citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 26 mai 2018

Pleine Lune de la lunaison Taureau le 29 mai 2018 – Un autre monde est possible…



« Notre raison d’être est d’évoluer vers quelque chose de plus grand, de contribuer positivement à la transformation de notre vie et de celle du monde qui nous entoure. » Marc Allen

La Pleine Lune de la lunaison Taureau aura lieu le 29 mai à 14h20 UT (16h20 pour la France) 8°10 dans l’axe mutable Gémeaux (Soleil) – Sagittaire (Lune)

  • La Pleine Lune est en carré à Neptune et en aspect harmonique à Mars conjoint au Nœud Sud (Ketu) – Soleil en trigone croissant, Lune en sextile décroissant.
  • Le Soleil est aussi en quinconce croissant à Saturne.
  • On observe également dans la carte du ciel de cette Pleine Lune la formation d’une figure dite du Cerf-volant composée d’un grand trigone d’eau entre Vénus, Neptune et Jupiter surmontée d’un triangle mineur avec Neptune et Jupiter sextile à Pluton. Vénus va commencer à appliquer à l’opposition à Pluton qui sera exacte le 6 juin.
  • Mercure qui s’apprête à entrer en Gémeaux quelques heures après la Pleine Lune applique à la conjonction au Soleil (la conjonction supérieure se produira le 6 juin 16° Gémeaux) et au trigone à Mars.
  • Mars conjoint à Ketu (Noeud Sud) est toujours en carré à Uranus, aspect qui restera actif tout l’été, jusqu’à la fin septembre (voir mon article sur l’entrée d’Uranus en Taureau).



L’axe Gémeaux-Sagittaire est un axe mutable, de transition, de fin de saison, opposant l’élément Air à l’élément Feu, d’énergie masculine.
C’est l’axe d’acquisition de la tolérance, de l’élargissement de la conscience, de l’acceptation des différences.
Une opposition dans cet axe appelle à un travail d’harmonisation pour apprendre à lier les valeurs concrètes, rationnelles avec la pure spéculation, la philosophie et adapter notre ambition aux réalités du moment.

L’aspect harmonieux de la Pleine Lune à Mars amène de la détermination, de la combativité, un sens de l’initiative, de l’imagination créatrice. Par contre le carré à Neptune peut amener de la confusion, de  l’instabilité, un manque de réalisme, de sens pratique.
On ne sait pas sur quel pied danser, quelle orientation prendre, on peut manquer d’objectivité, se montrer trop influençable ou naïf ce qui ne nous aide guère dans les choix que nous aurons à faire.

La figure dite du cerf-volant accentue la sensibilité, amène à développer plus d’empathie et de bienveillance, ce qui peut bénéficier à la communication, aux échanges, au relationnel.
Mercure qui rentre en domicile et est bien aspecté favorise les prises de décisions, les initiatives ; on négocie avec habilité, on fait preuve de plus de souplesse, d’adaptabilité.

Le quinconce du Soleil à Saturne pourrait se traduire par la nécessité de faire des ajustements, des compromis, accepter des réorganisations, ne pas rester figer sur des positions bloquantes, sans issue, sur des rapports de force.

En résumé, la tension est toujours présente, le climat instable, il règne encore beaucoup de confusion. Si nous n’acceptons pas de faire évoluer nos mentalités, adopter un nouveau mode de pensée, prendre conscience que le monde dans lequel nous vivons est en pleine mutation et que de nouvelles alternatives, organisations, structures, doivent être inventées, nous resterons dans le conflit, la colère, à nous dresser les uns contre les autres, sans espoir de contribuer à bâtir un monde nouveau, basé sur des valeurs  de fraternité et de solidarité. Les souffrances, le désordre persisteront si on refuse d’affronter la réalité, si on refuse de changer nous-même.



 « Le monde est ce que nous sommes. Le monde n’est autre que vous et moi. Ce petit monde de nos problèmes, une fois élargi, devient le monde avec ses problèmes.
Nous désespérons de comprendre les vastes problèmes du monde. Nous ne voyons pas qu’il ne s’agit pas d’un problème de masse, mais d’un problème d’éveil de l’individu au monde dans lequel il vit, et de la résolution des problèmes de son univers, aussi limité soit-il. La masse est une abstraction qu’exploitent les hommes politiques, ceux qui ont une idéologie. En vérité, la masse c’est vous, c’est moi, c’est l’autre. Lorsque vous et moi et l’autre sommes hypnotisés par une idéologie, nous devenons la masse, qui demeure une abstraction, car le mot est une abstraction. L’action de masse est une illusion. Cette action est en réalité l’idée que nous nous faisons de l’action de quelques-uns, et que nous acceptons dans notre confusion et notre désespoir. C’est à partir de notre confusion, de notre désespoir, que nous choisissons nos guides, qu’ils soient politiques ou religieux. Ils seront inévitablement, par suite de notre choix, la proie à la confusion et du désespoir. Ils peuvent paraître sûrs d’eux et omniscients, mais en vérité, comme ce sont des guides de ceux qui sont désorientés, ils doivent l’être tout autant, sous peine de ne plus être leurs guides. Dans le monde où dirigeants et dirigés sont désorientés, on ne fait, en suivant un modèle ou une idéologie, consciemment ou inconsciemment que faire naître d’autres conflits et d’autres détresses. »
Jiddu Krishnamurti
© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire