citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

mercredi 16 octobre 2013

Lunaison Balance : la Pleine Lune Bélier du 18 octobre 2013. La victoire sur soi est la plus grande des victoires (Platon)

La Pleine Lune de la lunaison Balance se produira le 18 octobre sur le 25°45 Bélier à 23h39 UT accompagnée d’une éclipse pénombrale Nœud Sud.

Une éclipse pénombrale se produit quand la Lune traverse la pénombre de la Terre. La pénombre ne provoque aucun obscurcissement notable de la surface lunaire. 

Elle devrait être aisément visible à l'œil nu et affectera la moitié sud de la Lune. L'entrée dans la pénombre intervient à 21h50 UT, son apogée à 23h50 UT. La Lune quitte entièrement la zone de pénombre à 01h49 UT le 19 Octobre.
Ce spectacle est visible de tous les points de la Terre où la Lune est présente dans le ciel au moment de l'éclipse.

La Lune sera en opposition exacte au Soleil – opposition en carré à Jupiter formant un carré en T cardinal.
La Lune est également en sesquicarré à Vénus Sagittaire et le Soleil en quintile à Pluton Capricorne.
Mars qui vient d'entrer en Vierge le 15 octobre est en opposition à Neptune rétrograde en Poissons et aussi en quintile à Saturne en Scorpion.
Saturne est toujours conjoint à Mercure stationnaire (il rétrograde à compter du 21 octobre) et au nœud Nord, et également sextile à Pluton. Mercure est aussi trigone à Jupiter.
Vénus en Sagittaire est en trigone à Uranus rétrograde en Bélier qui ressert son carré à Pluton (exact le 1er novembre).

Pleine Lune 25° Bélier le 18 octobre 2013 (loc Paris, France)

L’axe Bélier-Balance est un axe relationnel, Moi et les Autres. Il faut trouver la bonne mesure pour établir l'équilibre entre l’affirmation de soi et la coopération avec l’autre, équilibrer force et fluidité.

L'énergie de cette Pleine Lune est très dynamique mais aussi déstabilisante. Nous avons la volonté d'agir avec foi et courage, force et détermination mais nous restons attachés à notre passé, à nos souvenirs, à nos habitudes, nos conditionnements qui nous empêchent d'avancer, d'être libre. Nous restons cachés derrière le voile épais de l’égo, des préjugés, des croyances, des traditions.
Pourtant, on se sent poussé à prendre des initiatives, à entreprendre de nouveaux projets, à se lancer dans de nouvelles aventures, mais nos doutes nous limitent, et du coup nous vivons des tensions qui peuvent se répercuter sur notre relationnel.

La Lune en Bélier et les aspects tendus qu’elle reçoit du Soleil, de Vénus et de Jupiter, engendrent une instabilité émotionnelle, des réactions vives, spontanées, sans doute exagérées entraînant de l’impulsivité, de l'impatience. L'imagination est sans doute excessive et nous avons tendance à exagérer les situations. On peut aussi se montrer plein d’assurance voire même arrogant et rechercher la provocation, le conflit.
Il se peut aussi que nous soyons tiraillés entre l'envie de satisfaire immédiatement ce à quoi on aspire et notre mental qui nous incite à nous montrer prudent et réfléchi, à ne pas agir dans la précipitation. On se sent donc obligé de temporiser, de tempérer notre ardeur.

Vénus maître de la lunaison est dans le signe du Sagittaire en trigone à Uranus ce qui nous rend très indépendant dans notre relationnel, très spontané, mais aussi peut renforcer notre générosité, notre sociabilité, nous rendre plus chaleureux. Attention toutefois à ne pas imposer nos idéaux, à chercher à avoir raison à tout prix et ne pas accepter le point de vue des autres.
Nos sentiments peuvent aussi s'exalter rapidement et nous pouvons même faire des expériences marginales, des rencontres inattendues, brèves mais intenses.

Mars qui vient de faire son entrée dans le signe de la Vierge va pondérer notre énergie.
Mars a fort à faire avec une Vénus qui aspire à s’envoler vers d’autres horizons, qui a le goût de l’aventure, des aventures. Il va devoir tempérer les ardeurs de la belle qui profite d'un vent de liberté avant son long séjour en Capricorne du 6 novembre 2013 au 5 mars 2014, en raison de sa rétrogradation.

