citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

lundi 30 janvier 2012

3 février 2012 : Neptune entre en Poissons

Neptune quitte définitivement le signe du Verseau le 3 février 2012 pour rentrer chez lui, en Poissons où il y séjournera jusqu’en 2025, soit environ 14 ans (Neptune entrera en Bélier définitivement le 27 janvier 2026).


Le signe des Poissons symbolise le mysticisme, la compassion, la timidité, l'indécision, le mystère, la sensibilité, la simulation, l'imagination, le rêve.
Ses mots clés sont « sens de l’unité » « identification » « fusion avec l’universel »
Signe insaisissable sur lequel la réalité n'a que peu de prise, il est aussi émotif et sensible. Doté d'une grande intuition et d’une forte sensibilité, il ressent les évènements très souvent à l'avance. Toujours à l'écoute d'autrui, il est généreux et empressé de lui fournir son aide sans restriction.
Le natif des Poissons peut se réfugier dans un univers imaginaire, faire une retraite, ou plus grave, plonger dans les paradis artificiels.
Ce signe d'hypersensibilité est fait pour les relations humaines.


Neptune est la planète la plus dense des grosses planètes ; elle effectue sa révolution en 164 ans et 280 jours. Elle reste en moyenne 13 ans et 9 mois dans un signe.
Au plan mythologique Neptune est le frère de Jupiter et de Pluton. Lorsque Jupiter a détrôné son père, Chronos (Saturne) Neptune devint le Maître des Mers et des Océans.
Au plan spirituel, son idéogramme représente le trident du Dieu de la Mer et symbolise la totalité Ame, Corps, Esprit.
Sa mission est d’éveiller en nous les sentiments les plus nobles, de stimuler notre mental afin qu’il réponde aux vibrations les plus sublimes, d’élever notre conscience jusqu’aux sphères les plus pures, nous inciter à prendre conscience de notre Moi supérieur et d’amener la fusion et la coopération de notre personnalité avec ce dernier.
Son objectif est de faire avancer l’humanité, de l’aider à s’élever le long de la spirale de l’évolution, de réaliser la fraternité universelle en permettant à l’homme de développer ses pouvoirs divins de créateur.
Neptune est là pour que l’homme apprenne la véritable sagesse, la maîtrise de soi.

Neptune maître des Poissons, s’associe naturellement avec l’inspiration, la spiritualité, la compassion et l’amour inconditionnel qui porte à ressentir la souffrance d’autrui et à l’aider à guérir.
Neptune rend les choses lentes, floues, nébuleuses et les voile de mystère. Il représente l'irréel, l'incompréhensible, l'imagination, l'inspiration, la foi, la religion, le mysticisme.
Sur le plan mondial, il symbolise les changements lents, étranges, presque imperceptibles et d'ordre plutôt religieux ou spirituel par exemple.

Stephen Arroyo dans Astrologie, karma et transformation (p 102) dit de Neptune qu’il représente une harmonie émotionnelle aux niveaux supérieurs, un désir de, ou un engagement pour, les plans supérieurs d’existence.
Neptune dissout les vieux schèmes très ordonnés de notre conscience afin que nous reconnaissions les limites de nos perceptions habituelles et l’existence de quelque chose de plus grand et de plus vaste que nous ne le présumions.
C’est en se fondant en Neptune, en se libérant de toute limite que nous parviendrons à la connaître, à comprendre réellement son essence.
Mais prudence : il est cependant préférable d’être enraciné dans le monde matériel pour préserver notre équilibre psychique et ne pas se perdre dans l’illusion du spirituel.

Alors, ces prochaines quatorze prochaines années, annoncent-elles l’émergence d’une nouvelle religion qui unifierait toutes celles existantes et qui permettrait de satisfaire l’intelligence et la sensibilité ? Verront-elles le mariage de la science et de la religion ?
Chiron, le guide, l’enseignant, le guérisseur, s’est uni à Neptune depuis 2008 et depuis ils ne se sont guère éloignés l’un de l’autre. Chiron est entré dans le signe des Poissons le 9 février 2011 où il y séjournera jusqu’en 2019 (il entrera définitivement en Bélier le 19 février 2019).
Chiron est celui qui apporte la guérison physique par la compréhension de la cause spirituelle de la maladie. Mais surtout, Chiron symbolise la guérison de la chute, la croyance en la séparation d’avec le monde spirituel et notre Âme céleste ou Moi supérieur.
Chiron est représenté par une clé.
Quelle porte cette clé a-t-elle ouverte pour permettre à l’énergie de Neptune de s’exprimer peut être plus aisément, plus consciemment ? Neptune en effet agit de façon lente, insidieuse parfois aussi sournoise.
Va-t-elle nous entraîner dans les profondeurs de ses eaux explorer l’invisible, dissoudre les frontières de l’ego et nous permettre d’avoir accès à un univers plus vaste, notre monde intérieur, les méandres de notre inconscient, si toutefois nous acceptons de nous y abandonner ?

Je vous invite vivement à lire cet article « Plongée dans les profondeurs marines avec Protée, le Vieux de la Mer » écrit par Marie-Paule Baicry, le 22/12/2010 sur le site ORIAN, dont voici quelque extraits :
Mais glissons un moment avec Protée dans le silence de notre mer intérieure pour nous laisser bercer par ses flots, emporter par l’infini de son étendue, envahir par son incommensurable beauté, ou encore pour oser nous laisser submerger par ses tempêtes, aspirer par ses lames de fond, explorer ses profondeurs, aller à la rencontre de ses monstres et de ses merveilles, et peut-être y découvrir le somptueux palais de Neptune...
Autrement dit, développer nos facultés intuitives neptuniennes nécessite de commencer par éclairer, conscientiser et maîtriser les remous de nos troubles émotionnels, les tempêtes de nos agitations affectives, les raz-de-marée de nos passions en tous genres, les monstres angoissants engendrés par les excès de notre sensibilité. C’est ainsi qu’au lieu de nous laisser submerger par toute cette eau émotionnelle engendrée par Neptune en Poissons, nous pourrons l’utiliser pour nous fondre aux secrets qu’elle porte, et nourrir notre vie de toute la compassion découlant de cette communion avec l’Invisible…

Un très beau texte, à lire et à relire pour s’en imprégner et s’y fondre…

Notons que lors de son entrée en Poissons, Neptune forme un sextile croissant à Pluton en Capricorne, aspect qui perdurera tout au long de leur transit respectif, avec une orbe plus ou moins serrée, sans toutefois que cet aspect devienne exact.


Pluton aussi aime nous plonger dans ses profondeurs pour évacuer ce qui doit l’être dans un but de métamorphose, de renaissance et en Capricorne, ce sont les structures de notre être qui sont ébranlées.
Abandonnons-nous à ces énergies puissantes, acceptons de libérer ce qui doit l'être, rien ne sert de résister car nous risquerions de nous briser.

Saturne aussi forme un aspect harmonique à Neptune, puisqu’il est en trigone décroissant. Mais Saturne rétrograde à compter du 7 février à 29°30 Balance et cet aspect va donc se défaire peu à peu jusqu’à avril 2012. C’est à partir de septembre 2012 qu’il se reformera. Saturne rentrera définitivement en Scorpion le 5 octobre 2012 (il sera alors en réception mutuelle avec Pluton) et formera un trigone exact à Neptune le 11 octobre 2012 (Neptune 0°37 Poissons, Saturne 0°37 Scorpion) et de nouveau le 11 juin 2013 (5°22) et 19 juillet 2013 (4°56).
Durant toute cette période il sera donc d’un grand soutien pour éviter de nous perdre dans les eaux neptuniennes et permettre de garder un ancrage solide dans le monde des réalités et des obligations pratiques.

Jupiter quant à lui a repris sa marche directe le 24 décembre 2011 et progresse depuis dans le signe du Taureau qu’il quittera le 11 juin 2012. Lui aussi est en aspect harmonique à Neptune lors de son entrée en Poissons puisqu’il sera en sextile croissant jusqu’à fin février 2012.

Quant à Uranus, l’éveilleur, il forme un aspect de semi-sextile à Neptune.

Entendez-vous cette belle mélodie que nous jouent ces planètes reliées par des aspects harmoniques à Neptune lors de son entrée en Poissons ?
Aurons nous le courage de nous ouvrir davantage à l'universel, sans résister, avec foi et confiance, sans nous laisser envoûter par le chant des sirènes mais en gardant le cap, grâce à notre ancrage à la réalité et conscient que cette douce accalmie annonce des lendemains moins enchanteurs ?

Neptune nous porte à croire ce que nous voulons croire et à voir ce que nous voulons voir sauf si nous gardons les pieds sur terre, si nous sommes tout à fait honnêtes avec nous-mêmes. Il est important durant ce voyage qui nous ouvrira les portes d’un monde plus vaste de ne pas se perdre dans nos illusions, ne pas être sujet à une sensibilité excessive, à la crédulité qui ne feraient que consumer notre énergie. Il est important de se montrer prudent car notre vulnérabilité sera accentuée et on pourrait se faire exploiter, abuser, tromper. Nous devons apprendre à nous protéger.
Dès le mois de juin, Jupiter entrera dans le signe des Gémeaux et formera un carré croissant (3°08) à Neptune jusqu’à la mi-juillet 2012 puis de janvier à mars 2013, tandis qu’Uranus formera son premier carré exact le 24 juin 2012 à Pluton 8°23 (7 au total entre 2012 et 2015)
Lequel de ces Dieux gagnera la bataille ? Neptune et Chiron permettront-ils d’unifier leurs forces afin que tous s’assemblent, fusionnent et ne se détruisent pas ?

Neptune et Chiron soutenus par Pluton peuvent nous aider à parvenir à la perception d’un plan d’existence plus subtil, supérieur, accessible à la conscience humaine.

Nous devons accepter la responsabilité de rendre nos vies idéales par le truchement de notre créativité et de notre dévouement et c’est en nous tournant vers l’intérieur, en communiquant avec notre âme, notre Moi supérieur, que nous pourrons vivre cet idéal afin de lui conférer réalité et percevoir notre unicité avec toute la création.


"Ce qui est le plus décourageant avec les humains, c’est qu’ils acceptent l’idée de mener une vie limitée. Être faible, malade, malheureux, pour eux c’est normal, ils n’imaginent pas que la vie puisse être autrement. Bien sûr, personne ne peut totalement échapper à certaines limitations que nous impose la nature, mais nous pouvons les reculer, nous ne sommes pas obligés d’en être toujours prisonniers ou victimes. Non seulement il est possible de prolonger de bons états, de bonnes conditions, mais aussi de retarder l’apparition d’états négatifs ; seulement, pour cela, il faut au moins croire que c’est possible. Malheureusement, quand on observe les humains, on voit qu’ils se conduisent comme s’ils étaient hypnotisés, comme si on avait tracé une ligne devant eux en leur disant : « Voilà, vous n’irez pas plus loin ! » Et ils le croient, ils acceptent cette limitation comme une fatalité. Eh non, ce n’est pas une fatalité. Mais ils ne se connaissent pas, ils n’ont pas conscience de toutes les ressources, de tous les pouvoirs que le Créateur a placés en eux, et ils restent là à patauger. Alors, désormais, efforcez vous de repousser vos limites, et vous sentirez, vous toucherez que vous pouvez beaucoup plus que vous ne l’imaginiez." Omraam Mikhaël Aïvanhov


7 commentaires:

  1. Merci, c'était super !!! j'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire.

    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Anne Marie ! je vous propose de publier cet article dans la revue Ganymède (avril). Qu'en pensez-vous ? Merci ! Patrick Giani

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Patrick, c'est avec joie que j'accepte votre proposition que je prends comme un beau cadeau d'anniversaire ! j'en suis très flattée

    RépondreSupprimer
  4. Jacqueline Boilot5 février 2012 à 20:01

    Bonsoir,
    moi aussi, Anne-Marie, j'ai aimé cet article. Merci de nous le faire partager.
    Et heureuse que vous ayez retrouvé du punch pour continuer à écrire vos articles. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous ! Vos analyses sont toujours très pertinentes et inspirées. Pouvez-vous m'indiquer une adresse email où vous l'envoyer? Ecrivez à jupitair@wanadoo.fr
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. A lire, c'est très interessant! merci

    RépondreSupprimer
  7. magnifique, clair , je vous remercie de ces infos astro.Sarah.

    RépondreSupprimer