citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 28 mai 2011

Lunaison Gémeaux : de la Nouvelle Lune au solstice d’été



La Nouvelle Lune du 1er juin 11°02 Gémeaux (21 h 03 UT) s'accompagne d'une éclipse partielle du Soleil Nœud Sud qui se produira à 21 h 16.

Carte de la Nouvelle Lune, localisation : Paris, France
Sa visibilité sera réduite au pôle nord (Groënland), à l’extrême Est de l'Asie (Sibérie) et à l'extrême Nord du Canada. Une infime portion du cap nord de la Norvège et le nord de la Finlande bénéficieront tout de même d'une éclipse partielle à 60%.
La NL sera suivie d’une éclipse totale de Lune Nœud Nord le 15 juin puis d’une nouvelle éclipse partielle de Soleil Nœud Sud le 1er juillet.
Rappelons qu’au solstice d’hiver, le 21 décembre 2010, nous avions déjà assisté à une éclipse totale de Lune sur l’axe Cancer/Capricorne suivie d’une éclipse partielle de Soleil le 4 janvier 2011
L’année 2011 se terminera par une nouvelle éclipse totale de Lune le 10 décembre précédée d’une éclipse partielle de Soleil le 25 novembre.

Lors d’une éclipse solaire Nœud Sud, l’accent est mis sur la nécessité de changer de vielles habitudes appartenant au passé qui ne fonctionnent plus et également de modes de pensée qui sont devenus sclérosants et nous empêchent d’avancer. Ce peut être très perturbant principalement lorsqu’elle touche dans notre thème un luminaire, la planète maîtresse, un amas planétaire ou encore l’Ascendant. C’est un défi pouvant entraîner un bouleversement émotionnel ; nous manquons de confiance, d’assurance, la volonté est affaiblie. Nous sommes invités à repenser une autre façon d’exprimer l’essence de notre être.

Néanmoins, il s’agit ici d’une éclipse partielle, ses effets devraient donc être atténués.

« Les Gémeaux sont le premier signe mercurien et leur union symbolise celle du Ciel et de la Terre, de l’Essence et de la Substance, du divin et de l’humain, par le ministère d’Hermès, principe de la pensée et du devenir » (M. Sénard, le Zodiaque)
C’est un signe double, mutable (appelé aussi commun) et un signe d’air.
Les signes doubles sont des signes de fin de saison qui correspondent à une période de mutation. Ils transmuent, dirigent ailleurs l'élan amorcé avec les signes cardinaux et canalisé avec les signes fixes. Adaptables, doués d’habilité mentale, de curiosité intellectuelle, les Gémeaux ont le sens de la répartie, l'esprit vif, la réplique facile. Ils sont mobiles, flexibles, aiment le changement mais peuvent facilement se disperser et paraitre superficiels. C'est un signe de communication, de la pensée, de l'intellect. Leur souplesse d'esprit leur confère une bonne adaptabilité face aux situations et aux événements.
La nature double révélée par leur symbole les pousse d’un côté et de l’autre. Les Gémeaux, tout comme leur signe complémentaire, le Sagittaire, sont en rapport avec l’élément le plus instable et le plus agité de la constitution humaine, le mental, qui n’a de cesse de voyager.
Leur principal défaut est donc l’instabilité.

Lors d’une lunaison Gémeaux, l'activité intellectuelle est intense. C’est une période favorable pour tout ce qui concerne les communications, les écrits, les déplacements, le commerce et les échanges. On se sent plus alerte, plus vivant mais en cas de dissonance on peut aussi éprouver de la nervosité, de l’indécision, des difficultés dans nos échanges et on devra se montrer plus vigilant dans nos écrits, nos paroles, la signature de documents officiels.

Mercure maître de la Lunaison entre en Gémeaux le lendemain de la Nouvelle Lune. Il forme un sextile à Uranus et un carré à Neptune ce qui rend le mental très fertile, les idées brillantes et originales mais avec une tendance à l’intrigue, à la ruse avec un risque de tromperie et de mensonge ou bien on pourrait être incapable ou ne pas vouloir voir les réalités en face, faire preuve d’un trop grand idéalisme.

Seul aspect formé par la Nouvelle Lune : son trigone à Saturne (10°33 Balance) qui donne du bon sens et une façon pratique et mesurée de voir les choses. Cet aspect pourrait nous éviter de nous disperser, d’être trop agité et renforce la ténacité et la détermination. On se montre plus prudent, plus réfléchi, moins instable mentalement.

Persistent toujours les aspects de carré entre Pluton et Saturne et Pluton et Uranus qui rappelons-le tendent à nous rendre intolérant voire même agressif, nous poussent à détruire trop rapidement des situations tout en nous faisant ressentir une culpabilité et une difficulté à stabiliser nos envies profondes ce qui induit de la frustration, des angoisses.

Au plan individuel, même si la volonté est légèrement éclipsée c’est un bon moment pour ensemencer nos idées, les faire croître en échangeant nos points de vue et réfléchir à une nouvelle façon de faire évoluer le secteur de notre thème fécondé par la Nouvelle Lune.

Au plan collectif, on observe sur la carte du ciel de la NL montée pour Paris (France), que celle-ci se positionne sur la cuspide de la Maison VI et l'Ascendant en Sagittaire, signe opposé et complémentaire aux Gémeaux.

Une lunaison en maison VI (régie aussi par Mercure) invite à l’humilité, à des remises en question, l’esprit est critique, analytique. Des doutes engendrent adaptations et réadaptations permanentes. Ce peut être encore l’occasion de se perfectionner dans un domaine précis afin d’acquérir de nouvelles compétences ou techniques. Les activités de service sont aussi favorisées ainsi que les questions de santé et d’hygiène de vie.

L’Ascendant en Sagittaire rend en général enthousiaste et optimiste et pousse à dépasser les limites connues de notre existence, à nous surpasser, élargir nos horizons, élever nos idéaux.
Jupiter, maitre de l'AS, termine sa course en Bélier. Il entrera en Taureau le 4 juin où il se positionnera en trigone à Pluton. Il fait déjà un sextile à Neptune qui rétrogradera dès le 3 juin ainsi qu’à Chiron.
Ces aspects renforcent la délicatesse et la sympathie mais aussi la détermination et donnent de la force intérieure pour atteindre les objectifs fixés.

Cette phase Nouvelle Lune va être marquée par la rétrogradation de Neptune et l’entrée de Jupiter en Taureau.

Neptune rétrograde à compter du 3 juin à 0°56 Poissons.
Il retournera en Verseau le 5 août et reprendra sa marche directe le 9 novembre (28°08 Verseau) pour revenir définitivement (pour presque 14 ans) en Poissons à compter du 3 février 2012.
Durant la rétrogradation de Neptune, notre sensibilité, notre réceptivité et notre clairvoyance vont s’accroître ce qui, espérons-le, nous rendra apte à déceler les mensonges, à percevoir l’illusion, mais aussi à mieux saisir le sens caché des choses.
Nous devons nous mettre à l’écoute de notre voix intérieure afin de mieux capter ce qui se passe autour de nous puisque nos capacités psychiques seront accrues.
Allons-nous profiter de cette période pour prendre conscience qu’il faut arrêter d’accepter les mensonges ou les non-dits dont les médias nous assènent au quotidien et que nous devons nous atteler à mieux comprendre la réalité des situations : on nous ment sur la situation au Japon, on nous ment sur les raisons de la guerre en Lybie mais aussi sur la côte d’Ivoire, sur la situation au Moyen-Orient, on nous ment sur l’avenir de l’Europe, sur les révolutions en Tunisie et en Egypte, on nous ment sur tout ou bien les médias minimisent, en évitant de nous informer par exemple sur le mouvement social qui s’amplifie en Espagne.

Profitons de cette lunaison pour garder nos sens en éveil, éveiller notre curiosité, faire preuve de discernement ; n’avalons pas toutes les couleuvres, ne nous baignons pas d’illusion, ne fuyons pas dans l’irrationnel, ne nous laissons pas duper.
La fonction neptunienne est de dissoudre exprimant ainsi que rien n’est définitivement installé ce qui nécessite un travail sur la conscience. Elle invite au dépassement qui conduit à servir le monde, pousse à la compassion, à l'amour universelle entre les hommes.

Jupiter séjournera 1 an dans le signe du Taureau à partir du 4 juin. Sa phase de rétrogradation se déroulera du 31 août (10°21 Taureau) jusqu’au 26 décembre 2011 (0°22 Taureau).
Avec Jupiter en Taureau la persévérance et le sens pratique s’expriment avec bienveillance et optimisme ce qui peut nous aider à concrétiser notre recherche de bien être et aussi fructifier ou accroître nos biens.
La générosité envers les mouvements philanthropiques et les dons artistiques peuvent également être valorisés, tendances qui pourraient s’accentuer avec le sextile à Neptune (mai à début juillet 2011, exact le 9 juin). Ces deux planètes seront de nouveau en aspect de sextile à compter de novembre 2011, à la fin de la phase rétrograde de Jupiter et jusqu'en février 2012.
Ajoutons aussi que Jupiter, en entrant dans le Taureau, commence un trigone à Pluton. Cet aspect durera jusqu'en avril 2012 et sera exact les 7/07/2011, 28/10/2011 et 13/03/2012, renforçant la détermination et la force intérieure pour concrétiser les buts qu’on s’est fixé.
Avec Jupiter en Taureau, attention toutefois à la gourmandise, à la paresse ou aux dépenses excessives voire inconsidérées mais aussi à l’avidité pouvant pallier un manque notamment affectif, le Taureau ayant des besoins forts dans ce domaine. Jupiter en Taureau peut accentuer le côté bon vivant de ce signe qui aime les choses de la vie, s’entourer de confort, posséder, se sentir en sécurité mais aussi avoir sa tranquillité.

Le Premier Quartier de la Lune 17°56 Vierge aura lieu le 9 juin.
Cette phase qui correspond à une crise d’action nous incite à prendre les décisions et à agir en conséquence, nos idées ont peut être mûri et doivent maintenant se concrétiser dans le secteur de notre thème où la Lune fera son premier quartier : donnons vie à ce qui a été ensemencé à la Nouvelle Lune si toutefois l’éclipse partielle n’a pas trop annihilé notre volonté.

La Lune (17°56 Vierge) en carré croissant au Soleil est conjointe à l'astéroïde Junon, en trigone à Mars et en carré à Mercure prométhée (13° Gémeaux).
La conjonction Soleil-Mercure est trigone à Saturne rétrograde

Avec la Lune conjointe à l'astéroïde Junon dans le signe de la Vierge et de plus en Maison VI (carte du ciel monté pour Paris, France), le principe relationnel se combine à la nature émotive à la recherche de la perfection dans notre vie quotidienne. On peut avoir tendance à analyser avec une sensibilité retenue la façon dont nous interagissons au quotidien avec le partenaire et faire les ajustements nécessaires, à moins que l’on devienne trop critique en raison d’un sentiment d’insécurité générant de la jalousie ou de la dépendance.

Bien qu'avec la Lune en carré à la conjonction Mercure-Soleil on puisse éprouver des difficultés à mettre en pratique nos idées et à faire la synthèse des choses, le trigone à Mars devrait permettre de débrider notre imagination qui sinon serait trop disciplinée (Lune en Vierge et en VI), y ajouter une note de créativité active permettant de développer les initiatives. Cet aspect de trigone permet aussi de mieux gérer le plan émotionnel, donne du flair et de l'intuition.
De plus, la conjonction Soleil-Mercure trigone à Saturne donne de la vitalité, de l'habilité à l'intellect ainsi qu'un côté réfléchi, sérieux, pondéré, responsable.

Cette phase Premier Quartier s’accompagne de l’entrée de Vénus en Gémeaux le 9 juin, de la conjonction supérieure Mercure-Soleil qui se produira le 12 (21°40 Gémeaux) : Mercure deviendra alors épiméthée et se lèvera après le Soleil et le 13, Saturne reprendra sa marche directe.

Ainsi le 13 juin, après une rétrogradation qui a duré près de 5 mois (141 jours exactement soit 4 mois et 19 jours), Saturne (Chronos, le temps) reprendra sa marche directe (10°27 Balance).
Saturne a une fonction structurante. Lorsque la planète rétrograde elle nous demande de réorganiser notre vie intérieure en regardant en face nos plus grandes peurs, elle met notre conscience face à nos jugements et nos rigidités intérieures. Dans le signe de la Balance, elle fournit l’opportunité d’une révision des conditions sociales, de la justice (réforme de la garde à vue notamment), de la législation.
A l’issue de cette période de rétrogradation nous devrions reconnaître nos peurs, prendre conscience de nos certitudes et de nos systèmes de protection rigides qui nous limitent, nous freinent, parvenir à lâcher-prise sur nos exigences intérieures, faire sauter le verrou et réajuster ce que l’on croit être avec ce que l’on est humainement.

