citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 17 octobre 2015

Un autre monde est possible, prenons la responsabilité de le créer ensemble



« Un autre monde est possible, prenons la responsabilité de le créer ensemble : cela est un droit et non un luxe ou une voie dérivative. C’est le droit simplement d’Etre et de vivre enfin dans un état d’amour et de joie, les pieds dans la terre et la tête dans le ciel. C’est la possibilité de passer du vieux mental à la libération de l’être où la séparation devient inutile » *

La période que nous traversons en ce moment est chargée d’une énergie de mécontentement, de révolte, de colère et nous sommes nombreux à ressentir de l’exaspération, de la fatigue, de l’épuisement, voire même du désespoir.
Nous sommes mis face à des situations, des épreuves douloureuses qui nous obligent à des remises en cause, des questionnements, des renoncements, mais ceux-ci sont nécessaires pour briser nos résistances, pour changer nos comportements, nos modes de pensée, ouvrir nos coeurs et accéder à une plus haute définition de qui nous sommes et poursuivre notre évolution personnelle, notre cheminement spirituel.
Nous nous interrogeons sur le sens de la vie, notre conscience évolue.

Les aspects tendus formés successivement par le Soleil puis la Nouvelle Lune du 13 octobre avec Pluton (carré) et Uranus (opposition), ont mis en évidence au plan relationnel, diplomatique, et même mondial, des conflits larvés entrainant une escalade de violence, de brutalité.

Mercure qui a repris sa marche directe le 9 octobre, à 0°54 Balance, sortira de sa zone de rétrogradation le 24 octobre. La conjonction supérieure (Soleil-Mercure) ou Plein Mercure se produira sur le 24°56 Scorpion le 17 novembre.
C'était la 3ème et dernière rétrogradation de Mercure de l'année 2015 en signes d'Air. En 2016, les rétrogradations de Mercure se feront dans les signes de Terre (Capricorne, Taureau et Vierge).

Mercure en reprenant sa marche directe dans le signe d'exaltation de Saturne et le domicile de Vénus, se positionne en harmonie à ces 2 astres : en semi-sextile (ou dodectil=30°) à Vénus qui a fait son entrée en Vierge la veille, le 8 octobre, et en sextile à Saturne (exact le 13 octobre).
On notera aussi sa conjonction au Noeud Nord et à la Lune Noire.
Mercure sera bientôt lui aussi en aspect de tension : en carré à Pluton le 22 octobre, en opposition à Uranus le 25 octobre.

Sa phase de rétrogradation dans le signe de la Balance nous a sans doute permis de nous interroger sur nos relations, nos échanges, la manière dont nous communiquons et aussi sur nos valeurs mentales. Mercure fait le lien entre nous et le monde extérieur, elle nous permet de comprendre, d’analyser, de rechercher l’information, de partager nos idées, de transmettre, d’échanger. Si nous ne sommes pas en harmonie avec notre propre conscience supérieure, notre soi, ce que nous partageons avec l’autre, la relation que nous créons, ne peut pas être saine, honnête, bienveillante.
Cette rétrogradation nous demandait de retrouver notre intégrité pour communiquer d’une façon plus authentique, en nous affirmant, en respectant nos besoins, en osant exprimer nos idées, nos pensées tout en étant à l’écoute de celles des autres.
Si nous sommes parvenus lors de cette période à abandonner des idées préconçues, à délaisser de vieux schémas de pensées, peut être alors avons-nous pu élargir notre compréhension du domaine transité par Mercure rétrograde et rechercher de nouvelles manières de communiquer, plus inspirées, plus créatives, en harmonie avec notre être essentiel et qui devraient se révéler lors de la conjonction supérieure.

Peut-être, au plan personnel êtes-vous confrontés à des heurts, des difficultés d’ordre relationnel ?
Certains sont poussés à s’affirmer enfin, oser exprimer leurs valeur, défendre leur position, faire preuve de moins d’hésitation dans leurs décisions, leurs choix, moins tergiverser, sans crainte d’être rejeté ou moins aimé ou tout au moins l’ont-ils surmontée.
Pris dans cette tempête émotionnellement très forte, Il est toutefois important de ne pas se laisser emporter par un vent d’agressivité, d’impulsivité et tout envoyer balader, engendrant autour de nous le chaos.
Pas évident me direz-vous ? Il est vrai que certaines situations sont particulièrement complexes et houleuses, mais c’est en étant dans la nuance, la maîtrise de soi, mais aussi le respect mutuel qu’elles auront plus de chance de se solutionner.
C’est le challenge qui nous est demandé : parvenir à faire preuve de tempérance, prendre en compte nos besoins mais aussi ceux de l’autre, rechercher l’équilibre, l’harmonie dans notre relationnel, faire que les deux plateaux de la balance soient alignés sans être bien entendu dans le reniement de soi ce qui ne ferait que raviver frustrations et rancoeurs.

Vénus, entrée en Vierge le 8 octobre, est sortie de sa zone de rétrogradation et se place donc en réception mutuelle avec Mercure. Après avoir formé un aspect carré décroissant à Saturne, elle s’oppose à Neptune (exacte le 17 octobre) puis appliquera au trigone à Pluton qui sera exact le 23 octobre pour rejoindre ensuite Jupiter le 25 octobre et Mars le 3 novembre.
Dans ce signe de Terre, très analytique, très critique, logique et perfectionniste, Vénus ne s’apprécie pas à sa juste valeur, elle doute, elle manque de confiance en elle, les sentiments sont passés au crible de la raison, elle décortique, elle étudie minutieusement et d’un l’œil critique les émotions qu’elle ressent. Elle manque de spontanéité, elle se fait trop méfiante. Elle peut par contre se montrer très dévouée, toujours prête à rendre service, se faire très humble, pudique, modeste également.

L’opposition à Neptune peut amener à idéaliser une situation, à ne pas ressentir les situations avec suffisamment de discernement. Il faudra veiller à ne pas se faire manipuler ou tromper. Ne vous faites pas passer non plus pour une victime et évitez de vous retrouver dans des situations invraisemblables.
Profitez de cet aspect pour mettre en avant votre créativité en lâchant la bride à votre imagination mais ne vous laissez pas embarquer dans un monde d’illusions. Profitez des qualités de la Vierge pour allier lucidité et clairvoyance. Cet aspect est également favorable pour aider autrui, rendre service car il renforce le dévouement, l'altruisme.

Le 23 octobre, Vénus formera un trigone à Pluton. Va t’elle vivre une passion affective surtout qu’elle se rapproche de la conjonction à Jupiter exacte le 25 octobre (pour la 3ème fois). Exaltation des sentiments ? Générosité amplifiée ? Epanouissement sentimental ? Réussite matérielle ?

Et avant de quitter le signe de la Vierge, de nouveau Vénus se joint à Mars, pour la 3ème fois cette année, le 3 novembre. Cette 3ème conjonction de l'année qui se produit après la phase de rétrogradation de Vénus qui a permis un réalignement de vos valeurs, devrait permettre d’attirer ce qui vous tient à coeur, ce que vous espérez au plus profond de votre être.
Ne recherchez pas un idéal trop élevé mais privilégiez l’authenticité ! Donnez le meilleur de vous même en restant en harmonie avec ce que vous êtes !

Mars qui forme actuellement un trigone à Pluton (exact le 16 octobre) et qui se joint à Jupiter le 17 octobre, ce qui renforce notre énergie, notre détermination, notre pouvoir d’action, notre esprit d’entreprise, notre courage mais peut aussi notre générosité.
Attention toutefois à ne pas nous agiter dans tous les sens, à faire preuve d’excès d’autorité ou de dogmatisme.



L’énergie de cette triple conjonction qui se forme dans le signe de la Vierge entre Vénus, Mars et Jupiter dès la mi octobre jusqu’à début novembre, en trigone à Pluton mais aussi en quinconce à Uranus, peut nous amener à bousculer notre routine, notre quotidien, à modifier nos modes de vie, à sortir de notre cadre habituel, à dépasser les limites qui nous rassuraient.
On peut se montrer beaucoup plus conquérant, oser entreprendre, mais il faudra prendre conscience qu’il est indispensable de rester maître de soi-même, de ne pas se laisser gagner par l’impulsivité, la colère, si nos projets, nos désirs, rencontrent des oppositions.
Il est en effet important qu’ils répondent à un objectif altruiste et non pas égoïste car nous sommes entrés dans une période où l’intérêt collectif doit primer sur l’intérêt individuel.

Tout ce que nous entreprendrons doit bien sûr bénéficier à notre propre développement personnel et spirituel et non satisfaire un désir égoïste d’enrichissement purement matériel. Cet enrichissement doit aussi servir l’autre, la collectivité.
Il est donc important sans renier le plan matériel, en maintenant notre ancrage dans la réalité, de développer également le plan spirituel, le côté humain, fraternel de notre nature.

Si nous oeuvrons dans ce sens, quand Vénus puis Mars entreront successivement en Balance et appliqueront  au carré de Pluton et à l’opposition à Uranus, ces aspects, au lieu de nous confronter à des conflits, des pertes, ou autres discordes, tout au contraire pourraient nous faire prendre conscience que nous ne pourrons avancer qu’en collaborant, qu’en privilégiant l’harmonie, qu’en nous montrant équitable, sans rechercher la domination, la manipulation, en évitant de manifester agressivité, impatience, provocation ou intolérance.
Auparavant, en entrant en Balance, Vénus puis Mars appliqueront au sextile à Saturne, gage de sincérité, de stabilité, de sérieux, de réalisme et d’efficacité dans nos entreprises.

A noter que Jupiter est entré dans sa phase de rétrogradation le 13 octobre (13°15 Vierge). Il rétrogradera du 8 janvier au 9 mai 2016.
Voir mon article sur son entrée en Vierge : Jupiter dans le signe de la Vierge : Elevons l’échelle de nos valeurs humaines.

Nous sommes entrés dans une période qui nous appelle à un travail intérieur de purification afin de réaliser notre potentiel, manifester un idéal, exprimer nos aspirations, laisser s'épanouir notre spiritualité. 
Il nous est demandé d'aller de l'avant, de surmonter nos peurs, d'éviter l'inertie et de prendre conscience que nous sommes en pleine mutation, personnelle, sociale, nécessitant de nouvelles organisations, de trouver un nouvel équilibre.

Si nous restons remplis de colère, de frustrations, de peurs, si nous ne changeons pas de l’intérieur, nous répéterons les mêmes schémas indéfiniment.
Pour résoudre nos conflits internes notre niveau de conscience doit croitre, évoluer pour atteindre la paix, la sérénité, guérir de tous les blocages, souffrances, blessures emmagasinés de longue date.
Apprenons à mieux nous aimer, à nous apprécier à notre juste valeur, à faire preuve de compassion à notre égard. Ce travail intérieur nous ouvrira à l’autre, à autrui, et accroitra notre compréhension de ses propres souffrances, de ses propres angoisses, de ses propres peurs.
En nous maintenant dans l’amour et l’humilité, nous parviendrons à nous aider mutuellement, à coopérer et transformer notre existence pour faire naitre un monde meilleur. 




« Ce n'est pas du tout la même perception lorsqu'on est une chenille ou un papillon.
Il y a beaucoup de chenilles dans le monde, inconscientes de leur potentiel, de leur relation intime avec le Tout.
Beaucoup de chenilles, pas toutes, trop inconscientes de la véritable magie de la Vie, sont donc nuisibles de fait à leur environnement.
Certaines chenilles considèrent souvent avec arrogance et suffisance, crispation sur des positions cristallisées que la seule façon de considérer le Monde est bien évidemment leur perception limitée.
Le monde actuel est dirigée par des chenilles, avec des repères culturels, au sens large, de chenilles. Les papillons apparaissent alors comme des gêneurs ou des doux-dingues et se manifeste alors beaucoup d'incompréhension à leur égard.
Beaucoup de chenilles refusent de se transformer en papillons, où elles pourraient alors goûter à une perception toute autre de la vie, beaucoup plus libérée, riche et découvrir d'autres dimensions inconnues (mais en potentiel dans la chenille, souvent réprimé ou nié par beaucoup de chenilles).
Les papillons sont alors souvent considérés par le monde des chenilles, avec condescendance et pitié, mais les papillons se rendent bien compte que ce sont les chenilles qui se privent elles-mêmes de la possibilité de se transformer et de découvrir d'autres aspects d'elles-mêmes.
Soit les chenilles nient d'emblée, n'y croient pas, que le papillon existe, et que donc elles-mêmes peuvent se transformer en papillon ; soit elles répriment cette possibilité de transformation par auto-dévalorisation, bien que croyant à une autre perception que celle de la chenille.
D'autres vont constamment grogner et ronchonner, dénigrer les papillons et l'état du monde, sans penser que c'est justement en ne se transformant pas en papillons qu'ils ne transforment pas le monde (les chenilles restent dans l'horizontalité : la chenille qui rampe lourdement ; au lieu de s'élancer, léger comme un papillon, vers la verticalité tout en assumant son horizontalité comme base évolutionnaire, donc accepter de devenir un papillon et d'y travailler assidûment).
Sans chenille, il n'y a pas de papillon. Mais la chenille a le papillon en elle, elle existe dans le but de se transformer en papillon. Se refuser la possibilité de devenir un papillon, c'est un manque d'Amour et de respect envers soi-même et le Monde.
La Vie est une véritable Alchimie, un processus constant d'évolution et de transformation. Refuser la transformation engendre de grands blocages pour le monde entier, comme un rouage bloqué entravant le fonctionnement du reste.
N'ayez pas peur de vous transformer ! » *

*source des citations : http://krishnamurti.les-forums.com/topic/49/evolution-interieure-et-mutation-actuelle-des-consciences/ 

© Tous droits réservés - 2015 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire