citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

mardi 29 décembre 2015

L'année 2016 : les principales tendances astrologiques. Permettez à l'espoir de guider vos pas



Une nouvelle année commence, nous l’espérons prometteuse.
Je vous souhaite le meilleur pour cette année. Qu'elle soit synonyme d'amour, d'abondance, de paix, de joie et que l'espoir guide vos pas en 2016 !

Il est vrai que ces dernières années ont été, pour beaucoup d’entre nous, très mouvementées, perturbantes, chaotiques, déstabilisantes.
Un peu à l’image des montagnes russes, nous sommes passés par des hauts et des bas, certains même ont fait des chutes vertigineuses, d’autres au contraire ont gravi des montagnes et ont pu même atteindre le sommet.
Le climat économique, social, politique n’est guère encourageant mais faut-il pour autant vivre dans la peur, entretenir pessimisme et découragement ?

La peur repose sur des incertitudes, personne ne peut prédire l’avenir avec certitude.
Si notre comportement, nos inspirations, nos choix, nos paroles reflètent nos espoirs et notre courage et non nos peurs et nos doutes, alors nous avons la possibilité de faire que demain sera meilleur, de devenir magicien de notre vie.
Détache-toi de l’ancre de ton passé et laisse-toi dériver au bon gré des courants de la vie. La confiance et l’espoir sauront te guider à bon port ! Daniel Desbiens

Alors qu’en sera-t-il pour 2016 ?

Il s’agit d’une année universelle 9 : 2 + 0 + 1 + 6
En numérologie, une année 9 est une année d’achèvement, une année où il est préférable de faire le bilan des 8 années qui se sont écoulées, faire le tri entre l’accessoire et l’essentiel, y compris dans nos relations, terminer ce qu’on a commencé et se préparer au nouveau cycle qui débutera l’année suivante, année 1.
En année 9 on récapitule, on perfectionne, on termine, mais on peut aussi récolter les fruits des 8 années précédentes et ce peut être une période d’accomplissement, de succès si on a vécu le cycle qui s’achève de manière positive.
En année 9, il n’est pas recommandé d’initier de nouveaux projets, de changer de situation, surtout si nous ne sommes pas sûrs de les consolider, de les poursuivre.

Pour calculer votre année personnelle, ajouter-y votre jour et votre mois de naissance. Puis réduisez à un seul chiffre en 1 et 9.

Sachez cependant que la numérologie ne se résume pas à ce simple calcul.
Tout comme l’astrologie il faut tenir compte du thème dans son ensemble qui demande des calculs  et analyses beaucoup plus complexes et approfondis.



Après cette courte parenthèse numérologique, penchons-nous sur le langage astrologique.

Je vais tenter d’identifier les principaux temps forts de l'année 2016 en tenant compte des aspects que formeront entre elles les planètes.
Comment vont-elles dialoguer ? Comment vont-elles partager leur énergie ? Seront-elles en harmonie ou en conflit ?

Il s’agit ici d’un climat général, non pas pour savoir ce qui pourrait se passer à l'avance, ou ce qui nous attend, nous ne sommes pas ici dans le domaine de la voyance, mais peut être pour nous aider à mieux nous y préparer, comme lorsque l'on sait que le temps tourne à la pluie et qu'il est préférable d'emporter son parapluie.

Vous y serez plus ou moins sensible si dans votre thème personnel vous avez des luminaires ou astres en correspondance avec les aspects identifiés et qui de plus réactivent ou sont en résonance avec les aspects qui existent dans votre thème.

Par exemple, vous êtes né en 1989, année où a débuté le cycle Saturne Neptune (le 3 mars 1989, 11°56 Capricorne). Vous serez donc probablement concerné par le carré Saturne Neptune qui s’est formé en novembre 2015 et qui se reproduira par 2 fois en 2016. De plus Pluton transite sur cette conjonction (même s’il s’en éloigne en 2016) et intensifie donc cette énergie, également activée par le transit des luminaires et des planètes personnelles lorsqu’elles arriveront en Capricorne.

Les personnes nées dans les années 65, savent de quoi je parle. Elles sont venues au monde lors du cycle Uranus Pluton qui a débuté en 1965 (17° Vierge) et depuis 2012 ces planètes sont en carré croissant. Il est donc fort probable, en fonction des maisons concernées dans leur thème, qu’elles aient eu à vivre de profonds bouleversements et remises en question dans leur vie.

Les 4 portails de l’année

Ce sont des périodes importantes puisqu'elles correspondent à un changement de saison, donc aussi à un changement d'énergie. Le Soleil entre alors dans un signe cardinal, dont les mots clés sont : commencement, élan, initiative. Ces périodes sont donc favorables pour entreprendre, débuter de nouveaux projets.
  • Equinoxe de printemps le 20 mars : le soleil entrera en Bélier à 4h31 UT
  • Solstice d’été le 20 juin : le soleil entrera en Cancer à 22h35 UT
  • Equinoxe d’automne le 22 septembre : le soleil entrera en Balance à 14h22 UT
  • Solstice d’hiver le 21 décembre : le soleil entrera en Capricorne à 10h45 UT


Les éclipses du Soleil et de la  Lune en 2016

Les éclipses en 2016 se produiront dans l’axe Vierge Poissons principalement, à l’exception de celle du 23 mars (Pleine Lune) dans les premiers degrés de l’axe Bélier Balance. 

/ Lunaison Poissons
- Nouvelle Lune Poissons avec éclipse totale de Soleil Noeud Sud 18°56 Poissons le 9 mars à 1h57 UT (NL à 1h56 UT)
Jupiter maître de l’éclipse (maître traditionnel des Poissons), sera en opposition à la Nouvelle Lune conjointe à Chiron, opposition en carré à Saturne, formant un T-carré mutable. 
Jupiter rétrograde sera donc conjoint au Noeud Nord, également en quinconce à Uranus et trigone à Pluton. Il formera aussi un quintile à Mars tout juste entré en Sagittaire. 
- Pleine Lune 3°17 Balance le 23 mars avec éclipse de Lune pénombrale Noeud Nord à 11h49 UT (PL à 12h02)
Vénus maitre de la Balance et donc de l’éclipse sera alors en Poissons, conjointe à Neptune, en opposition à Jupiter et carré à Saturne. 
On pourra noter le même jour le Plein Mercure, conjonction supérieure avec le Soleil en trigone à Mars.

/ Lunaison Vierge
- Nouvelle Lune Vierge avec éclipse annulaire de Soleil Noeud Nord 9°21 Vierge le 1er septembre à 9h05 UT (NL 9h04 UT)
Mercure maître de l’éclipse sera rétrograde, dans son domicile en Vierge, en conjonction à Jupiter mais aussi à Vénus. Mercure et Jupiter seront également en quintile à Saturne, et Vénus en quintile à Mars. 
La Nouvelle Lune sera en opposition à Neptune carré à Saturne conjoint Mars. La NL sera également trigone à Pluton et sesquicarré à Uranus. Uranus sera également sesquicarré à Saturne. 
- Pleine Lune 24°20 Poissons avec éclipse pénombrale Noeud Sud à 18h56 UT le 16 septembre (PL 19h06 UT)
Jupiter sera alors entré en Balance.
La Lune sera conjointe à Chiron, le Soleil encadré par Mercure rétrograde et Jupiter et quinconce à Uranus. 
La Pleine Lune sera en carré à Mars en Sagittaire, formant un T-carré mutable. Mars sera également trigone à Uranus et sextile à Vénus, Vénus et Uranus seront en opposition. 

Ces éclipses ont lieu dans un axe mutable, axe qui symbolise le changement, l’adaptabilité, la transition (hormis celle du 23 mars, Pleine Lune dans l’axe Bélier-Balance). La Vierge et les poissons sont des signes d’énergie féminine, réceptifs, de fin de saison, de fin d’hémicycle.
Le signe de la Vierge arrive au terme de la construction de l’égo - placement des limites, fin de l’hémicycle individuel - Celui des poissons arrive au terme de l’émergence de l’autre - dissolution de l’ego, fin de l’hémicycle collectif.
Ce sont des signes d’épuration, de dépouillement, de nettoyage, tous deux liés aussi à la guérison, au soin, à la notion de service.

L’éclipse de soleil totale Noeud Sud du 9 mars précède l’éclipse de Lune Noeud Nord du 23 mars
L’éclipse de Soleil annulaire Noeud Nord du 1er septembre précède l’éclipse de Lune Noeud Sud du 16 septembre. 
L’effet d’une éclipse dure généralement 6 mois, jusqu’à la suivante.

Regardez dans votre thème où se produisent ces éclipses. Touchent-elles un point sensible de votre thème ? Dans quelle maison ou axe ? Quels aspects se forment entre les luminaires mais aussi le maître de l’éclipse avec vos planètes et vos maisons angulaires ?

Si vous êtes concerné, il est possible que le domaine de votre thème où ont lieu les éclipses (3°17 axe Bélier-Balance au 9°21 axe Vierge-Poissons) fassent l’objet de changement, que vous soyez amené à prendre de nouvelles orientations, que vous soyez mis face à des transformations profondes, peut être à abandonner une situation devenue bloquante pour votre évolution ou bien l’éclipse peut signer un temps fort dans votre existence.
Les effets peuvent tout aussi bien être bénéfiques qu’inattendus voire difficiles. Tout dépend des aspects avec votre propre thème.