La Pleine Lune 24°23 Sagittaire aura lieu le 15 juin à 20 h 13 UT : on observera une éclipse totale de Lune Nœud Nord.
Pour la France, l'entrée dans la pénombre se fera à 19h24 : à partir de ce moment la luminosité de la Lune va diminuer jusqu'à 20h23 où la Lune va entrer dans l'ombre de la Terre. Puis la Lune se fera "grignoter" jusqu'à la totalité qui va durer 1h40. La sortie de l'ombre s'effectuera juste après minuit, le jeudi 16 juin



Carte de la Pleine Lune, localisation Paris, France

A cette phase d’accomplissement, d’apogée, on récolte en toute conscience, en toute objectivité ce qui a été semé à la Nouvelle Lune et que nous avons fait croître durant la phase croissante.
Néanmoins, la Pleine Lune éclipsée bloque l’énergie de renouveau, nous n’avons pas accès à notre intériorité et il se peut que nous nous sentions angoissés, que nous éprouvions comme un sentiment de perte, d’insécurité. Des changements non voulus peuvent se faire auxquels il vaudrait mieux ne pas résister. C’est en effet une occasion qui nous est offerte de nous libérer d’automatismes périmés, de veilles façons de penser. Nous devons agir autrement, nous montrer créatif, aller de l’avant, changer notre manière d’aborder la vie.

La Lune en XII est sextile à Neptune rétrograde (0°53 Poissons) et trigone à Jupiter (2° Taureau). Mercure devenu Epiméthée suite à sa conjonction supérieure est toujours conjoint au Soleil en Maison VI.
L'axe VI/XII est un axe de purification et de crises profondes, d’évolution et de lâcher-prise.

Sensibilité et joie de vivre semblent dominer cette phase où l'intuition et l'imagination sont renforcées. On cherche à inspirer confiance, on semble envahi d'une quiétude bénéfique, à la recherche d'un idéal. On se montre compréhensif, bienveillant et sociable.

Cette phase se terminera par l’entrée du Soleil en Cancer le 21 juin : c’est le solstice d’été. Mars changera également de signe ce même jour pour entrer en Gémeaux.

Au Dernier Quartier de la Lune 1°41 Bélier le 23 juin la Lune en carré décroissant au Soleil sera encadrée par Cérès (28° Poissons) et Uranus (4° Bélier) et en carré à Pluton (opposé au Soleil) formant une figure appelée le carré en T. La Lune sera également sextile à Mars (1°42 Gémeaux).
Le Soleil sera trigone à Neptune rétrograde et sextile à Jupiter.

Cette phase correspond à une crise de conscience. La maison de notre thème où aura lieu le Dernier Quartier fera l’objet d’une autoévaluation : c’est le moment de trier, on enlève les mauvaises herbes, on réfléchit à ce qui nous semble utile de partager collectivement. C’est une période d’introspection, nous nous préparons au cycle suivant.

Sous de tels aspects on peut se montrer entreprenant, décidé mais aussi impulsif avec toutefois un bon sens pratique et le goût de l’initiative. Notre imagination fourmille d’idées mais notre besoin d’agir est mêlé d’inquiétude.
La Lune encadrée par Cérès d’une part et Uranus d’autre part indique un besoin de réorganiser notre quotidien pour pouvoir aller de l’avant, sortir de notre routine, prendre des risques, aller vers une vie plus en adéquation avec nos propres aspirations tout en tenant compte des besoins collectifs. Nous pourrions être soumis à une forte tension nerveuse, éprouvés de l’impatience car nous aimerions peut être brusquer les choses alors que nous devons au préalable réfléchir sur nos attentes, nos désirs, nos rêves, comment parvenir à les réaliser et prendre des décisions audacieuses tout en évitant excès et utopie.
On remet en cause beaucoup de choses, il y a une forte volonté de se transformer, de comprendre et de changer, de trouver de nouvelles ressources, de nouvelles voies. On se montre excessivement perfectionniste.
Le Soleil en sextile à Jupiter et en trigone à Neptune nous rend généreux, optimisme, confiant. La perception et l’intuition sont affinées, l’inspiration et l’idéalisme colorent la volonté.

Les feux de la Saint-Jean (Jean-Baptiste) peuvent s’allumer célébrant le solstice d’été qui marque l’apogée de la course solaire : le soleil est au zénith, il atteint son point le plus élevé de déclinaison Nord.
Jean le Baptiste s'est effacé devant la venue du Sauveur comme en témoigne les évangiles (Jean 3/30): “Il faut qu'il croisse (Jésus né au solstice d'hiver) et que je diminue (Jean le Baptiste né au solstice d'été)”

Janus, le dieu à double visage, gardien des portes solsticiales, ouvre avec la clé d’argent la voie descendante vers l’obscurité...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire