citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

mardi 14 janvier 2014

Lunaison Capricorne : la Pleine Lune du 16 janvier 2014. Ressentez-vous l'appel à la vie ?


J'espère que les fêtes se sont bien passées et que vous avez pris de bonnes résolutions pour cette nouvelle année, qui comme je le disais dans mon précédent article, est dotée d'une énergie dynamique et volontaire.
Certains ressentent plus que d'autres cette énergie qui donne le tempo de l’année.
Il y a ceux qui se sentent comme rechargés, boostés, forts, conquérants. C'est là où madame Prudence doit intervenir pour éviter tout accident ou mésaventure. Soyez audacieux mais pas dans le conflit, le rapport de force, plutôt dans l'écoute et agissez après avoir bien mûri vos réflexions, vos projets. Montrez-vous bienveillants, sans renier vos besoins, tenez compte de ceux des autres, sans égoïsme.
Il y a ceux qui se sentent cassés, découragés, vidés, qui ont perdu espoir et peut être de leur vitalité. Monsieur courage vous souffle de ne pas lâcher le gouvernail, de maintenir le cap, d’être à l’écoute du vent afin de savoir quelle direction prendre. Montrez-vous créatifs, innovants, chassez vos peurs, vos doutes, lancez-vous, ayez confiance en vous. Vous allez me dire, c'est facile à dire, quand toutes les portes se ferment, quand on prend coup après coup sans jamais pouvoir se relever. Mais ne laissez pas la petite flamme en vous s'éteindre, il existe une issue et elle est peut être plus proche que vous ne le pensez.

Quel que soit l’état où nous nous trouvons, lorsque nous aurons l'impression de ne pas avancer, de tourner en rond, de gaspiller nos forces, il sera important cette année, de s'écouter, se recentrer, s’accorder une pause pour reprendre notre souffle, nous recharger, prendre le temps de réfléchir afin de faire les bons choix, prendre les bonnes décisions.

La Pleine Lune de la lunaison Capricorne a lieu le 16 janvier à 4:53 UT sur le 25°58 Cancer

L’axe Cancer-Capricorne est un axe de responsabilité,
Le Cancer «Porte de l’Incarnation» et le Capricorne « Porte de l’Initiation »,
Les racines et les cimes comme l’appelle Eric Berrut :
Cancer et Capricorne savent tout naturellement articuler la notion de temps à celle de patience. Le premier nous enseigne l’art d’écouter ce qu’on porte en germes et d’en accompagner l’éclosion. Le second nous apprend à prendre l’enfant par la main pour qu’il rejoigne l’adulte et pour que son rêve s’inscrive dans la réalité. Le Cancer suppose qu’on se recueille avec attention ; le Capricorne implique qu’on se redresse avec détermination.
Source : http://www.ericberrut.com/#!vierge/c1x7i 

La Lune maîtrise le Cancer, signe de gestation, il donne naissance à. Il symbolise notre vie intérieure, notre intimité, nos mémoires, notre passé mais aussi nos attaches, la famille, l’hérédité. Il doit apprendre à se détacher des autres et de son passé pour mieux vivre son présent.
Le Capricorne est un signe de réalisation, d’élévation, il ouvre la voie à un autre plan de conscience si nous parvenons à atteindre le sommet en développant nos qualités d’endurance, de persévérance et aussi en cultivant l’humilité.

Pleine Lune 25°58 Cancer le 16 janvier 2014 (loc Paris, France)


La Pleine Lune est en aspect à Saturne, maître de la lunaison, (sextile pour le Soleil, trigone pour la Lune) renforçant notre besoin de stabilité, de sécurité mais Saturne en Scorpion nous incite aussi à relâcher nos dépendances, nos peurs, peu à peu il nous amène au détachement suite à des remises en questions, des frustrations, des freins, des retards. Il nous aide à nous reconstruire sur des bases plus saines, plus solides.
Notre imagination est constructive et réaliste et nous avons la capacité de nous libérer des chaînes du passé en nous montrant responsables, honnêtes et intègres.

Vénus, toujours rétrograde, se sépare de la conjonction au Soleil qui a été exacte le 11 janvier (conjonction inférieure). Vénus devenue Lucifer est maintenant Etoile du matin et se lève avant le Soleil. Elle est encadrée par Pluton et le Soleil, sextile à Saturne, en carré à Mars et en opposition à Jupiter. La fécondation avec le Soleil, notre essence, notre énergie vitale a maintenant eu lieu, le germe a été planté. A nous de faire croître ce que nous sentons être le meilleur pour nous, ce qui est en harmonie avec nos valeurs, afin de rendre nos sentiments authentiques, d'être honnête dans notre relationnel. Tout ce qui reposait sur des fausses valeurs se désintègre et nous expose à des pertes et des séparations brutales. François et Valérie en ont fait l'expérience.

Jupiter culmine dans le ciel (l’opposition avec le Soleil a eu lieu le 5 janvier), il se lève quand le Soleil se couche et reste ainsi visible toute la nuit,  brille de mille feux dès la tombée de la nuit sur l’horizon est-nord-est. La Pleine Lune nous ravira d’un beau spectacle si nous avons la chance d’avoir un ciel dégagé, la Lune et Jupiter passeront la nuit côte à côte.



Jupiter, planète de l’abondance, de l’expansion, en exaltation dans le signe du Cancer, poursuit sa rétrogradation et reprendra sa marche directe le 7 mars.  Il forme un grand carré avec Mars, Uranus, Pluton et Vénus.
Avec Jupiter rétrograde nous sommes plongés au coeur de notre intimité, et à cette phase (après la culmination) nous devrions avoir une vision plus claire de nos objectifs, de nos motivations. La place que nous occupons socialement nous convient-elle, est-elle en phase avec nos valeurs, nos idéaux propres ? Avons-nous la capacité d’offrir plus de nous à la collectivité ou préférons-nous rester bien à l’abri dans notre cocoon, en sécurité dans notre clan, le cercle que nous avons formé ? N’avons-nous pas de projet plus grandiose à développer, ne sommes-nous pas capable de plus de générosité vis-à-vis de la collectivité ?
C’est aussi l’action de Jupiter de nous ouvrir au monde, d’élargir notre compréhension, de partir à la conquête d’autres territoires. Dans le signe du Cancer, Jupiter nous permet de développer notre vie intérieure, accroître notre réceptivité, notre émotivité mais aussi notre sociabilité nous rendant plus bienveillants.
Il va nous permettre de donner naissance à nos idéaux que nous devrions pouvoir exprimer dès qu'il aura repris sa marche directe le 6 mars (10° Cancer).

Sommes-nous prêts à sortir de notre coquille pour nous élever avec patience et détermination, à dépasser nos limites sécurisantes qui nous donnent l’illusion d’être protégés ?

Souhaitons-nous continuer à rêver notre vie ou à vivre nos rêves ?

Oui, nous sommes bousculés en ce moment, remués au fond de notre être, mais pas question de se lamenter, de faire preuve d'inertie.
Réveillons-nous !
L'heure est à la décision, à l'action sinon nous allons être renversés, engloutis par une vague immense, par un tsunami.

Mercure entré en Verseau le 11 janvier est en sextile à Uranus rendant notre intellect vif, judicieux, les idées jaillissent, notre compréhension est aisée. Notre mental et en ébullition et que de nervosité et d'impatience ! Ouf j'en ai mal à la tête, que d'agitation et d'excitation dans le bocal !
Posons-nous un instant. Respirez, soufflez... calmons notre mental, pas de précipitation et surveillons nos paroles qui pourraient être provocantes. Des idées d'avant garde peuvent surgir mais il serait bon de bien les mûrir et les réfléchir au lieu de vouloir les imposer.

Trois aspects mineurs sont observés : Mars sesquicarré Neptune, Lune biquintile Neptune, Soleil quintile Uranus

Mars en Balance sesquicarré à Neptune nous demande d'agir sans négliger les besoins des autres, ne pas imposer notre vision, notre objectif avec force, brutalité sinon on risque de se heurter à l'incompréhension des autres, de gaspiller notre énergie, de rencontrer des obstacles. Attention aussi à ne pas faire preuve d'entêtement en voulant forcer les événements, les situations ou en résistant au changement. On pourrait facilement perdre le contrôle de soi.

La Lune en biquintile à Neptune et le Soleil en quintile à Uranus nous permettent d'être réceptifs,  notre imagination est créative et inspirée, nous avons la volonté d'innover, de créer, de surprendre, d'être novateur, ingénieux.

Je ressens l'énergie de cette Pleine Lune comme le réveil d'un volcan. Après avoir grondé, la lave jaillit et s'écoule sur ses flancs, se déversent aux alentours, brûlant tout sur son passage mais à terme, après cette éruption, la biodiversité sera plus riche, la terre plus féconde, plus fertile.

Peut être vous aussi ressentez-vous cette sensation, comme une flamme qui se réveille au fin fond de vos tripes, vous la sentez brûler, envahir chaque cellule de votre corps. Peut être avez-vous du mal à la contenir, pourtant ne la laissez pas exploser soudainement, parlez-lui, visualisez-la, dirigez-la. Il s'agit d'une énergie pouvant être très créative, ne la gaspillez pas et ne résistez-pas, aidez-la à se manifester tout en la maîtrisant, en l'orientant vers un objectif non pas égoïste mais bénéficiant au plus grand nombre, porteur d'un idéal élevé.

Ce que vous ressentez c'est l'appel de la vie, une force qui peut nous permettre d'accomplir de belles choses, de relever des défis, mais elle ne doit pas nous anéantir suite à une mauvaise utilisation ou en nous laissant dominer par nos passions ou encore dépasser par nos peurs ou un sentiment d'insécurité.
Ayez toujours à l'esprit que nous sommes unis les uns aux autres et que c'est main dans la main que nous parviendrons à bon port.
Si chacun agit pour son propre intérêt ou se mutine soit par goût du pouvoir, soit par peur du changement ou de perdre ses acquis, notre navire va dériver et nous finirons par couler.

Il est donc important de ne pas utiliser notre force créatrice à notre propre profit mais pour l’humanité à des fins généreuses et altruistes.

Voici un très beau texte publié par Nicole Charest sur son site http://www.lapetitedouceur.org / qui va me servir de conclusions :

Inspirer la paix
Il n’est pas nécessaire que vous fassiez de grandes choses pour changer le monde ; vous n’avez qu’à vous changer vous-même. Une attitude positive et déterminée crée des expériences de vie positives, et quand plusieurs d’entre nous se concentrent sur cet objectif, leurs pensées donnent naissance à des événements mondiaux positifs.
La même chose se produit quand vous pensez sans cesse à ce qui va mal dans le monde. En vous concentrant sur votre dégoût de la guerre et des décisions qu’elle implique, vous ne ferez jamais advenir une paix durable. Même si vous souhaitez la venue d’un monde de paix, vous alimentez le conflit.
Un amour de la paix et des manifestations de paix dans votre propre vie sont une formule beaucoup plus efficace pour instaurer une paix durable. Le fait d’être en paix avec vous-même vous inspirera à parler et à agir différemment, ce qui aura un effet domino non seulement sur les gens avec qui vous entrez en contact, mais aussi sur des personnes vivant dans d’autres parties du monde.
Faire preuve de tolérance et essayer de comprendre que les actions des autres contribuent davantage à l’avènement d’un monde de paix qu’un désir de paix alimenté par la haine de la guerre et de tout ce qu’elle représente.
La prochaine fois que vous vous surprendrez en train de parler en mal d’une personne ou de réagir avec colère quand on vous parle de quelqu’un ou quelque chose, arrêtez-vous et demandez-vous ce que vous êtes en train de faire, et quel sera l’impact de vos paroles sur votre vie et celle des autres.
Vous savez ce que vous faites subir à votre corps en ayant constamment des pensées négatives, alors que croyez-vous que nous faisons chaque jour à notre monde quand des millions d’entre nous se concentrent sur des choses négatives et passent leur journée à alimenter des conflits mentaux et émotionnels entre eux et les autres ?
Nous sommes tous intimement liés à tous les atomes de l’univers. Nous sommes tous importants et nos pensées, émotions et paroles sont extrêmement puissantes. La personne que nous choisissons d’être à partir d’aujourd’hui aura un effet sur le monde. Alors, qui choisissez-vous d’être ?
Source : David R. Hamilton, C’est la pensée qui compte, Éditions AdA Inc., 2008

 © Anne-Marie Cutino – janvier 2014 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

4 commentaires:

  1. On a été en synchronicité Anne marie, on à publié notre article en même temps
    Bonne Pleine Lune à toi :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé une vidéo sur Eric Berrut dont tu as donné un extrait de son livre sur l'axe Cancer/Capricorne
    http://www.youtube.com/watch?v=RhFz8iGwP48
    Il me semble avoir parcourut l'un de ces livres en librairie mais je ne connaissais pas

    RépondreSupprimer
  3. Par hasard des détours...
    Votre texte est fluide et doux plein d'intensité. l'air est présent c'agréable. là terre n'est pas toujours celà. elle est exigeante, prend du temps, elle nous confit là vie physique! à nous de là garder. Chaque jour,nous devons goûter à cela réellement. temporiser. n'oublions pas cela là parole exprime et l'acte guide. là terre. le reste est l'expression de notre joie d'avoir conscience d'être alors en lien. elle nous offre là joie d'être lier et le plein de subtiles créations... bonne mission bon jardinage:)) vive l'agro écologie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, le titre m interpelle, et meme avant çà c'est la photo qui m a fait cliquer sur cet article.
    Si je ressent l appel de la vie ? Ecoutez j ai ressenti un sentiment extraordinairement puissant, vers le 16 mais je me rappel plus, faut que j appel un ami pour etre sure, j avais jamais ressenti çà, je pourrait en parler des heures, est ce à voir avec la Lune ? voulez vous en parler ?

    RépondreSupprimer