonctionné à merveille et tout se passe normalement dans votre univers larvaire. Puis, un jour, cette belle mécanique est prise d’un frémissement inquiétant. Tout le système se déglingue. Des cellules se suicident. Le sombre sentiment d’une fin imminente s’empare de vous.
Mais au sein même de la population cellulaire mourante, un nouveau type de cellules, appelée cellules imaginales, commence à apparaître. Se regroupant en communautés, elles formulent un plan pour créer quelque chose d’entièrement nouveau à partir de ce qui reste de la chenille. De sa décomposition s’élève une extraordinaire machine volante – un papillon – qui permet aux cellules survivantes d’échapper à la mort pour aller à la découverte d’un monde fabuleux dépassant tout ce qu’elles auraient pu imaginer. Et le plus étonnant dans tout cela, c’est que la chenille et le papillon ont exactement le même ADN. C’est le même organisme, sauf qu’après sa métamorphose il fonctionne selon un principe organisateur tout à fait différent.
Nous nous trouvons dans la même situation aujourd’hui. Lorsque nous lisons les journaux et regardons les bulletins télévisés, c’est du monde de la chenille dont les médias nous parlent. Et pourtant, un peu partout en cet instant même, des cellules imaginales humaines s’éveillent à de nouvelles possibilités. Elles se rassemblent, communiquent entre elles et se mettent au diapason d’un nouveau signal cohérent d’amour.
L’amour, ainsi que nous allons le voir, n’est pas un quelconque sentiment à l’eau de rose, mais bien la colle vibratoire qui rend possible la construction d’une nouvelle machine volante et qui manifeste notre destinée humaine, ce que nous appelons la « destinée humanifeste ».
Il est fort possible que vous comptiez parmi les cellules imaginales, ferments de l’évolution, qui contribuent à la naissance d’une nouvelle version de l’humanité. Même si ça ne saute pas aux yeux en ce moment, l’avenir de la Terre est entre nos mains. Afin d’assurer cet avenir, il nous faut d’abord nous investir nous-mêmes du pouvoir de la connaissance de qui nous sommes réellement. Après avoir acquis une ferme compréhension de la manière dont nos conditionnements façonnent notre existence, ainsi que des connaissances nécessaires pour les changer, nous pourrons réécrire notre destinée. 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire