citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

mercredi 2 mars 2016

Les éclipses du mois de mars 2016 et l'Equinoxe de printemps. Seule l’épreuve du feu produit l’acier le plus résistant.



Je ne sais pas si comme moi vous le ressentez, mais cette année semble porteuse d’une énergie de transformation puissante, pouvant se traduire par des effondrements, des pertes, des reconstructions. Nous passons par des cycles de grande vigueur où nous nous montrons très actifs, très dynamiques puis nous nous sentons envahis de fatigue et d’épuisement. Il semble que nous ayons du mal à doser notre énergie, notre force vitale.
Au plan émotionnel, nous sommes secoués et mis face à des situations qui nous obligent à réagir, à nous affirmer, à devenir acteur de notre vie et non plus spectateur.
Tout semble se précipiter, s’enchainer sans que nous ayons le temps de faire une pause, de respirer.

Même le printemps semble pressé de s’installer avec 4 à 5 semaines d'avance sur les normales de saison. La nature déjà s’éveille, les arbres bourgeonnent et les fleurs commencent à s'ouvrir.
Mais est-ce une bonne nouvelle ?
Les insectes et parasites n’ont pas été tués par le froid de l’hiver et on peut craindre leur prolifération. Les abeilles quant à elles sont déboussolées, sorties de leur ruche beaucoup plus tôt, elles risquent de se fragiliser et s’épuiser.
Il faut aussi espérer qu’un prochain gel tardif ne vienne pas tout détruire réduisant à néant toute promesse de fruits et légumes !

Ce mois de Mars devrait encore accentuer ce ressenti que tout est chamboulé : il bénéficie d’énergie puissante du fait de 2 éclipses lors de la lunaison Poissons et de l’Equinoxe de printemps, un des portails les plus importants de l’année qui marque le début de l'année zodiacale.

Les éclipses du mois de mars



La Nouvelle Lune 18°56 Poissons se produira le 9 mars accompagnée d’une éclipse de Soleil totale Noeud Sud.
Elle sera suivie le 23 mars, juste après l’Equinoxe, d’une éclipse de Lune pénombrale, 3°17 Balance.

Jupiter, maître de l’éclipse de Soleil (maître traditionnel des Poissons), est en opposition à la Nouvelle Lune conjointe à Chiron, et en carré à Saturne, formant un T-carré mutable.
Jupiter rétrograde est donc conjoint au Noeud Nord, également en quinconce à Uranus, trigone à Pluton et aussi quintile à Mars.
Jupiter à mi-chemin de sa phase rétrograde atteindra sa culmination (opposition avec le Soleil) le 8 mars.
Neptune (maître moderne des Poissons) est quant à lui conjoint à Mercure.

Lors de la Pleine Lune du 23 mars, Vénus maitre de la Balance et donc de l’éclipse sera alors en Poissons, conjointe à Neptune, en opposition à Jupiter et carré à Saturne.

Regardez dans votre thème où se produisent ces éclipses. Touchent-elles un point sensible de votre thème ? Dans quelle maison ou axe ? Quels aspects se forment entre les luminaires mais aussi le maître de l’éclipse avec vos planètes et vos maisons angulaires ?

Si vous êtes concerné, il est possible que le domaine de votre thème où ont lieu les éclipses fassent l’objet de changement, que vous soyez amené à prendre de nouvelles orientations, que vous soyez mis face à des bouleversements, des transformations profondes, peut-être poussé à abandonner une situation devenue bloquante pour votre évolution ou bien l’éclipse peut signer un temps fort dans votre existence.

Les effets peuvent tout aussi bien être bénéfiques qu’inattendus voire difficiles. Tout dépend des aspects avec votre propre thème.

Ce sont de toute façon des périodes de grand nettoyage dont les effets peuvent se mesurer sur environ 6 mois.
Il est fréquent de se sentir angoissé, d’éprouver de la peur, car bien souvent le changement est radical et on est comme mis au défi de se libérer de vieux schémas négatifs de comportements, de remettre en question nos modes de vie.
Le mot clé est détachement. Toute résistance, tout refus de changer n’apporteraient que souffrances voire même pourraient provoquer des soucis de santé.

L'Equinoxe de printemps



Le Soleil entrera en Bélier à 4h31 UT le 20 mars marquant l’Equinoxe de printemps.
Le Soleil en exaltation en Bélier, sera en trigone au maître de ce signe, Mars, actuellement en Sagittaire. L’aspect de trigone sera exact le 26 mars.

Mars entré dans sa zone de rétrogradation depuis le 18 février rétrogradera du 17 avril au 29 juin, passant du 8°54 Sagittaire au 23°03 Scorpion.



La carte du ciel de cet Equinoxe dévoile un grand trigone de Feu entre Uranus (Bélier), la Lune (Lion) et Saturne (Sagittaire).
On retrouve le dessin appelé Ailes de papillon, observé depuis déjà quelques semaines, formé de 2 carrés : Jupiter-Saturne et Uranus-Pluton reliés par 2 trigones Jupiter-Pluton et Saturne-Uranus.

La conjonction Vénus-Neptune sera exacte quelques heures après l’Equinoxe sur le 10°15 Poissons, conjonction en carré à Mars et à Saturne.

Mercure prométhée direct, termine son transit dans le signe des Poissons et se rapproche du Soleil. La conjonction supérieure ou Plein Mercure se produira à la Pleine Lune éclipsée le 23 mars, 3°37 Bélier, en trigone à Mars.
Mercure deviendra ensuite Epiméthée direct et se lèvera après le Soleil.

Le 23 mars, se reformera pour la seconde fois le carré mutable Jupiter rétrograde - Saturne stationnaire, 16°24 Vierge/Sagittaire (3ème carré le 26 mai).
L’opposition Jupiter - Neptune se reforme avec un orbe qui sera serré entre avril et juin, bien qu’elle ne sera pas de nouveau exacte (l’aspect exact a eu lieu le 17 septembre 2015).

L’élément Feu et le mode mutable dominent.
Aucune planète en signes d’Air, l’élément Terre est peu représenté (Jupiter en Vierge, Pluton en Capricorne) et dans l’Eau des Poissons nous avons Vénus, Neptune, Cérès, Chiron, le Noeud Sud et Mercure
Seule la Lune est en signe fixe et en signe cardinal le Soleil et Uranus.

L’énergie qui se dégage de la carte du ciel de l’Equinoxe de Printemps est porteuse d’enthousiasme, d’inspiration, de créativité, de changement, mais aussi d’impatience et d’impulsivité.
Il peut y avoir aussi une tendance à la précipitation, à la dispersion, à l’éparpillement, au manque d’objectivité et de persévérance.

Les ailes de papillon soulignent une créativité inspirée et peuvent être porteuses d’une ouverture de conscience. Le papillon symbolise la métamorphose, un changement d’état, et on peut donc penser que cette figure indique une étape importante dans notre évolution même si la mue n'est jamais une étape facile, souvent douloureuse mais oh combien bénéfique pour permettre de s'adapter à un nouvel environnement, d'acquérir de nouvelles capacités, de nouveaux talents.

Le grand trigone de Feu appelé aussi pyramide ou triangle majeur est porteur également d’un grand potentiel de créativité et d’inspiration.
Il est de plus stimulé par 2 carrés ce qui rend cette figure très dynamique et active et nous dote d’une grande vitalité, de confiance en soi, de courage, d’esprit d’entreprise pour relever les défis.

Nous sommes donc parvenus à un stade où nous avons la capacité de voir au-delà des apparences, de traverser le voile de nos illusions, si nous acceptons les remises en question, si nous nous mettons à l’écoute de notre petite voix intérieure, si nous développons notre intuition.

Ne nous laissons pas décourager et faisons preuve de courage et d’audace, efforçons-nous de persévérer même si nous essuyons des échecs.
Si nous tombons, relevons-nous.
Si nous ressentons des incertitudes, si nous hésitons à entreprendre, à agir, prenons le temps de nous recentrer afin de retrouver notre stabilité intérieure.

Ecoutons-nous et prenons soin de nous – faisons notre ménage de printemps - nettoyons notre intériorité - débarrassons nous de ce qui n’a plus lieu d’être - libérons nos mémoires – pansons nos blessures – pardonnons nos erreurs, nos faiblesses - laissons partir nos rancunes, nos amertumes – oublions les paroles, les actes, les attitudes qui nous ont blessés – dépassons nos blocages, nos frustrations – Chassons l'ombre et laissons entrer la lumière et l’amour.

Les vents, les tempêtes (qui symbolisent les événements qui surviennent, les situations qui se présentent) vont tenter de nous faire dévier de notre route, nous faire sombrer, mais si nous restons confiants, si nous gardons la foi, l’espoir et puisons dans notre force intérieure, croyons en notre potentiel, nous parviendrons à maintenir ou à retrouver notre cap, peut être nous souvenir ce que nous sommes venus expérimenter et pouvoir de nouveau dialoguer avec notre âme, l'essence de notre être, notre guide intérieur.

Saturne rétrograde, apex du T-carré



Le 25 mars, Saturne commencera sa rétrogradation (du 16°24 au 9°47 Sagittaire le 13 août).
Actuellement stationnaire, son énergie est plus puissante, elle durcit, elle bloque, elle limite, elle frustre mais elle nous met face à nos responsabilités, nous aide à nous structurer, à mieux réfléchir nos projets pour les consolider, qu'ils durent dans le temps.
Les rétrogradations sont des périodes d’intériorisation qui doivent nous permettre de nous questionner, réviser et rectifier nos comportements, nos façons de réagir, de faire face aux situations. Faisons-nous preuve d’intolérance, de trop de rigueur, de rigidité mentale, d’étroitesse d’esprit, de dogmatisme ? Sommes-nous prêts à nous ajuster, nous remettre en question, élargir nos points de vue, accepter de ne pas détenir toutes les réponses, de ne pas tout contrôler ?

Les carrés que forme Saturne à Jupiter et à Neptune sont des défis à relever, pour nous permettre de réfléchir plus en profondeur au but que nous poursuivons, si l’idéal que nous visons répond à un besoin collectif ou bénéfique pour notre évolution.

Jupiter et Saturne, les deux planètes du social sont maintenant toutes deux en phase rétrograde. C'est donc un bon moment pour réfléchir et corriger notre contribution au monde extérieur.

Neptune en conflit avec ces 2 planètes est quant à elle directe et de plus en domicile ce qui lui permet de déployer toute son énergie mais avec Neptune c'est beaucoup moins perceptible, son action peut être insidieuse. Elle tend à dissoudre les structures érigées par Saturne, à renforcer l'idéalisme, la foi mais aussi l'illusion.

Il est donc important de rester clairvoyant, lucide, réaliste et pragmatique à la fois, en cette période où nous pourrions avoir l'impression de perdre nos repères, notre sécurité. Efforçons-nous aussi de nous ouvrir à l'inconnu, à accepter d'autres perspectives, à ne pas fuir nos responsabilités.

Le trigone que forme Saturne à Uranus peut permettre justement aux idées ingénieuses, originales d'émerger et se concrétiser bien qu'à mon avis il faudra attendre l'aspect exact qui ne se formera qu'en fin d'année, le 25 décembre. De nouvelles opportunités seront alors susceptibles de se présenter, des situations pourraient se débloquer et évoluer favorablement.

J’ai longuement parlé de ces différents aspects dans mes articles précédents, notamment :
L'année 2016 : les principales tendances astrologiques. Permettez à l'espoir de guider vos pas.
Saturne rentre en Sagittaire : Devenir notre propre guide



Un homme a trouvé un jour un cocon de chenille et a décidé de l’apporter chez lui. Quelques jours plus tard, une petite ouverture est apparue. L’homme s’est assis et a observé pendant plusieurs heures le papillon se débattre de toutes ses forces afin de sortir de son cocon.
Au bout d’un certain temps, le papillon ne bougeait presque plus. Comme s’il avait donné son maximum et qu’il n’avait plus rien à faire. L’homme a décidé alors d’aider le papillon. Il a pris une paire de ciseaux et a coupé le reste du cocon.
Le papillon est sorti alors facilement de son cocon, mais le corps du papillon était enflé et petit, et ses ailes étaient toutes ratatinées. L’homme continuait alors d’observer le papillon et s’attendait à ce qu’il ouvre tout grand ses ailes et commence à voler, mais rien de cela ne se passait. En fait, le papillon a passé le reste de sa vie à ramper avec son corps enflé et ses ailes déformées. Il n’a jamais été capable de voler.
Ce que l’homme avec sa gentillesse et son empressement n’avait pas compris, c’est que la lutte que le papillon devait effectuer pour sortir de son cocon était essentielle à son développement. En luttant ainsi de toutes ses forces, les fluides de son corps se seraient répartis dans ses ailes et, compte tenu du temps qu’il lui fallait pour crever son cocon par lui-même et déployer ses ailes, le papillon aurait été alors en mesure de voler et de se libérer une fois pour toutes de son cocon.
Par analogie avec notre existence, les obstacles que la vie met sur notre chemin son exactement ce dont nous avons besoin pour grandir. La lutte qu’on éprouve sur le chemin de la réussite personnelle fait partie intégrante du prix qu’on doit payer pour réaliser notre plein potentiel. Si nous devions passer au travers de la vie sans obstacles, nous serions certainement tout rabougris, comme le papillon de notre histoire. Nous ne serions pas aussi forts que nous pourrions l’être et nous ne pourrions jamais voler, nous non plus, vers l’accomplissement de nos rêves.
 « Seule l’épreuve du feu produit l’acier le plus résistant. »
Patrick Leroux (Livre : Pour le cœur et l’esprit)
72 histoires pour retrouver l'envie d'exceller -  Patrick Leroux (Auteur) - Paru en octobre 2001 



© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

2 commentaires:

  1. Article très intéressant, mais comment interpréter , mon mari a l'equinoxe (en 7) du 8 mars en trigone à la lune en 3 et moi l'équinoxe
    en 11 sextile au MC , où puis-je trouver les indications ?
    merci encore de nous faire partager cette "science"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Hélène, désolée je n'ai pas compris votre question. Qu'entendez vous par equinoxe ? L'Equinoxe de printemps a lieu le 20 mars quand le Soleil entrera dans le signe du Bélier. Sans doute parlez vous de la Nouvelle Lune du 9 mars avec éclipse totale de Soleil ?
      Difficile de vous répondre sans une analyse du thème. Comme indiqué dans mon article regardez les aspects formés avec vos luminaires, planètes personnelles et Jupiter et Neptune, maitres de l'éclipse. En maison 7 cela est en lien avec l'autre, les autres, le conjoint, les contrats, les associations. En 11, les projets, les liens d'amitiés ou associatifs, les créations avec les autres.

      Supprimer