Mars (2° Vierge) est actuellement en opposition à Neptune. Le cycle qui a commencé le 4 février sur le 2° des Poissons en est maintenant à sa phase d’accomplissement. 
Si vous avez un luminaire, des planètes notamment personnelles sur ce degré ou à proximité, vous devriez en ressentir les effets dans l'axe des maisons concerné.
Nous avons pu au moment de la conjonction nous montrer très hésitant, éprouver de la confusion, quant aux décisions à prendre, aux orientations à suivre, dans le secteur de notre thème où a eu lieu la conjonction.
Mars conjoint à Neptune c'est l'action guidée par l'inspiration, on cherche à défendre un idéal mais on ne tient pas compte des réalités de la vie quotidienne, on peut se tromper sur la valeur de la cause qu'on défend. Du coup on s'égare et on oriente mal nos choix, nos décisions. L'action devient confuse la rendant inefficace, illusoire, ce qui peut amener découragement et provoquer la fuite, l'abandon.
Arrivés à cette phase du cycle, l'opposition, nous allons maintenant récolter les fruits de nos choix, de nos décisions, de nos orientations que nous avons pris tout au long de l’hémicycle croissant (carré croissant le 8 février : Mars 5° Gémeaux).

Mars est actuellement soutenu par un quintile à Saturne et un trigone à Pluton ; l'anxiété ou l'incertitude que nous pourrions ressentir est sans doute atténuée ce qui nous permet d'agir avec réflexion, endurance, réalisme, objectivité, lucidité, sérieux.
Toutefois, certains peuvent agir de façon inappropriée en choisissant les mauvaises options soit en raison d’un ego démesuré, pas excès d’ambition, soit par maladresse ne sachant pas très bien comment affirmer leur autorité, leur pouvoir, ou par un besoin de reconnaissance aigu. C’est comme si ces personnes cherchaient à sortir de l’ombre en tirant la couverture à elles ou en attirant l’attention par des paroles ou comportements pouvant être trop péremptoires et bien entendu dans ces conditions on ne se préoccupe guère d’autrui qui du coup se sent blessé, évincé, bafoué même, ce qui peut entraîner des réactions vives, lourdes de conséquences pour les deux parties.

Il serait bon de prendre le temps de la réflexion et de s’autoanalyser afin de comprendre les raisons qui nous poussent à agir ou à réagir impulsivement, avec colère ou maladresse.
L'occasion va nous être donnée avec Mercure. Stationnaire sur le 18° Scorpion, il va commencer à rétrograder à compter du 21 octobre, ce qui peut aussi dans un premier temps renforcer nos peurs, nos angoisses, raviver des rancoeurs. Il faudra être maître de soi pour ne pas se laisser aller à déverser des paroles, des écrits que nous pourrions regretter. La communication peut être agressive. On cherche à s'imposer quitte à évincer l'autre. 
Puis progressivement, Mercure en retournant vers le Soleil, notre essence, notre énergie vitale, va nous permettre d'être plus à l’écoute de ce qui se passe en nous et on va être plus attentif à notre façon de communiquer, d'échanger pour comprendre nos mécanismes psychiques, à quoi répondent nos réactions, à quels préjugés, quelles blessures, quelles peurs.
Cette introspection va nous amener à nous montrer plus lucide avec nous même, à trouver la source de nos pensées et progressivement à nous remettre en question, à réorienter nos pensées, à ne pas réagir dans la précipitation, sans réflexion préalable.

Tant que notre énergie ne sera pas dirigée avec équité pour le bien de tous, dans un but collectif, tenant compte des besoins du plus grand nombre, notre action sera source de conflits et ne sera pas durable. Nous devons sortir de nos vieux schémas de pensée, accéder à un autre niveau de conscience pour changer le cours de notre destinée, ouvrir d'autre perspectives, penser et créer une autre façon de vivre ensemble et responsable.

Pour rappel :
Mercure est entré dans sa zone de rétrogradation le 1er octobre, 2°29 Scorpion et en sortira le 27 novembre. Rétrograde à compter du 21 octobre à 18°23 Scorpion, il reprendra sa marche directe le 10 novembre
La conjonction inférieure ou Nouveau Mercure, qui marque le début du cycle, aura lieu le 1er novembre sur le 9°34 Scorpion, en sextile exact à Mars Vierge et Pluton Capricorne, alors que se produira le 4ème carré Uranus-Pluton 9° Bélier/Capricorne.
Elle précédera la prochaine lunaison Scorpion qui sera accompagnée d'une éclipse de Soleil hybride ou annulaire totale le 3 novembre, 11° Scorpion.

Durant sa phase de rétrogradation, Mercure sera conjoint à Saturne à 3 reprises les 8 octobre (10° Scorpion), 29 octobre (13° Scorpion) et 26 novembre (16° Scorpion). La conjonction au nœud Nord se reproduira également 3 fois.



© Anne-Marie Cutino – octobre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

2 commentaires:

  1. C'est un très beau travail, très clair, reste à reprendre nos éphémérides et revoir tout cela. Merci Anne-Marie.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Anne-Marie pour ce beau partage et l'indication que tu nous donne sur la conjonction inférieure de Mercure qui va servir en toile de fond
    Je te souhaite une merveilleuse Éclipse de Lune et un excellent Weekend avec ta famille

    RépondreSupprimer