« Aucune guérison ne s'opère tant que l'on gratte ses propres plaies par la seule action du mental qui dissèque. Apprenons à respirer la vie différemment et, dans le même élan réapprenons à nous aimer... sortir de la dualité, ne plus étiqueter ni juger.
Nous sommes ce que nous voulons bien faire de nous... et ce que nous acceptons que la société fasse de nous. Nous ne sommes pas coupable de ce que nous sommes mais responsable.
Nos vieilles habitudes sont nos prétextes, nos refuges et nos maîtres.
On fige notre âme, on rétrécit notre vie en refusant d'avancer lorsque le vent monte afin de pousser sa barque plus loin.
Avoir le courage d'aller vers une autre liberté, la liberté d'être nous-mêmes !
Le plus beau poisson s'attrape toujours au large, il appartient aux porteurs de courage, à ceux qui dépassent la peur des vagues, à ceux qui reconnaissent le vent comme leur ami et leur protecteur.
La véritable mort commence dès que nous délimitons notre paysage à la façon d'un champ. Les clôtures ne nous protègent pas, elles nous emprisonnent »
Extraits de « Le clou que j'ai enfoncé » de Daniel Meurois-Givaudan.

La rétrogradation des planètes personnelles

Cette année, deux planètes dites personnelles, vont rétrograder : Mercure comme tous les ans rétrogradera 3 fois, dessinant un grand triangle de Terre dans le ciel, et Mars qui lui rétrograde tous les 2 ans et deux mois. 

Mercure est, avec Vénus, l'une des deux planètes dites intérieures car elles sont situées à l'intérieur de l'orbite de la Terre, du côté du Soleil, alors que toutes les autres planètes, de Mars à Pluton sont dites extérieures.
Les rétrogradations des planètes intérieures questionnent  sur notre adaptation aux besoins de notre être essentiel, alors que celles des planètes extérieures questionnent notre adaptation au monde.

Rétrogradation de Mercure dans les signes de Terre

Mercure est la planète directement liée à notre mental. Il détermine notre manière de bouger, d’appréhender l’espace, de rentrer en contact avec autrui par le verbe, notre capacité de compréhension. 

Mercure cette année rétrogradera dans les signes de Terre. 
La terre symbolise la matière, le monde des formes, le concret, le palpable.
Mercure en signe de terre (sous réserve des aspects formés avec les autres planètes) rend le mental plus prudent, plus réfléchi, plus prévoyant, plus discipliné. On prend le temps, on analyse, on approfondit, on fait preuve de bons sens, de réalisme, de logique, on a besoin de certitude, on recherche la sécurité. 
En rétrogradant, Mercure va mouliner, intensifier sa réflexion, décortiquer, se faire beaucoup plus méfiant encore, obstiné également. L’anxiété peut être accentuée, l’esprit peut se faire beaucoup trop rigide, manquer d’imagination, de souplesse, de largeur de vue. 
Mercure rétrograde s’intériorise, revient vers notre soleil pour qu’il puisse ensuite transmettre notre message au monde extérieur. 
Notre mental se focalisera sur des besoins pratiques, des idées concrètes. L’examen des résultats tangibles dans notre vie, et plus largement notre pouvoir objectif, seront concernés. 
Nous aurons ainsi l’occasion de donner une forme concrète à nos idées nouvelles, à les exprimer d’une façon concise, et les mettre au service des autres dans un but de perfectionnement, d’amélioration, d’organisation. 

/ Les 3 rétrogradations de Mercure en 2016

Mercure entre en Verseau le 2 janvier, juste avant sa 1ère rétrogradation de l’année : 
  • Entrée zone de rétrogradation le 20 décembre
  • Rétrograde le 5 janvier à 13h07 UT, 1°01 Verseau
  • Nouveau Mercure le 14 janvier à 14h06 UT, 23°49 Capricorne
  • Direct le 25 janvier à 21h51 UT, 14°55 Capricorne
  • Sortie zone rétrogradation le 14 février
  • Plein Mercure le 23 mars, 20h12UT, 3°37 Bélier

2ème rétrogradation :
  • Entrée zone de rétrogradation le 14 avril 
  • Rétrograde le 28 avril à 17h21 UT, 23°35 Taureau
  • Nouveau Mercure le 9 mai à 15h13 UT, 19°25 Taureau
  • Direct le 22 mai à 13h21 UT, 14°21 Taureau
  • Sortie zone rétrogradation le 7 juin
  • Plein Mercure le 7 juillet, 3h25 UT, 15°27 Cancer
Lors du Nouveau Mercure (conjonction inférieure) le 9 mai, à 15h11m51.81s pour être exact, Mercure passera devant le soleil, ce qui constituera un événement exceptionnel qui sera visible en Europe. Ce phénomène se produit à raison de 13 ou 14 par siècle seulement. 
Ce n’est pas sans rappeler le passage de Vénus devant le Soleil le 8 juin 2004 et le 6 juin 2012 !
Ces alignements exacts Terre-Mercure-ou-Vénus-Soleil sont symboliquement des moments où une relation directe peut s’établir entre notre personnalité (la Terre), notre mental (Mercure) ou notre coeur (Vénus) et l’être essentiel (le Soleil). Ce sont des occasions qui nous sont données pour participer au changement de conscience planétaire en réveillant et en révélant nos qualités mentales (Mercure) ou par l’ouverture du coeur (Vénus).

3ème rétrogradation :
  • Entrée zone de rétrogradation le 10 août
  • Rétrograde le 30 août à 13h05 UT, 29°04 Vierge
  • Nouveau Mercure le 12 septembre à 23h41 UT, 20°37 Vierge
  • Direct le 22 septembre à 5h32 UT, 14°51 Vierge
  • Sortie zone rétrogradation le 6 octobre
  • Plein Mercure le 27 octobre, 16h18 UT, 4°40 Scorpion
Mercure commencera une quatrième rétrogradation, à cheval sur fin 2016 début 2017 : du 19 décembre à 10h56 UT, 15°06 Capricorne au 8 janvier à 9h44, 28°52 Sagittaire. 

Au printemps, Mars rétrograde



Mars représente notre énergie vitale, notre pouvoir d’action. En rétrogradant, la force d’action se dirige vers l’intérieur. Nous avons plus de mal à extérioriser cette force vitale et on peut ressentir de la frustration, une colère rentrée. 
Pourtant, cette énergie, tournée vers l'intérieur se met en contact avec l’inconscient et peut représenter un potentiel créateur important.




/ Rétrogradation de Mars
  • Entrée zone de rétrogradation le 18 février
  • Rétrograde le 17 avril à 12h15, 8°54 Sagittaire
  • Culmination le 22 mai à 11h18, 1°47 Sagittaire/Gémeaux
  • Direct le 29 juin à 23h39 UT, 23°03 Scorpion
  • Sortie zone rétrogradation le 22 août 
Un travail de réorientation de notre action, de notre énergie dynamique nous sera demandé.
Période durant laquelle nous pourrions avoir l’impression de ne pas obtenir ou atteindre ce que nous souhaitons. Il faudra veiller à ne pas céder à l’insatisfaction, au défaitisme ni entretenir de vieilles rancunes ou colères.
Questionnons-nous sur les objectifs poursuivis, les raisons qui motivent nos choix, nos orientations. Débarrassons-nous d’attitudes qui freinent notre évolution, telles une combativité trop agressive, une trop grande possessivité ou jalousie qui guident nos actes, un pouvoir de conquête, de domination trop accentué, … .
Evitons aussi de nous torturer intérieurement, de nous laisser envahir par nos angoisses existentielles, ou de déverser notre agressivité sur notre entourage.

La rétrogradation de Mars peut être aussi bénéfique et nous donner l’occasion de reprendre des projets, des initiatives, mises de côté ou délaissées, si nous parvenons à comprendre ce qui a pu représenter un obstacle à leur épanouissement. En changeant d’attitude, en leur donnant une nouvelle orientation, sans doute parviendrons-nous à les faire aboutir.

Il faudra trouver en nous le courage et la force de dissoudre toute recherche de pouvoir, de domination, d’accepter de réorienter nos désirs pour servir des valeurs plus collectives.
C’est en développant nos sentiments de confiance et d’abandon que nous parviendrons au renoncement et au détachement, et à élever notre conscience, accueillir plus de lumière, nous épanouir davantage.

Jupiter entré en Vierge le 11 août en sortira le 9 septembre pour entrer en Balance



/ Rétrogradation Jupiter :
  • Entrée zone de rétrogradation le 13 octobre 2015
  • Rétrograde le 8 janvier à 4h41, 23°14 Vierge
  • Culmination 8 mars à 10h58, 18°18 Vierge/Poissons
  • Directe le 9 mai à 12h15, 13°15 Vierge
  • Sortie zone rétrogradation le 7 août 

/ Aspects formés avec les planètes lentes

Carré décroissant Jupiter Saturne
De nouveau le carré se reforme en 2016 entre les 2 planètes de la conquête, du social, des buts que l’on poursuit, de l’intégration sociale. 
Cette année le carré est de mode mutable (mutation, changement, adaptation) : Jupiter Vierge carré Saturne Sagittaire les :
- 23 mars - 16°24 - Jupiter rétrograde, Saturne stationnaire avant rétrogradation
- 26 mai 2016 - 13°42 - Jupiter direct, Saturne rétrograde.
Pour rappel, le 1er carré s’est produit le 3 août 2015 en signes fixes : Jupiter Lion carré Saturne Scorpion.

Trigone décroissant Jupiter Pluton 
Le premier trigone s’est formé le 11 octobre 2015 (13°02) puis de nouveau se reformera en 2016 les :
- 16 mars - 17°12 - Jupiter rétrograde, Pluton direct
- 26 juin - 16°30 - Jupiter direct, Pluton rétrograde

Quinconce croissant Jupiter Uranus
Premier quinconce le 5 novembre 2015 (17°32) puis de nouveau en 2016 les 
- 6 mars - 18°33 - Jupiter rétrograde, Uranus direct 
- 13 août - 24°25 - Jupiter direct, Uranus rétrograde.

Opposition Jupiter Neptune
L’opposition exacte s’est produite le 17 septembre 2015 (7°58). 
Jupiter en rétrogradant appliquera de nouveau à l’opposition à Neptune à partir d’avril 2016 jusqu’à fin juin 2016, sans qu’elle ne soit de nouveau exacte.

La rigueur saturnienne cristallise l’expansion jupitérienne, pouvant amener tristesse, mélancolie, des difficultés à surmonter les situations, des retards, un manque d’initiative. On peut se sentir plus méfiant, plus soupçonneux aussi, critique mais aussi manquer de confiance en soi. Cet aspect tend à rétrécir les ambitions et les aspirations. Des ennuis avec l’ordre établi, la loi sont également envisageables avec cet aspect. Il existe une tendance à s’insurger contre le moule, la règle, le système, la discipline et la morale dont le côté restrictif nous pèse. 

Ce sont des carrés qui se forment entre signes mutables donc sans doute plus facile à surmonter, amenant un peu plus de flexibilité, de souplesse, une  adaptation plus aisée aux situations.
Les carrés sont certes des aspects de tension pas toujours facile à vivre mais ce sont avant tout des aspects d’évolution, qui nous poussent à nous dépasser, à nous surpasser, mais aussi à agir, à être acteur de notre vie.

Les aspects de quinconce à Uranus et de trigone à Pluton précèdent le 2ème carré du 23 mars, tandis qu’ils succèdent au 3ème carré du 26 mai. 
L’aspect de quinconce croissant engendre une tension intérieure et demande de corriger des attitudes mentales inadéquates, des ajustements, des améliorations, doivent venir de l’intérieur de nous-même sinon il amène des frustrations. Il faudra se méfier à ne pas faire preuve d’une trop grande indépendance, d’un trop fort entêtement, ou encore à surestimer nos capacités. 
Ici le quinconce se forme en Terre (Jupiter en Vierge) - Feu (Uranus en Bélier) - combinaison créative et productive si nous parvenons à maîtriser les énergies, à les orienter dans la bonne direction, alliant  détermination et enthousiasme, esprit pratique et initiative. 

Le trigone à Pluton en signes de Terre, renforce la force intérieure ainsi que la persévérance pour atteindre les objectifs fixés, ce qui peut nous aider à surmonter les obstacles que nous pourrions rencontrer. Un tel aspect donne le sens de l’organisation mais aussi du commandement. 
Attention à ne pas se laisser aller à des excès d'autorité, un goût du pouvoir, développer une tendance à vouloir imposer ses idées aux autres, à se croire supérieur, unique. 

En définitive, si le carré peut freiner notre élan, notre enthousiasme, nos ambitions, il est également favorable pour nous éviter de prendre des risques inconsidérés au plan social ou financier, de nous conduire en despote, nous permettre de réfléchir plus en profondeur au but que nous poursuivons, si l’idéal que nous visons répond à un besoin collectif ou pouvant être bénéfique pour notre évolution.

Le 9 septembre Jupiter entrera en Balance 

J’aurais probablement l’occasion d’en reparler. Brièvement, sans parler des aspects qu’il formera avec les autres planètes, Jupiter en Balance, dans le domicile de Vénus, est plutôt favorable au plan relationnel et social, y déployant sa générosité, sa jovialité, sa bienveillance. Jupiter en Balance accentue les qualités de ce signe, la tolérance, la diplomatie, la conciliation, la recherche de l’harmonie mais aussi le sens de la justice, de l’équité. Il peut aussi amplifier le besoin d’être aimé de ce ce signe - Jupiter aime qu’on l’aime ! Dans ce signe, Jupiter a aussi besoin de se sentir soutenu, secondé. 

Saturne poursuivra son transit en Sagittaire jusqu’au 20 décembre 2017



/ Rétrogradation de Saturne
  • Entrée zone de rétrogradation le 19 décembre 2015
  • Rétrograde le 25 mars à 10h02UT, 16°24 Sagittaire
  • Culmination le 3 juin à 6h39, 13°07 Sagittaire/Gémeaux
  • Directe le 13 aout, à 9h51 UT, 9°47 Sagittaire 
  • Sortie zone rétrogradation le 19 novembre
Saturne tout au long de son transit en Sagittaire va nous enseigner de devenir notre propre guide, de trouver en nous les réponses, et participer ainsi à notre réalisation intérieure. Il va nous conduire à nous relier à notre intuition et participer à l'élargissement de notre conscience. Il va nous donner l’opportunité de donner un sens et une direction à votre existence, d’oeuvrer à sa réalisation. Si nous y parvenons, si nous dépassons les limites de nos croyances et de nos préjugés, si nous élargissons notre conscience, l’esprit gagnera en profondeur et en sagesse.

/ Aspects formés avec les planètes lentes

Carré décroissant Saturne Neptune
Le premier carré a eu lieu le 26 novembre 2015 (7°02). Il se reformera en 2016 les 
- 18 juin - 12°02 - Saturne rétrograde, Neptune stationnaire rétrograde
- 10 septembre - 10°25 - Saturne direct, Neptune rétrograde

Cet aspect amène beaucoup d’inquiétudes, des déceptions et des insatisfactions, laisse la part belle aux chimères, à la confusion, au chaos. Le sérieux et le solide se diffusent dans le flou.
Il faut veiller à ne pas s’engager à l’aveuglette, on fait preuve d’hésitation, on doute et on ne sait plus quelle position ou décision prendre. On est désorienté. 
Neptune, très lentement mais sûrement, désagrège les structures existentielles, tant individuelles que collectives. Nos ambitions, nos valeurs, nos priorités, nos convictions, nos objectifs, tout ce qui conférait une signification, une orientation à  notre existence, peu à peu se liquéfie. 

Il s’agit d’un carré décroissant, marquant la fin du cycle Saturne Neptune commencé le 3 mars 1989, 11°56 Capricorne. Nous vivons donc une crise de conscience et nous avons l’opportunité d’ici le prochain cycle qui débutera le 20 février 2026, 0°46 Bélier de réfléchir à la redéfinition de nos idéaux et de notre orientation spirituelle, de nos valeurs et de nos comportements sociaux. N’ayons crainte d’expérimenter de nouvelles approches de la vie en nous affranchissant des anciens attachements, coutumes et croyances obsolètes, en faisant preuve d’honnêteté, de courage et de sens pratique.
Neptune peut nous aider à prendre conscience que le monde matériel dans lequel nous vivons s’est transformé en prison et pour nous en libérer Neptune peut nous aider à percevoir qu’un plan d’existence plus subtil, est accessible à la conscience humaine.

Trigone décroissant Saturne Uranus
Cet aspect a commencé à se former fin 2015 et l'orbe va se resserrer jusqu'à mars 2016 (env 3°) puis de nouveau s'élargir en raison de la rétrogradation de Saturne. L'aspect se reformera en novembre pour être exact le 25 décembre 2016 (voir ci-dessous pour plus de détails).

Uranus, l’éveilleur, planète de l’altruisme, des bouleversements, de l’innovation

Uranus poursuit son transit en Bélier.




Le carré Uranus Pluton
On pensait en être débarrassé, mais les 2 planètes seront en orbe serré tout le premier trimestre 2016.
A l’été 2016, le carré ne sera plus activé mais dès l’automne, de nouveau l’orbe va se resserrer (jusqu’à 3 à 4° d’orbe début 2017). 
Il faudra donc attendre le printemps 2017 pour qu'il se défasse réellement !

Ce carré, on en a déjà longuement parlé se traduit par des transformations et des bouleversements collectifs mais aussi individuels très puissants, imprévisibles, soudains, accompagnés d'une perte des repères, d'une crise économique et sociale mondiale, d'un écroulement des structures qui présentaient des failles et dont les fondations n'étaient pas suffisamment solides. Cet aspect confronte à des prises de conscience et des remises en question profondes, pour que progressivement nous oeuvrions à l'édifice d'une vie communautaire porteuse de valeurs plus fraternelles, plus altruistes, plus équitables, plus tolérantes.
Le chemin peut paraitre encore long mais les esprits s'éveillent, de plus en plus nombreux, et sont habités d'un même idéal de renouveau.

Le trigone décroissant Saturne Uranus et l’opposition Jupiter Uranus 
L’année se terminera avec un trigone de Feu entre Saturne et Uranus (20°34 Sagittaire/Bélier) qui sera exact le 25 décembre, pour Noël !
Le lendemain, Jupiter fera une opposition à Uranus, également sur le 20°34, axe Balance/Bélier.
Jupiter appliquera également au sextile à Saturne mais du fait de la rétrogradation de Jupiter, cet aspect ne sera exact qu’en 2017, le 27 août. Néanmoins l’orbe sera suffisamment serré dès novembre 2016 jusqu’à février 2017 pour en tenir compte. 

Ce sont des aspects très bénéfiques qui peuvent servir à la réussite sociale et matérielle, à la réalisation des aspirations, aussi pour dépasser des situations difficiles, pour s’imposer à travers des crises. 
Ils allient l’esprit d’invention et d’originalité au sérieux, à la logique, à la profondeur, à la rigueur, la persévérance, la discipline, la moralité, l’autorité
Des réalisations idéalistes, humanitaires, des tendances spirituelles peuvent se développer sous de tels aspects, également des progrès scientifiques, technologiques peuvent émerger.

Uranus agit comme un détonateur, un déclencheur d’événements.
Si dans votre thème des luminaires, planètes personnelles ou maisons angulaires se trouvent sur les degrés de ces aspects, vous pourriez voir des situations se débloquer, récolter le fruits de vos efforts, vivre un nouveau départ dans votre existence.

La Lune Noire - de la Balance au Scorpion

La Lune noire corrigée passera en Scorpion le 24 avril et la moyenne le 20 mai

La Lune Noire en transit éveille des mécanismes inconscients très intimes, réveille une problématique existentielle profonde. C'est surtout lorsqu'elle rencontre par conjonction un point sensible du thème que des répercutions psychologiques peuvent se faire sentir. Elle amène à notre conscience tout ce qu'on a enfoui, tout ce qu'on cache, ce qu'on ne veut pas affronter, qui nous fait peur, tout ce qui est tapi dans l'ombre, réveille en nous des angoisses auxquelles on se refuse de penser.
La Lune Noire peut nous rendre plus lucide face à nos malaises, nos comportements pour nous permettre d'en prendre conscience et de les corriger si nous acceptons toutefois d'affronter nos démons intérieurs.

La Lune Noire en Balance nous fait nous interroger sur notre dépendance à autrui, notre affirmation personnelle, notre attitude dans notre relationnel. Elle met l'accent sur nos failles, nous amène à devenir plus lucides par rapport à nos attentes, nos besoins, nos désirs, nos valeurs, pour aller vers plus d'autonomie et développer la confiance en nous, en nos choix, nos opinions, nos facultés. Elle met en relief notre responsabilité dans la relation que nous développons avec notre entourage.

En Scorpion la Lune Noire peut exacerber l'émotionnel, les instincts, les désirs, qu'il sera nécessaire de maîtriser sans les inhiber et ne pas être sous l'emprise de pulsions inconscientes. Elle peut raviver de sombres angoisses, amener des comportements extrêmes voire autodestructeurs ou suicidaires.
Elle peut aussi renforcer la fascination pour tout ce qui touche au domaine de la mort, de l'ésotérisme, des mystères, des choses cachées et il faudra veiller à ne pas éprouver d'attirance malsaine pour ce qui est sombre, dangereux.
La Lune Noire en Scorpion se fait très exigeante, méfiante, soupçonneuse ce qui ne facilite pas le relationnel. Néanmoins, elle peut se faire très lucide et est dotée de fortes capacités d'analyse la rendant apte à explorer et comprendre des mécanismes inconscients.
Si nous sommes sous l'emprise psychologique d'une personne, d'une dépendance matérielle ou affective, elle peut nous en libérer. Elle nous amène à développer un relationnel plus approfondi, plus authentique, basé sur des valeurs qui sont pour nous fondamentales.

Les Noeuds Lunaires dans l’axe Poissons Vierge

L’axe des noeuds lunaires a fait son entrée dans l’axe Vierge/Poissons fin 2015. Ils y séjourneront jusqu’en mai 2017.

Jupiter qui transite le signe de la Vierge sera conjoint au Nœud Nord jusqu’à juillet 2016, les conjonctions exactes se feront en janvier puis de nouveau en juin.
On notera aussi l’opposition de Jupiter à Chiron durant le premier trimestre puis de nouveau en juillet et août.
Chiron appliquera quant à lui à la conjonction au Nœud Sud jusqu’à fin mai, puis se sera au tour de Neptune, conjonction qui sera exacte en novembre 2016.

Comme je l’indiquais plus haut (paragraphe sur les éclipses en 2016), la Vierge et les Poissons sont des signes d’épuration, de dépouillement, de nettoyage, tous deux liés aussi à la guérison, au soin, à la notion de service.

Le transit des Nœuds lunaires dans cet axe et les aspects formés avec Jupiter, Chiron et Neptune, appellent à un travail intérieur de purification qui peut nous conduire à réaliser notre potentiel, exprimer nos aspirations, laisser s'épanouir notre spiritualité.
Si nous restons remplis de colère, de frustrations, de peurs, si nous ne changeons pas de l’intérieur, nous répéterons les mêmes schémas indéfiniment.
Pour résoudre nos conflits internes notre niveau de conscience doit croitre, évoluer pour atteindre la paix, la sérénité, guérir de tous les blocages, souffrances, blessures emmagasinés de longue date.
Apprenons à mieux nous aimer, à nous apprécier à notre juste valeur, à faire preuve de compassion à notre égard. Ce travail intérieur nous ouvrira à l’autre, à autrui, et accroitra notre compréhension de ses propres souffrances, de ses propres angoisses, de ses propres peurs.
En nous maintenant dans l’amour et l’humilité, nous parviendrons à nous aider mutuellement, à coopérer et transformer notre existence pour faire naitre un monde meilleur.

Il nous est demandé d'aller de l'avant, de surmonter nos peurs, d'éviter l'inertie et de prendre conscience que nous sommes en pleine mutation, personnelle, sociale, nécessitant de nouvelles organisations, de trouver un nouvel équilibre.



Les périodes qui me paraissent les plus « sensibles » en 2016

On observera dès avril et jusqu’à début juillet, la formation d’un T-carré de mode mutable formé de l’opposition Jupiter-Neptune carré à Saturne rétrograde (en Sagittaire) à l’apex. 
Jupiter repassera direct le 9 mai, Neptune rétrogradera à compter du 13 juin. 

C'est une période qui pourrait être très tendue, où il sera prudent de se montrer extrêmement vigilant, notamment à la fin mai, car aura lieu la phase de culmination du cycle de rétrogradation de Mars, c'est à dire à l'opposition Soleil-Mars rétrograde, exacte le 22 mai 2016 : 1°47 axe Gémeaux (Soleil) / Sagittaire (Mars). Mars sera alors au plus près de la Terre (Périhélie) et formera également un semi-carré à Pluton, lui-même au sesquicarré du Soleil.

La veille, le 21 mai, ce sera la Pleine Lune de la lunaison Taureau et la Lune (qui fera son entrée en Sagittaire) se joindra alors à Mars pour s’opposer au Soleil mais aussi à Vénus qui applique à la conjonction au Soleil.

Néanmoins, on observera une figure de cerf volant formé d’un triangle de Terre : Jupiter, Mercure stationnaire avant reprise direct et Pluton rétrograde en trigone - associé à un triangle mineur formé par le trigone Mercure-Pluton en sextile à Neptune.
Jupiter est la planète focus, à l’apex de cette configuration, la queue du cerf-volant.
C’est une figure qui amène stabilité, endurance, persévérance mais détient aussi un potentiel créateur et la possibilité de concrétiser ce potentiel.
Neptune à l’opposé de Jupiter, au sommet des deux sextiles, la tête du cerf-volant, indique ce qui nous stimule mentalement, la motivation, le but qu’on souhaite atteindre. C’est par son intermédiaire que seront dirigées les capacités créatrices vers la planète focus, Jupiter. 

Cette figure de cerf-volant sera également présente lors de la Nouvelle Lune du 6 mai qui formera avec Jupiter et Pluton le grand trigone de Terre, en conjonction à Mercure rétrograde, juste avant la conjonction inférieure du 9 mai et le passage de Mercure devant le Soleil. 

En juin, se formera une croix cosmique appelé aussi grand carré, en mode mutable, formé de deux oppositions et de quatre carrés. 
On observera cette figure lors de la lunaison Gémeaux :
- A la Nouvelle Lune du 5 juin, 15° Gémeaux
- Lors de la Pleine Lune du 20 juin dans l’axe Gémeaux/Sagittaire

Lors de la Nouvelle Lune Gémeaux, Saturne rétrograde sera opposé à la Nouvelle Lune conjointe à Vénus - Neptune et Jupiter seront en opposition - toutes ses planètes seront reliées par un carré. 
S’ajoute à cette croix cosmique un triangle de Terre toujours présent entre Mercure, Pluton et Jupiter. 
Lors de la Pleine Lune, on retrouvera l’opposition Jupiter-Neptune, cette fois ci Saturne sera opposé à Mercure, ces 4 planètes seront reliées par un carré. 

L’énergie tout au long de cette période sera donc très tendue mais aussi très dynamique. On pourra se montrer plus nerveux instable et confus. Nous serons confrontés à nos peurs, à nos angoisses et il faudra puiser dans nos propres ressources, faire appel à notre courage, à notre volonté, notre force intérieure pour les dépasser. 
C’est une période où il existe un grand pouvoir de réalisation et de concrétisation mais qui demande prudence et réflexion, concentration sur l’objectif à atteindre. 
Il faudra se montrer solide, déterminé, pour surmonter les obstacles, relever les défis et ne pas se laisser aller à la dispersion, à l’inertie, à la résignation. 
Nous devrons rechercher en nous un équilibre, rester ancrer, confiant en notre potentiel, ne pas courber l’échine, être responsable de notre destinée.

A la mi-octobre, Mars rejoindra Pluton en Capricorne, conjonction qui sera apex d’un T-carré cardinal qui se formera à la Pleine Lune de la lunaison Balance : La Lune conjointe à Uranus en Bélier sera opposée au Soleil, opposition en carré à Mars-Pluton. Jupiter et Mercure qui transiterons alors en Balance seront également carré à la conjonction Mars-Pluton

Là encore il s'agit d'une période délicate, émotionnellement très forte. Le relationnel, les accords, les négociations, les associations pourraient être fortement malmenés. Des ruptures brutales, des explosions de colère, des crises d'autorité pourraient en découler.
Mars et Pluton, les deux maîtres du Scorpion, chez Saturne en Capricorne, dotent d'une forte détermination, ténacité, d'un courage combatif, prêt à relever les défis qui se présentent. La puissance d'action sera amplifiée pouvant servir à dominer, obtenir un pouvoir mais peut aussi comporter des possibilités de transformation, de réorganisation grâce des initiatives audacieuses et innovantes, pouvant bénéficier à la collectivité (Mars-Pluton aussi sextile à Neptune, Saturne maître de la conjonction sextile à Jupiter, Lune-Uranus biquintile Vénus).

La rétrogradation des planètes transpersonnelles

/ Uranus rétrogradera du 29 juillet 24°30 Bélier au 29 décembre 20°33 Bélier

/ Neptune rétrogradera du 13 juin 12°02 Poissons au 20 novembre 9°14 Poissons
Il restera donc en sextile à Pluton

/ Pluton rétrogradation du 18 avril 17°29 Capricorne au 26 septembre 14°56 
on pourra noter que Mars, son octave inférieur, rétrogradera depuis la veille, le 17 avril et qu’il entrera en Capricorne le 27 septembre, au lendemain de la reprise directe de Pluton





Voilà, j’espère que cela n’a pas été trop fastidieux ou trop long à lire.

Nous avons vécu de profonds changements ces dernières années. L’année 2016 ne sera pas non plus de tout repos et le processus de transformation tant collectif qu’individuel se poursuit.

Nous avons peut être l’impression d’avancer dans une forêt semée d’embûches, sur un sol caillouteux et par moment boueux. Nous tentons d’éviter les branches qui pourraient nous blesser. 
Certains peuvent se sentir perdus, paniquent, errent et tournent en rond. Ils finissent par se perdre et sont désespérés. 
D’autres avancent en faisant confiance en leur boussole intérieure, gardent l’espoir, maintiennent leur cap, persuadés qu’ils vont trouver une issue dans le labyrinthe.

Soyez certains que cette issue existe.
Continuez à marcher en suivant une direction la plus droite possible, bravez les difficultés des épreuves de la vie, et vous finirez par en sortir. 

"Pour apprécier avec sagesse le trésor de la vie, il faut se libérer de son état de misère initial, il faut affronter les chemins labyrinthiques de la forêt (cf. Le Petit  Poucet) et apprivoiser les ombres sauvages de la nuit (cf. Le Livre de la jungle)."
source : https://naturando.wordpress.com/la-foret-symbolique/ 


Que votre amour de la vie soit amour de votre espoir le plus haut
Et que votre espoir le plus haut soit la pensée la plus haute de la vie.
Friedrich Nietzsche.





© Tous droits réservés - 2015 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

mercredi 23 décembre 2015

La Pleine Lune de Noël : que la lumière soit !


Cette année, nous fêtons Noël sous une Pleine Lune qui éclairera la nuit comme un message d'espoir à tous ceux qui ont perdu la foi, qui traversent des expériences douloureuses, qui ressentent au fond d'eux un non-sens, un sentiment d'inanité, qui ont perdu toute illusion, qui traversent la nuit obscure de l'âme.

Fête chrétienne qui marque la nativité de Jésus, en cette nuit sainte de Noël, ouvrons nos coeurs et accueillons une nouvelle impulsion christique, énergie spirituelle permettant d'accélérer notre transformation intérieure.

Cette lumière que nous apporte la Pleine Lune se met en résonance avec notre propre lumière intérieure, notre flamme divine qui ne demande qu'à s'éveiller, à grandir pour nous guider, nous éclairer, sortir de notre obscurité intérieure, dépasser nos peurs et retrouver la paix, la sérénité, l'amour de soi et de son prochain.

Devenons à l'image de la Pleine Lune une lumière capable d'éclairer, de rassurer, d'aimer, d'exprimer des idéaux, de redonner un sens à notre vie.

La Lune est en Cancer en domicile, le Soleil est entré en Capricorne le 22 décembre.

L'axe Cancer - Capricorne est un axe cardinal, d'énergie féminine
Le Cancer assimilé à une écrevisse ou à un crabe et le Capricorne dont le nom sanscrit signifie crocodile et qui est représenté par une chèvre à queue de poisson, symbolisent tous deux la vie amphibie participant à la fois à l'eau et à la terre, éléments essentiels de la matière et de la forme. Mais tandis que le Cancer est le berceau où s'élabore dans la matière la forme qui recevra l'essence, dans le Capricorne, matière et forme deviennent le tombeau d'où s'évadera l'Essence.
Le Zodiaque. Marcelle Sénard. Extrait Chapitre IX – le Cancer, p 125.
Les deux luminaires en opposition sont en aspect harmonique à Neptune, planète de la divinité, de la foi, de l'inspiration : le soleil en sextile, la Lune en trigone.

On retrouve les aspects déjà notés dans mon article précédent sur le solstice d'hiver : le carré Saturne-Neptune, le carré Uranus-Pluton, le trigone Saturne-Uranus.

On note aussi que le triangle mineur formé du trigone Mercure-Jupiter en sextile à Vénus est quasiment exact.
Mercure applique aussi au carré à Mars en Balance.








C'est une Pleine Lune qui recèle une énergie toute particulière  et qui peut nous donner l'opportunité de révéler notre richesse intérieure.
Il y a dans l'énergie de cette Pleine Lune beaucoup de générosité, une sensibilité perceptive des êtres et des choses, de la bienveillance.
On peut ressentir l'envie de faire plaisir, de rendre service, de se tourner vers autrui, de voir tout le monde heureux.
La volonté est instinctive, inspirée, éclairée, l'imagination féconde, l'intuition et la réceptivité aiguisées.

Il faudra toutefois veiller à ne pas agir dans la précipitation, on pourrait manquer de maîtrise aussi bien dans nos gestes que dans nos paroles et se montrer irritable, impatient, nerveux. Ne recherchons pas la polémique dans nos échanges. Nos propos pourraient se faire brusques, tranchants, nos paroles maladroites.
(Mars, seule planète en signe d'Air, en carré à Mercure mais aussi en semi-carré ou octile à Saturne)

Néanmoins, Mercure en Capricorne devrait nous aider à faire preuve de prudence et de réflexion. De plus le trigone Mercure Jupiter en sextile à Vénus devrait temporiser les effets du carré avec Mars, favorisant l'harmonie dans les échanges, amenant plus de souplesse, de tolérance, de courtoisie, de jovialité.

On peut aussi constater que Vénus et Mars sont tous deux en exil (Vénus en Scorpion, Mars en Balance) mais aussi en réception mutuelle (elles ont échangé leur domicile). Elles forment un aspect de demi-sextile (ou dodectil).  Nous sommes arrivés à la phase croissant du cycle Vénus-Mars. Le demi-sextile représente la focalisation initiale d'une vision : la vision de quelque chose à quoi l'on aspire, à quoi l'on veut travailler. Le pouvoir de l'imagination s'éveille ainsi que le désir de manifester la substance de ce que l'on imagine.
C'est un aspect lieur valant un signe du zodiaque (30°), marquant la possibilité de faire un pas décisif dans la vie et indiquant qu'on peut faire ce pas pour agir et franchir des obstacles s'il le faut car il lie en séparant.
Pierre Lassalle dans son livre "Astrologie sophistique" dit de cet aspect : "Il signifie l'expérience matérialiste de la vie quotidienne avec son côté pratique en opposition avec la vie intérieure ou spirituelle. C'est l'aspect qui permet d'obtenir des résultats concrets grâce à l'inspiration ; ou encore la manifestation d'un idéal que l'on pensait inaccessible. Dans tous les cas, il est nécessaire qu'une association matériel-sprirituel soit tentée, afin de vivre cet aspect positivement. Il souligne souvent un choix entre deux modes de vie : l'un matérialiste et conforme, et l'autre idéaliste et/ou spirituel. Cet aspect complète le quinconce et lui ressemble dans son fonctionnement, c'est-à-dire qu'il implique toujours un travail intérieur et une purification pour réaliser son potentiel."




Noël c'est la fête de l'amour, de la joie, de la générosité, du pardon, de la réconciliation. C'est l'occasion de resserrer les liens familiaux, c''est la joie d'être ensemble, de partager, de donner, de recevoir, non pas uniquement des cadeaux, des biens matériels, mais principalement de la chaleur humaine,  en offrant tout l'amour que recèle notre coeur.

Prenons conscience du symbolisme de cette fête, le moment de l'année le plus sacré, pour témoigner le meilleur de nous même et revenir aux valeurs essentielles.

Je vous souhaite un très joyeux Noël et de passer de très belles fêtes auprès des personnes qui vous son chères, dans la joie et l'harmonie.

Noël en son manteau d’hiver frappe à notre porte
Les bras chargés de cadeaux qu’avec bonheur il nous apporte.
Par un message de paix et rempli d’amour il nous transporte
Vers un monde plein d’espoir où dignement il nous escorte.
Au sommet du sapin, une étoile brille
Tandis que de mille feux les guirlandes scintillent
C’est la fête, la joie, la lumière de Noël
L’Unité et le rappel de Bethléem !
Les enfants sèment le bonheur
Par leurs cris et leurs rires, ils réchauffent les cœurs.
Le merveilleux repas rassemble la famille avec ardeur
Et la bûche prend tout son sens avec un bon verre de liqueur.
Chantons Noël en nos villes et campagnes
Que l’écho de nos cœurs retentisse vers la montagne
Et transmette l’amour au-delà des frontières
L’amitié, la santé, à la terre tout entière.
Josiane
http://www.poesie-poemes.com
 


© Tous droits réservés - 2015 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

mercredi 16 décembre 2015

Solstice d’hiver 2015 : Ce qui naît à Noël doit éclore à Pâques




Le Soleil entrera en Capricorne le 22 décembre à 4h49 UT (5h49 pour la France) marquant le Solstice d’Hiver pour l’Hémisphère Nord

C’est la nuit la plus longue et la plus sombre de l’année, la lumière du Soleil a presque disparu, période où la terre est la plus rapprochée du Soleil.
Temps d’attente, de gestation, moment où le Soleil reprend son chemin ascendant.
Alors que la nature est nue, que tout semble endormi, que le froid domine, l’hiver représente la promesse d'une clarté en devenir.
Espoir et renaissance ... ce début d'hiver préfigure le printemps à venir !
Dans ce silence propice à la méditation, à la concentration, nous sommes invités à nous intérioriser.
Telle la graine qui progressivement commence à germer en se décomposant, nous aussi préparons-nous à notre réveil, à notre régénération en incorporant ce qui a été vécu depuis le printemps dernier.
Période propice pour réfléchir, faire le bilan, tirer les leçons de ce que nous avons expérimenté, commencer à nous tourner vers demain, à nous organiser,  à rechercher des solutions.
Réfléchissons à ce que nous sommes véritablement, à ce que nous avons à offrir, à partager.
Trions nos idées, structurons notre pensée, préparons nos plans.
Prenons conscience que nous sommes UN dans le TOUT, que  pour participer à l’Evolution
nous devons permettre à notre lumière intérieure symbolisée par le Soleil dans notre thème, d’exprimer son essence et accomplir le but que notre âme s’est fixé lors de notre incarnation.

« Ce qui naît à Noël doit éclore à Pâques ».

Le solstice d'hiver avec Jean l'évangéliste (évangile de la lumière, de l'amour) dans le signe du capricorne, ouvre la porte des dieux pour faire place à la lumière qui est en ce jour dans sa phase la plus déclinante. Elle ne peut donc que renaître ainsi que l'espoir d'un renouveau de la nature et des hommes.

La Nuit de Yalda*
Combien de nuits et de silence encore ?
Il est temps que je me réveille !
Et qu’avec le jour je fasse renaître le feu rieur
Si je dois brûler, alors il faut jaillir
Que l’amour m’embrase pour que je ne craigne plus la flamme
Cent champs de coquelicots ont leur source de sang
dans mon cœur
Comment pourrais-je me mêler enfin à la terre ?
Telle une montagne je me tiens assis sur une fièvre secrète
Il y aura cent tremblements de terre avant que je ne m’éveille
Alors je me lèverais et dénouerai le cœur brûlant
De ma poitrine, je laisserai couler le déluge aveugle
Comme pleurs qui nouent la gorge je tomberai des nuages
Et je suspendrai à la foudre le visage du courroux
Ô ombre ! Les veilleurs de la nuit guettent le soleil
J’ouvrirai la prison de la nuit de Yaldâ, je m’échapperai.
Houshang Ebtehâd (Poète iranien)

*Yalda est le nom persan de la nuit du solstice d’hiver
Source : http://antiochus.over-blog.com/article-solstice-d-hiver-elements-symboliques-113604491.html




Le Soleil qui fait son entrée en Capricorne ne forme aucun aspect avec les autres planètes. 
Il est donc « isolé ».
Le Soleil représente tout ce qui est central et essentiel – le cœur des choses,  aussi bien physiquement que métaphoriquement.
Il est le donneur de vie, le principe de création, il symbolise la conscience de soi, l’énergie vitale, la volonté, l’ambition, l’autorité.
Dans le thème de ce solstice, l’astre du jour est inaspecté, comme livré à lui-même, sans personne avec qui échanger, avec qui dialoguer, avec qui associer son énergie.

Comment allons-nous exprimer son essence  ?
Symbole Sabian : Un chef indien brigue le pouvoir auprès de sa tribu assemblée
Dominante : La responsabilité qu’implique toute quête du pouvoir
Cette image est comme un défi qui nous est demandé de relever : nous sentons-nous capable d’assumer notre responsabilité au sein de la collectivité, à exercer notre pouvoir sur autrui en toute intégrité pour œuvrer à améliorer le vivre ensemble ?
Non pas exercer le pouvoir égocentrique, oppresseur, pour dominer ou contrôler autrui, pour imposer sa volonté, ses désirs égoïstes, ses systèmes de pensée et de comportement, mais le pouvoir créateur, celui qui nous donne la capacité de créer notre réalité, de façonner notre vie telle qu’on la souhaite, mais en étant responsable et conscient de ce qu’on crée, en ayant foi en nous-même et en nos capacités, en faisant preuve de courage et de persévérance pour dépasser nos limites, nos croyances mais aussi un pouvoir capable de satisfaire, de répondre aux besoins d’autrui.

A nous de décider de ce qu’on a envie de vivre, ce qui nous fera vibrer, qui fera chanter notre âme, qui permettra notre envol.
Grimpez votre montagne, vivez votre ascension, bravez vos peurs, ouvrez les portes de votre prison, visez le sommet !

Saturne maître du Capricorne, commence à appliquer au trigone à Uranus mais celui-ci ne sera exact qu’après la rétrogradation de Saturne puis d’Uranus, soit pas avant 1 an, le 25 décembre 2016.
Saturne est par contre toujours en carré décroissant à Neptune (exact le 26 novembre). Le carré se reformera de nouveau à 2 reprises en 2016, les 18 juin et 10 septembre.
Cet aspect amène beaucoup d’inquiétudes, des déceptions et des insatisfactions, laisse la part belle aux chimères, à la confusion, au chaos.
Le sérieux et le solide se diffusent dans le flou.
Il faut veiller à ne pas s’engager à l’aveuglette, on fait preuve d’hésitation, on doute et on ne sait plus quelle position ou décision prendre. On est désorienté.
Avec un tel aspect on peut assister à une désagrégation lente des structures existentielles, tant individuelles que collectives. Nos ambitions, nos valeurs, nos priorités, nos convictions, nos objectifs, tout ce qui conférait une signification, une orientation à notre existence, peu à peu se liquéfie.
Il s’agit d’un carré décroissant, marquant la fin du cycle Saturne Neptune commencé le 3 mars 1989, 11°56 Capricorne. Nous vivons donc une crise de conscience et nous avons l’opportunité d’ici le prochain cycle qui débutera le 20 février 2026, 0°46 Bélier de réfléchir à la redéfinition de nos idéaux et de notre orientation spirituelle, de nos valeurs et de nos comportements sociaux. N’ayons crainte d’expérimenter de nouvelles approches de la vie en nous affranchissant des anciens attachements, coutumes et croyances obsolètes, en faisant preuve d’honnêteté, de courage et de sens pratique.
Neptune peut nous aider à prendre conscience que le monde matériel dans lequel nous vivons s’est transformé en prison et pour nous en libérer Neptune peut nous aider à percevoir qu’un plan d’existence plus subtil, est accessible à la conscience humaine.

Se dessine dans la carte du ciel de ce solstice d’hiver une figure de cerf-volant composé d’un trigone de Terre entre la Lune 16° Taureau, Mercure 18° Capricorne et Jupiter 22° Vierge auquel s’adjoint un triangle mineur entre Vénus 20° Scorpion sextile à Mercure et Jupiter.

Cette configuration où l’élément Terre et l’énergie Yin (féminine) prédominent, apporte beaucoup de stabilité, de réalisme, un sens des responsabilités, mais aussi un besoin de se sentir en sécurité tant matériellement qu’affectivement ce qui pourrait renforcer un côté conservateur et amener une résistance au changement.
Cette figure renforce aussi la sensualité, la sensibilité et la réceptivité.
Notre détermination, notre persévérance, peuvent se voir renforcer à cette période mais aussi notre obstination.
Néanmoins, nous avons la capacité de faire preuve de plus de réflexion, d’esprit d’analyse, de sens pratique.

L’opposition de la Lune en exaltation en Taureau à Vénus en chute en Scorpion, axe de cette figure en cerf-volant, peut néanmoins exacerber notre émotionnel. Pour pallier un sentiment d’insécurité on pourrait être tenté par des dépenses excessives destinées par exemple à améliorer notre bien-être, notre confort ou bien pour gâter les personnes qu’on aime. Notre besoin d’attachement, notre désir de possession, mais aussi une tendance aux caprices, pourraient être également amplifiés et amener des conflits dans notre relationnel. On pourrait ressentir de l’insatisfaction, l’affectivité pourrait se faire exigeante ou instable.
N’hésitons pas à partager, à exprimer ce que nous ressentons à nos proches, notre entourage, ce qui pourrait nous permettre de nous montrer plus lucide, plus compréhensif, tant à notre égard que vis-à-vis des autres qui pourraient être affectés par ce type de comportement.

La Lune est également en trigone à Pluton et en carré à Cérès, elle même sextile à Uranus et biquintile à Jupiter. Ces aspects pourraient nous aider à prendre conscience que tout désir de possession, d’attachement ne nous aideront pas dans notre quête de trouver la sécurité mais que c’est en acceptant de puiser dans nos propres ressources intérieures que nous parviendrons à créer en nous un havre de paix et d’harmonie résistant aux tempêtes émotionnelles.

On observe également un T-carré cardinal formé de l’opposition Mars 23°Balance à Uranus stationnaire 16° Bélier en carré à Mercure à l’apex, en conjonction à Pluton.
Parallèlement, le carré Uranus Pluton, sans se reformer, se resserre à nouveau (1° d’orbe en janvier et février). Son énergie est donc toujours active et le restera encore quelques mois.
Il faudra donc veiller à ne pas se montrer trop irritable, impulsif, agressif, ne pas agir de façon précipitée,  trop tranchée, principalement au plan relationnel (axe Bélier-Balance).
Il y a aussi un côté fébrile avec ces aspects. Il faudra donc redoubler de prudence dans nos déplacements mais aussi nos gestes, tout ce qui à trait à la motricité.

Mercure en Capricorne, à l’apex, de plus en aspect harmonique à la Lune, Vénus et Jupiter devrait toutefois permettre de se montrer plus prudent, plus posé, plus réfléchi, moins brutal dans nos actions et réactions mais aussi plus perspicace. Sa conjonction à Pluton rend très critique, voir sarcastique mais l’intelligence est instinctive, amenant une compréhension instantanée des situations, un esprit curieux, inquisiteur, et une grande lucidité.

Mars est aussi en sesquicarré à Neptune. L’action se diffuse dans le flou. Là encore il sera important de redoubler de prudence pour ne pas agir sans réflexion, de bien définir nos objectifs, analyser nos motivations et ne pas se lancer dans des entreprises où la confusion règne, si nous n’avons pas une vision suffisamment claire du but à atteindre. On pourrait en effet se  laisser influencer, entrainer dans des situations manquant de réalisme ou prendre des décisions erronées.

A noter aussi de très beaux aspects avec Chiron : Lune, Mercure et Pluton en sextile, Vénus en trigone, Mars en biquintille.
Faisons appel au guérisseur du zodiaque pour que nos blessures ne soient plus synonymes de faiblesse mais qu’elles nous permettent de grandir en sagesse, nous rendent plus fort, plus sensibles et plus ouverts à autrui.
Ces aspects pourraient nous aider à faire face aux difficultés auxquelles nous sommes confrontés, à surmonter nos traumatismes, à nous reconstruire, parvenir à rebondir en changeant de perspective, à renforcer notre capacité de résilience.

Le Noeud Nord maintenant en Vierge applique à la conjonction à Jupiter qui sera exacte en janvier puis de nouveau en juin.
Jupiter entré dans sa zone de rétrogradation le 13 octobre dernier, entamera sa phase de rétrogradation le 8 janvier, 23°14 Vierge, et repartira direct le 9 mai, 13°15 Vierge.
Jupiter reformera un trigone à Pluton les 16 mars et 26 juin, mais également un carré à Saturne les 23 mars et 26 mai.
Jupiter en rétrogradant appliquera de nouveau à l’opposition à Neptune à partir d’avril 2016 jusqu’à fin juin 2016, sans qu’elle ne soit de nouveau exacte.
Voir mon article : Jupiter dans le signe de la Vierge : Elevons l’échelle de nos valeurs humaines
dans lequel j’indiquais :
« Jupiter en Vierge et les différents aspects formés lors de son transit, devraient attirer notre attention sur les détails critiques à prendre en considération, nous permettre de mieux analyser les situations, pour éviter tout emballement excessif, toute exagération ou extravagance.
Il peut nous donner la capacité de faire preuve à la fois d’enthousiasme, de confiance, de modération, de rigueur, de discipline, de pragmatisme afin de nous montrer plus innovants, plus productifs, plus compétitifs, plus attractifs mais aussi plus flexibles.
Nous allons devoir faire face à des crises de transformation profondes, nous confronter à nos résistances pour rompre avec les idées reçues, lever nos schémas cristallisés mentaux, élargir notre conscience et notre compréhension, modifier notre vision de la vie.
L’opportunité nous est ainsi offerte de véhiculer des idéologies, des valeurs plus sociales, plus humanitaires, plus spirituelles. »


Je vous souhaite un très joyeux Noël qui cette année aura lieu lors de la Pleine Lune dans l'axe Cancer-Capricorne, axe cardinal, axe de responsabilité.
Sommes-nous prêts à sortir de notre coquille pour nous élever avec patience et détermination.
Parviendrons-nous à dépasser nos limites sécurisantes ?



"Le temps est venu de briser le sceau du silence. La race humaine est maintenant parvenue au carrefour où une décision doit être prise : ou bien elle se satisfait de la domination du monde matériel, ou bien elle entreprend la conquête du monde spirituel, en exerçant une domination sur les désirs égoïstes et en transcendant les limitations qu'elle s'impose à elle-même."
Lama Govinda




La nuit est abyssale,
Minuit plein va sonner
à l'horloge hivernale...

Là où l'obscurité domine la lumière,
Phébus n'est plus que lueur...
L'astre flamboyant semble immobilisé
à sa plus grande distance angulaire
comme frappé en plein coeur
au temps du Solstice d' hiver,

Le grain puise ses forces dans la sombre matrice
Qu'il en soit ainsi ! Dies natalis solis...
Des ténèbres, jaillira la lumière!

Janus au double visage,
Maitre des commencements et des fins
L'Evangeliste garde la porte hivernale
à l'heure du clepsydre solsticial
Porteur des clés d'or et d'argent,
nous ouvrant le passage
Tout se passe ici et maintenant

L'universel transcende l'humain

du Verbe incarné fut le bien aimé
Pour que puisse accueillir  l'opposé...
Sol in Victus... ascension de la clarté
par le Baptiste à la Saint Jean d'été

L'aigle de Patmos ouvre ses ailes
se poursuit le cycle immortel
pour triompher des ténèbres...
Au sombre cortège funèbre

Puissance de la vie qui se régénère
L'Esprit descend dans la matière
Que s'éveille l'infime poussière

La Connaissance révèlera la Lumière






© Tous droits réservés - 2015 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

mardi 24 novembre 2015

Devenons les humains pollinisateurs d’un monde nouveau !





 Les attentats qui ont eu lieu à Paris le 13 novembre dernier ont provoqué une vague d’émotions extraordinaire venant de pratiquement le monde entier, beaucoup de pays ayant illuminé leurs monuments aux couleurs du drapeau français. Les valeurs de notre pays qui a pour devise Liberté, Egalité, Fraternité sont chères à un grand nombre de citoyen du monde, ce qui peut expliquer cet élan de solidarité.
D’autres pays sont également durement touchés par le terrorisme. Ne les oublions pas ! Il y a eu récemment la Russie, le Liban et les pays d’Afrique, continent qui paie un lourd tribut depuis déjà plusieurs années et dont on parle peu.
 
Comment dans cette période troublée, peut-on continuer à vivre quasiment normalement ?
Même si nous n’avons pas été personnellement atteints, même si nous n’avons pas perdu un proche lors de ces attentats, nous ressentons tous au fond de nous une colère et une injustice, la peur, la tristesse, le découragement, nous assaillent. Nous pensons aussi à nos enfants, à nos petits-enfants. Comment les protéger de ce monde devenu fou ? Comment vivre avec cette menace ?

Pourtant ce qui s’est passé à Paris récemment est le lot quotidien des pays actuellement en guerre, des pays qui ont été détruits, saccagés par les forces de l’OTAN avec pour objectif de lutter contre l’Etat islamique mais aussi de renverser le pouvoir en place, le jugeant non démocratique, qualifiant les dirigeants de tyran.
On le voit aujourd’hui, un gâchis innommable ! Une grave crise humanitaire avec des milliers de réfugiés qui fuient leur pays pour ne pas être massacrés.

Le monde ne vit plus en paix nulle part, un chaos indescriptible se propage, une vague de tristesse, de peur et d’impuissance nous enveloppe tous.

Mais sommes-nous vraiment impuissants ? Ne pouvons-nous pas à notre niveau tenter de rétablir l’harmonie, la paix, la justice, en diffusant l’amour autour de nous ?

Dans notre famille, parvenons-nous à établir des relations saines et équilibrées sans être toujours dans le conflit ? Parvenons-nous à dialoguer, à partager nos points de vue tout en écoutant l’autre, en étant ouvert à ses propres besoins ? Dialoguons-nous avec le mental ou avec le cœur ?

Dans notre vie professionnelle, avons-nous tendance à jalouser nos collègues, à les dénigrer ou au contraire travaillons-nous dans un esprit d’équipe, dans la convivialité, la bonne entente ?
Nous laissons-nous maltraiter de peur de perdre notre emploi ou au contraire parvenons-nous à nous faire respecter, à nous affirmer sans animosité ?

Dans notre entourage, notre voisinage, sommes-nous dans le respect des uns des autres ? N’avons-nous pas tendance à colporter des rumeurs ou à porter des jugements sans connaître les personnes ? Prenons-nous des nouvelles de nos voisins lorsqu’ils sont malades et qu’ils doivent faire face à des situations difficiles ? 


http://zabcreative.over-blog.com/2014/01/des-graines-pour-votre-jardin.html


Ces quelques exemples pour dire que chacun à notre niveau nous avons la possibilité de semer des graines de paix et d’amour, de créer autour de nous un environnement harmonieux, de développer la compassion, la solidarité, l’entraide, de lutter contre l’injustice.

Si chacun d’entre nous à son niveau œuvrait à l’exemple des insectes pollinisateurs, en transportant notre propre pollen (et non pas notre poison) à toutes les personnes que nous sommes amenées à côtoyer, nous pourrions participer à la fécondation d’une nouvelle humanité. Chaque personne  ainsi pollinisées produirait à son tour des graines et participerait à cette grande œuvre commune.

Alors peut être que nous sommes impuissants à faire stopper les fléaux qui détruisent le monde, tels les guerres, la famine mais aussi les velléités de pouvoir, les appétits insatiables de certains dirigeants de ce monde mais n’oublions pas que nous sommes de dimension divine donc apte à reprendre en main notre destin.
Si nous commencions à notre échelle à essaimer les qualités humaines que nous souhaiterions voir émerger dans le futur ?

Bien sûr quil faudra s’armer de courage, renforcer notre foi, notre confiance en la vie, agir avec audace en ayant la conviction que nous réussirons à changer les hommes, à changer le monde.

Bien sûr nous vivrons encore des périodes de découragement, nous pourrons être paralysés par la peur, nous nous sentirons déstabilisés par les horreurs qui vont continuer à se dérouler sous nos yeux.

Car on le sait, on le répète depuis déjà quelques années, les fondations, les structures de notre société s’effondrent. Nous assistons tant au plan politique, social, économique, religieux et même familial à un changement profond de paradigme.

Nous sommes à la fin de l’Ère des Poissons et comme toute fin de période, tout semble s’accélérer et prendre de l’ampleur.  C’est comme un abcès qui éclate, le pus se déverse, le mal gangrène notre monde.
On le voit, tout remonte à la surface, tout est révélé : les scandales, les oppressions, les mensonges, les manipulations, les corruptions.
Nous assistons au déclin et à l’agonie du matérialisme.
Un grand nettoyage doit être entrepris afin que puisse émerger ce qu’il y a de meilleur dans la nature humaine.

Toutes les fausses valeurs cultivées jusqu’à présent et qui sont restées figées  pour la plupart, sont remises en cause pour laisser place à des idéaux humanitaires plus élevés, plus nobles.
La prochaine Ère est celle du Verseau avec pour piliers l’humanisme et la spiritualité.
Nous sommes actuellement dans une période de transition. Il faudra à mon avis attendre encore quelques siècles pour voir son avènement mais nous pouvons déjà, tout en faisant preuve d’humilité, distiller ses valeurs de fraternité universelle, d’altruisme et développer les pouvoirs de l’esprit.

 

L’homme semence – Dane Rudhyar
discours prononcé à la fin de sa vie, dans les années 80, traduit par Adèle Caillot

 « Je sens que nous sommes au seuil d'un nouvel âge, et que ce dont nous avons besoin maintenant, bien plus que de quoique ce soit d'autre, c'est d'une nouvelle approche des relations humaines et de l'organisation sociale. Nous avons besoin d'une approche planétaire, il nous faut une approche synthétique. Nous avons besoin de quelque chose qui permette à l'individu de comprendre quelle est sa fonction propre dans le monde, parce que si nous devons vivre dans un monde globalisé, il faut alors que chaque individu se soit construit une identité solide qui lui donne les moyens de coopérer avec tous les hommes de par le monde, indépendamment de leur culture, de leur race, de leurs traditions, etc ... Pour ce faire, il est donc très important que chacun apprenne comment il peut s'établir solidement dans son identité propre. Nous avons besoin d'un nouveau type d'êtres humains. Nous avons besoin de quelque chose qui ne soit plus autant basé sur la notion de conflit, mais plutôt sur l'acceptation pleine et entière de la totalité de l'être humain, corps, esprit, âme, sentiments, tout. Une approche esthétique en contrepartie d'une approche éthique, de façon à être capable de voir comment tout est en relation à l'intérieur du tout, voir ce qu'est le tout, et s'identifier avec la "totalité" de ce tout, plutôt qu'avec une quelconque de ses parties. Actuellement, bien sûr, nous sommes dans une situation assez difficile. Nous vivons des temps difficiles et ce qui est devant nous, je ne le sais pas vraiment. Je suis plutôt pessimiste en ce qui concerne le futur immédiat, quand je vois la façon dont le monde avance à l'heure actuelle. Mais il faut bien réaliser que les crises sont parfois nécessaires pour accomplir ce qui doit l'être. Le seul problème toutefois est le suivant : il faut s'être préparé avant que la grande crise arrive - quand un nouveau cycle commence - pour pouvoir partir sur la base des semences qui ont été semées avant la crise. Si à un hiver succède un printemps, mais qu'il n'y a pas eu de récolte, aucune semence ne germera au printemps, et il faudra tout reprendre au début, à l'époque des manifestations les plus primitives. C’est pourquoi j’ai insisté tout au cours de ma vie sur l’idée que j’appelle “ homme semence “. C’est l’Homme qui veut et peut réunir en lui, tel quel le passé de l’humanité et particulièrement celui du monde occidental, ainsi que celui des autres cultures, parce que ce que nous désirons voir émerger du futur – quel que soit le genre de crise qui advienne-, c’est un monde global. Pour ce faire, il faut donc des hommes qui aient une grande vision, des hommes qui ne soient pas des spécialistes (des généralistes comme on les appelle parfois maintenant) des hommes qui aient une vision et le courage d'attendre et qui d'une certaine façon, par leur vie et leur exemple, par tout ce qu'ils laisseront derrière eux en partage après leur mort, deviendront les semences du monde futur. C'est bien sûr le grand choix qu'il nous est proposé à tous de faire, et nous en sommes tous capables. Nous pouvons nous laisser aller à la vibration de masse et au déclin (pourrissement), comme toutes les feuilles du monde lorsqu'elles tombent à l'automne (aussi belles que ces feuilles dorées puissent être) mais elles devront pourrir de toutes façons, et devenir le terreau du futur de la civilisation ; mais il n'y a que l' "homme semence" qui compte vraiment, et c'est celui-là vers lequel il faut aller, qu'il faut rechercher, si vous-même ne vous sentez pas encore au point pour en devenir un, car c'est la "personne semence" qui seule peut assurer la future renaissance de l'humanité. Je crois qu'aujourd'hui il est inutile d'essayer de se pencher sur le futur immédiat, parce qu'il est très sombre ; mais il faut regarder - pour s'y préparer - la possibilité qu'un monde nouveau puisse avenir, si ce n'est demain, en tout cas après-demain. Je crois que c'est la seule chose qui puisse donner de la valeur à tous nos sacrifices, à notre courage, à nos décisions et à nos choix d'aujourd'hui : devenir des semences pour le développement du monde futur. J'espère que chacun d'entre vous, dans sa propre vie, et à sa propre façon, peut un jour prochain, très bientôt - si vous ne l'avez pas encore fait - faire ce choix et devenir "homme semence" et "femme semence".
Je vous remercie. »




Ô Enfant Dieu, enfant éternel, imagine un instant que tu es dans un nouveau monde

Laetitia DelàVie





© Tous droits réservés - 2015 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino