citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

dimanche 17 juin 2018

Eté 2018 : parviendrons-nous à rester alignés dans le tumulte que nous traversons ?



Nous traversons depuis quelques temps une période de grand changement, de confusion et de frustration. De nombreux événements nous bousculent et il est difficile de garder le cap.
Je ne pense pas que l’été 2018 sera très reposant et il est possible que nous assistions ou vivions des situations difficiles, des bouleversements émotionnellement forts.

Mon article est un peu long, j’espère que vous aurez envie de le lire jusqu’au bout. Je ne ferai pas d’autres billets durant cet été. Je m’accorde une pause et verrai à la rentrée sur quel rythme je reprendrai mes publications.

Cet été va être marqué par la rétrogradation de Mars mais aussi par une période d’éclipses.
Le point le plus sensible à mon sens devrait être le 27 juillet 2018 où on assistera à:
- la phase de culmination de Mars rétrograde (opposition Soleil Mars -4°08- axe Lion/Verseau)
- une éclipse de Lune totale : Pleine Lune -4°45- axe Lion-Verseau précédée et suivie d’éclipses de soleil partielles (le 13 juillet lors de la Nouvelle Lune -20°41- Cancer et de nouveau le 11 août avec une Nouvelle Lune -18°42 Lion-)
- On pourra également noter que Mercure entamera sa deuxième rétrogradation de l’année dans le signe du Lion du 26 juillet -23°R27- au 19 août -11°D32-

Solstice d’été


Le Soleil entre dans le signe du Cancer le 21 juin à 10 h 07 UT, soit 12 h 07 pour le France, marquant le Solstice d’été pour l’hémisphère Nord.

Les feux de la Saint-Jean (Jean-Baptiste) peuvent s’allumer célébrant le solstice d’été qui marque l’apogée de la course solaire : le soleil est au zénith, il atteint son point le plus élevé de déclinaison Nord.
Janus, le dieu à double visage, gardien des portes solsticiales, ouvre avec la clé d’argent la voie descendante vers l’obscurité.

- En entrant dans le signe du Cancer, le Soleil applique au sextile à Uranus qui sera exacte le 23 juin et à l’opposition à Saturne, exacte le 27 juin (phase de culmination du cycle Saturne rétrograde).
- La Lune en Balance est en trigone à Mars lui-même toujours conjoint à Ketu, en sextile à Vénus à Lion, mais aussi apex du T-carré cardinal formé de l'opposition Mercure en Cancer à Pluton en Capricorne en carré à la Lune. La Lune est aussi en carré à Saturne.
- Mercure en Cancer forme un grand trigone d’Eau avec Jupiter en Scorpion et Neptune en Poissons et s’oppose à Pluton.
- Vénus s’oppose à Mars, opposition en conjonction à l’axe des Nœuds lunaires et en carré à Jupiter, apex d'un second T-carré fixe. 

Si on observe la carte du ciel de ce solstice, on remarque, en plus des deux T-carrés précédemment cités, un grand triangle d’Eau (Mercure, Jupiter, Neptune) mais aussi un carré fixe (Uranus Taureau, Vénus Lion, Jupiter Scorpion, Mars Verseau).

A noter que Mars, Saturne et Pluton sont en parallèle de déclinaison

 
Solstice d'été le 21 juin 2018


Le grand triangle d’Eau accentue notre sensibilité et notre émotivité, nous rendant très réceptifs mais peut être aussi trop vulnérables voire influençables.
Le carré fixe quant à lui nous maintient dans une situation figée, qui n’évolue guère. C’est une figure qui peut amener beaucoup de détermination, de ténacité mais aussi d’obstination.
Ces deux figures qui fonctionnent en quelque sorte en circuit fermé poussent à l'inactivité et à la difficulté de changement et indiquent donc une forte stabilité mais en même temps une certaine carence sur le plan de l'action avec possibilité de stagnation et d'immobilité.
Il peut y avoir une tendance au repli sur soi, à vouloir se protéger, en lien avec un sentiment d’insécurité, d’incertitude.

L’imagination est intensifiée et nous devrons veiller à ne pas nous illusionner ; elle peut être mauvaise conseillère, ce qui ne facilite pas la mise en pratique de nos idées ni à faire la synthèse des choses.

Les aspects formés par le Soleil peuvent se traduire par une volonté accrue d’indépendance, de renouveau mais on se sent comme empêché ou bien on se laisse envahir par nos doutes, on se décourage. Un conflit avec tout ce qui représente l’autorité, comme un vent de révolte, n’est pas non plus à exclure.

L’opposition Vénus-Mars qui se superpose aux Nœuds lunaires dans l’axe Lion-Verseau peut se traduire par une tension entre nos valeurs, nos sentiments et notre pouvoir d’action. C’est un aspect qui bien que tendu, peut nous aider à prendre conscience de la valeur de nos actes. Plongeons nous dans nos véritables ressentis, demandons-nous quels sont nos envies, nos désirs profonds susceptibles de nous animer, de nous faire vibrer. La Lune en aspect harmonieux à cette opposition peut nous aider à renouer avec nos intuitions, nos besoins essentiels, à faire des choix et nous ouvrir à ce qui nous tient le plus à cœur et agir en conséquence.


"Votre vision ne devient claire que lorsque vous pouvez regarder dans votre cœur. Celui qui regarde à l’extérieur rêve. Celui qui regarde à l’intérieur s’éveille." Carl Jung


Pleine Lune axe Cancer-Capricorne le 28 juin 2018


Cette Pleine Lune de la lunaison Gémeaux -6°28- axe Cancer/Capricorne aura lieu à 4h53 UT soit 6h53 pour la France. Elle sera marquée par :
- la culmination de Saturne 5°48 Capricorne le 27 juin : opposition avec le Soleil au mi-temps de sa phase rétrograde. 

Saturne vue par la sonde Cassini. Photo : NASA/JPL/Space Science Institute
C’est la meilleure période pour admirer Saturne qui se trouve alors au plus près de la Terre. Elle est visible toute la nuit et atteint son point le plus haut dans le ciel en milieu de nuit.
- la Lune sera conjointe à Saturne (en opposition au Soleil) et trigone à Uranus (Soleil en sextile)
- Mercure, maître de la lunaison Gémeaux, termine son transit en Cancer (entrée en Lion le 29 juin) pour appliquer au carré à Uranus mais aussi à la conjonction au Nœud Nord et à l’opposition à Mars conjoint Nœud Sud en Verseau.

C’est une pleine Lune qui nous donne l’opportunité de prendre conscience de nos mécanismes intérieurs, nos schémas de comportement, nos peurs inconscientes, afin de réfléchir à de nouvelles attitudes à adopter et nous en libérer, nous permettre d’être plus responsables de nos vies, de devenir plus autonome, ne plus nous positionner en tant que victime.  
L’axe Cancer/Capricorne situe une expérience de réalisation sociale et de responsabilité. Il demande maturité et sensibilité.
Compte tenu des aspects tendus de Mercure, soyons vigilants dans nos propos, nos échanges, nos déplacements mais aussi nos travaux manuels (risque de malentendus, de discorde ou d’accidents par maladresse, précipitation, inattention, nervosité).

"Quand tu te plains, tu fais de toi une victime. Abandonne la situation, change la situation ou accepte-la." Eckhard Tolle


Mars rétrograde


Mars c’est l’énergie dynamique, une force d’action qui nous pousse à aller de l’avant, à prendre des décisions, des initiatives, qui nous permet de nous affirmer ou de nous imposer.
Selon sa position en signe et les aspects que cette planète forme avec le reste de notre thème, elle peut renforcer notre détermination, nous rendre entreprenant, énergique, stratège, agressif, batailleur ou bien encore indécis, hésitant, peureux. 

Déplacement apparent de Mars sur le ciel de juin à début octobre 2018, de 10 jours en 10 jours. La trajectoire en forme de boucle est caractéristique du moment de l’opposition : Mars évolue plus lentement que la Terre sur une orbite plus éloignée, ce qui fait que la Terre “double” la planète rouge, donnant cette étonnante trajectoire apparente appelée boucle de rétrogradation (source : stelvision.com)

Mars rétrograde tous les 2 ans et 2 mois.

  • Entré dans sa zone de rétrogradation le 12 mai, il en sortira le 8 octobre 2018.
  • Rétrograde du 26 juin -9°R13 Verseau au 27 août -28°D37 Capricorne
  • Phase de culmination (opposition au Soleil) le 27 juillet -4°08 axe Lion/Verseau
  • Mars retourne dans le signe du Capricorne le 13 août, il en sortira le 11 septembre 

Durant la période où Mars rétrograde du Verseau au Capricorne, la fonction désir et action pourrait se voir inhibée ; il nous sera difficile d’extérioriser notre force vitale ce qui engendrera bien souvent un sentiment de frustration, un bouillonnement intérieur, une nervosité, une impatience. On vit lors de ces phases un énorme décalage entre ce que l'on voudrait faire et obtenir et ce que nous offre la vie comme opportunités. On pourrait également se sentir comme empêché d’agir, impuissant, nos projets bloqués, avec le sentiment que rien n’avance.

Quand Mars rétrograde, l'énergie dynamique se tourne vers notre centre, notre soleil intérieur, s'en va combattre nos démons intérieurs pour transformer nos blessures passées, nos actes ratés, lever les obstacles psychologiques qui limitent notre épanouissement, nous empêchent d'avancer, de nous accomplir.
Source : Luc Bigé, Planètes rétrogrades – Terres intérieures.

Mars rétrograde nous demande de réorienter nos actes, nos actions en alignement avec nos désirs les plus profonds. Dans le signe altruiste et progressiste du Verseau, interrogeons-nous sur les objectifs que nous poursuivons, les motivations qui nous animent, les idées que nous souhaitons faire fructifier : dans ma façon d’agir ai-je pris le temps d’écouter les besoins d’autrui ou me suis-je montré entêté, persuadé d’avoir raison ? N’ai-je pas agi de manière trop brusque, trop rapide sans évaluer les conséquences de mes actes ?

Dans ce signe d’Air et de mode fixe, Mars peut se montrer imprévisible, peu patient mais aussi nous permettre d’exprimer notre créativité, d’être audacieux. Il n’aime pas trop rentrer dans le moule, il a besoin de surprendre voire de se marginaliser, de ne dépendre de personne, d’agir sans contrainte ni soumission. Toujours en mouvement, il vivifie l'intellect, rend le mental très actif, difficile à canaliser. Mars en Verseau est capable de s'impliquer dans une cause avec opiniâtreté, combativité, pour défendre ses idées qu'il croit fermement justes et tout faire pour obtenir l'adhésion du plus grand nombre.

En retournant dans le signe du Capricorne, signe où il est en exaltation, l’énergie martienne devrait nous placer face à nos responsabilités, renforcer notre persévérance, mieux consolider notre action pour qu’elle perdure dans le temps, faire preuve aussi de plus de réalisme, de prudence et de rigueur.

Si nous prenons le temps de nous auto-analyser en toute objectivité, cette phase pourrait s’avérer positive car elle nous permettra de prendre du recul, notre mal en patience, mûrir nos actions, nous montrer plus conciliants, nous interroger sur ce que l'on veut vraiment, sur ce qui nous pousse à agir, reconsidérer nos projets. Nous éviterons ainsi la précipitation, l'action égoïste ou la prise de décisions hâtives.


"Pour progresser, il ne suffit pas de vouloir agir, il faut d’abord savoir dans quel sens agir." Gustave Le Bon

Les transits de Mars durant son transit dans sa zone de rétrogradation

Durant cette phase, Mars sera conjoint à Ketu (Nœud Sud), la Lune Noire et en carré à Uranus.
Le carré décroissant à Uranus déjà observé le 16 mai, se reproduira de nouveau puisque Mars entame une phase de rétrogradation soit les 2 août -2°33 et 18 septembre 2018 -1°53.
Non seulement Mars appliquera au carré d’Uranus mais il sera en conjonction au Nœud Sud. La Lune Noire entrée en Verseau fin juillet pour la corrigée, début août pour la moyenne, se joindra à Mars et donc au Nœud Sud en août et septembre 2018.

Comme je l’ai déjà bien développé dans un précédent article (Entrée d’Uranus en Taureau), ce sont des aspects très conflictuels, très difficiles, qui nécessitent une grande vigilance et maîtrise émotionnelles. 

Culmination de Mars et Pleine Lune éclipsée le 27 juillet 2018


Au cœur de l’été, nous pourrions assister ou vivre des événements en lien avec des ruptures radicales, brusques, des prises de positions tranchantes, des conflits ou actions menées avec nervosité, impatience, précipitation. Des accidents, catastrophes, sont également probables, de nature assez violente et brutale. On peut être privé, dépossédé de quelque chose.
 
A l’opposition le 27 juillet 2018, Mars avec sa couleur brique sera aussi accompagnée dans le ciel par une splendide éclipse totale de Lune en soirée ! (source : stelvision.com)

Il faudra être particulièrement vigilant lors de la Pleine Lune éclipsée du 27 juillet -4°45- axe Lion-Verseau : le climat pourrait être explosif et nécessitera une grande maîtrise émotionnelle !
Le Soleil en Lion sera donc en conjonction à Rahu (Nœud Nord) tandis que la Lune en Verseau sera conjointe à Ketu (Nœud Sud), à Mars et à la Lune Noire. 

Cette opposition en carré à Uranus se produit alors que Mars culmine (opposition Soleil Mars), c’est-à-dire que la planète sera au plus proche de la terre. Sa lumière rouge deviendra intense, sa présence s'imposera avec plus d'insistance à la conscience humaine.
Sa distance avec la Terre sera de seulement 57,7 millions de km (contre 76,1 millions de km en 2016) à cette date. C’est la distance la plus faible depuis 2003 et une telle situation ne se reproduira pas avant 2035.

A la phase de culmination du cycle Mars rétrograde, nous devrions parvenir à mieux comprendre nos modes d'action passés, à purifier nos motivations, à réorienter nos activités, et commencer à entrevoir les moyens d'action à mettre à profit dès que Mars reprendra sa marche directe pour les diriger vers des buts qu'on aura mûrement réfléchis.

Mars direct


Mars repartira direct le 27 août -28°D37 Capricorne au moment de la Pleine Lune dans l’axe Vierge / Poissons (lunaison Lion).
On observera à cette date un grand trigone de Terre : Soleil Vierge, Saturne Capricorne, Uranus Taureau, figure harmonieuse qui devrait apporter de la stabilité, de l’endurance, de la patience, du bon sens et favoriser la réflexion et l’innovation.

Nous pourrions à ce stade faire preuve de plus de créativité, et agir dans le but de servir, en partageant l’amour qu’on ressent en nous, faire que chacun de nos actes soient riches de sens, de justesse et de beauté.

"Au coeur de la moindre action devrait se trouver un idéal." Amma


Mercure rétrograde

Notons que Mercure entame sa deuxième rétrogradation en signe de feu de l’année :

  • Mercure Rétrograde du 26 juillet -23°R27 Lion au 19 août -11°D32
  • Conjonction inférieure -16°27 Lion le 9 août en carré à Jupiter
  • Conjonction supérieure -28°02 Vierge le 21 septembre

En rétrogradant, Mercure fera un carré décroissant à Jupiter et un quinconce décroissant à Pluton.


En Lion, Mercure peut se faire très théâtral, il aime prendre la parole, il a des dons d’orateur, une belle éloquence. Mercure en Lion est loyal et ne supporte pas les mensonges ou l’injustice contre lesquels il est prêt à s’insurger avec panache.
C’est un bon communiquant, pouvant aussi être doué pour l’expression créative au sens large.
Il peut aussi faire preuve d’un orgueil intellectuel, de trop d’arrogance, ne pas prendre la peine d’écouter l’autre et chercher à convaincre en s’exprimant de manière autoritaire, sur un ton dogmatique.

La rétrogradation permet de réorganiser notre mental, réviser la qualité de nos pensées, réfléchir à notre manière de communiquer, aux idées que nous n’avons peut-être pas pu transmettre ou mettre en application.
C’est une bonne période pour reprendre l’écriture d’un ouvrage, d’une œuvre, qu’on aurait  mis de côté par exemple, ou bien encore de réfléchir à un contrat, une transaction qui pourrait nous être bénéfique mais dont les termes ont besoin d’être revus, réanalysés, renégociés.

Mercure est également en lien avec les déplacements, alors faisons preuve de prudence car Mercure rétrograde accentue la nervosité et rend de ce fait nos gestes plus rapides mais aussi plus maladroits. Des perturbations peuvent également être observées lors de ces phases dans les transports et tous les moyens de communication. Il est également prudent d’éviter de signer ou de s’engager dans tout contrat, toute association qui n’aurait pas été négocié au préalable.


Au plan individuel, que faire pour garder le cap ?


Au plan individuel, penchez-vous sur votre carte du ciel et regardez si les informations que j’ai données touchent un point sensible de votre thème : présence d’un luminaire, d’une planète personnelle, d’une maison angulaire –I, IV,VII, X-  :
- notamment la zone s’étendant du -9°R13- Verseau au -28°D37- Capricorne (rétrogradation de Mars) et notamment le 4e degré Verseau (culmination de Mars, éclipse de Lune totale) correspondant au premier décan du Verseau mais aussi des trois autres signes fixes (en carré) Taureau, Lion et Scorpion.
De plus, cette zone sera tour à tour activée par les transits en Lion (à l’opposition) de Vénus, Mercure, de la Lune et du Soleil du 13 juin à fin juillet.

Les changements, s'ils ont lieu, peuvent être aussi bien positifs que déstabilisants et difficiles à gérer, tout dépend des aspects qui se forment entre les planètes en transit et votre thème, comment elles impactent votre ciel de naissance.

Comment faire si nous sommes pris dans ce tourbillon, ce tumulte, si notre vie est complètement chamboulée, si nous vivons des événements qui nous traumatisent, nous mettent ko ? Les changements peuvent se révéler éprouvants, douloureux, et conduisent parfois à des remises en questions totales voire à un grand désespoir.
Comment garder la foi ? Comment trouver en soi la force pour rebondir et espérer des lendemains meilleurs ?  

Certains réagissent en résistant aux changements, en se durcissant, en se révoltant, puis finissent par s’épuiser, à baisser les bras, peut être à sombrer dans la déprime, se laissant balloter par les événements, se sentant impuissants, inutiles, vidés.
D’autres, même si au début accusent le choc, prennent la décision de suivre le flux du changement, de surfer sur la vague comme on dit, même s’ils ne voient pas encore très bien où elle les mènera.

Il faut une grande force intérieure, une forte volonté, pour parvenir à accepter la situation, à renoncer à ce qu’on avait, ce à quoi on tenait, ce qui représentait pour nous quelque chose d’important, de vital. Ce peut être d’ordre matériel, familial, affectif ou concerner la santé.

Garder l’espoir, la foi, la confiance en la vie, croire que quelque chose de plus adapté nous attend, quelque chose qui peut redonner un nouveau souffle à notre vie, à notre existence qu’on pensait pourtant bien réglée, bien confortable, n’est pas toujours facile.
Pourtant, cette épreuve à traverser peut nous ouvrir les yeux, nous faire prendre conscience que la situation qu’on vivait jusque-là, devenait figée, bloquante, ne nous permettait plus d’évoluer et que le moment est venu d’explorer un nouveau territoire, d’utiliser de nouvelles cartes, réveiller nos talents enfouis, sublimer notre génie créateur.

Bien sûr l’inquiétude, le doute, la peur nous taraudent, on craint de ne pas parvenir à se relever, à redémarrer un nouveau projet, une nouvelle vie, à s’adapter à une nouvelle situation.

Accueillir et accepter ce qui arrive parait au-dessus de nos moyens, de nos forces. Il est donc important de ne pas rester isolé, de s’enfermer en soi-même, d’être bien entouré, soutenu, conseillé, que ce soit par un proche ou un tiers ou un professionnel pour nous aider à franchir ce nouveau seuil, cette nouvelle étape qui si elle se présente à ce moment-là dans notre vie, doit avoir une raison bien précise, celle de nous faire grandir, de dévoiler nos talents, notre créativité.

Suivre le flux, mener sa barque sur les flots, là où le courant veut nous amener, ne plus craindre les tempêtes...





© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

lundi 11 juin 2018

Lunaison Gémeaux : la Nouvelle Lune le 13 juin 2018



La Nouvelle Lune 22°44 Gémeaux se produit à 19 h 43 UT soit 21 h 43 pour la France le 13 juin.
Elle forme un carré croissant à Neptune stationnaire (avant rétrogradation) et un quinconce croissant à Pluton.

Comme je l’indiquais sur ma page facebook, les Gémeaux sont un signe double, mutable  et un signe d’air. Les signes doubles sont des signes de fin de saison qui correspondent à une période de mutation. Ils transmuent, dirigent ailleurs l'élan amorcé avec les signes cardinaux et canalisé avec les signes fixes.  Adaptables, doués d’habilité mentale, de curiosité intellectuelle, les Gémeaux ont le sens de la répartie, l'esprit vif, la réplique facile. Ils sont mobiles, flexibles, aiment le changement mais peuvent facilement se disperser et paraitre superficiels.
C'est un signe de communication, de la pensée, de l'intellect. Leur souplesse d'esprit leur confère une bonne adaptabilité face aux situations et aux événements.
La nature double révélée par leur symbole les pousse d’un côté et de l’autre. Les Gémeaux, tout comme leur signe complémentaire, le Sagittaire, sont en rapport avec l’élément le plus instable et le plus agité de la constitution humaine, le mental, qui n’a de cesse de voyager.
Leur principal défaut est donc l’instabilité.

Mercure maître de la lunaison, est entré en Cancer la veille, et forme un sextile exacte à Uranus. Il s’opposera à Saturne le 16 juin et formera un trigone à Jupiter le 19 juin puis à Neptune le 21 juin.

Deux heures après la Nouvelle Lune, Vénus fera son entrée dans le signe du Lion pour se placer au carré d’Uranus qui sera exact dès le 15 juin.
Progressivement elle appliquera à la conjonction à Rahu (Nœud Nord) et à l’opposition à Mars conjoint Ketu (Nœud Sud) exacte le 21 juin (solstice d’été)

Notons aussi la rétrogradation de Neptune à compter du 18 juin -16°29 Poissons et reprendra sa marche directe le 26 novembre -13°41.

La Lune et Mercure sont dits en réception mutuelle, chacun étant dans le domicile de l’autre. 



Lors d’une lunaison Gémeaux, l'activité intellectuelle est intense. C’est une période favorable pour tout ce qui concerne les communications, les écrits, les déplacements, le commerce et les échanges. On se sent plus alerte, plus vivant mais en cas de dissonance on peut aussi éprouver de la nervosité, de l’indécision, de l’inconstance, des difficultés dans nos échanges et on devra se montrer plus vigilant dans nos écrits, nos paroles, la signature de documents officiels.

Les différents aspects observés indiquent une instabilité émotionnelle mais aussi mentale. L’humeur pourrait être changeante sur un fond d’inquiétude, d’anxiété.
Des circonstances pourraient nous obliger à nous adapter à des changements, de nouvelles situations, nourrissant des angoisses irrationnelles ou injustifiées.
Nous faisons preuve d’indécision, de doute et il est conseillé de ne pas nous illusionner, de rester réaliste, car nos intuitions peuvent être trompeuses et notre imagination débridée faussant notre perception.
On éprouve également des difficultés à mettre de l’ordre dans nos idées, à les exprimer clairement, à nous concentrer sur un objectif précis ; on a tendance à se disperser, s’éparpiller.
Trop d’émotivité peut nuire à une communication claire ce qui peut aboutir à une mauvaise interprétation de nos propos, à de la confusion.

Le trigone Saturne Uranus commence à s’activer mais comme je le disais dans mon article sur l’entrée d’Uranus en Taureau, cet aspect ne sera pas exact :
En entrant en Taureau, Uranus va commencer à appliquer au trigone à Saturne, aspect déjà observé en 2017 mais ces deux planètes étaient respectivement en Bélier et en Sagittaire.
En 2018, cet aspect sera quasiment exact en août et septembre mais du fait de la rétrogradation d’Uranus l’aspect exact ne se reproduira pas.
Il s’agit néanmoins d’un aspect intéressant, pouvant permettre de concrétiser des idées novatrices et donc se révéler très créateur. Saturne étant en domicile en Capricorne, son énergie sera puissante et permettra peut-être d’amener de la stabilité, de la rigueur, du sang froid et d’insuffler un peu de sagesse au climat particulièrement houleux et tendu de cette période.




© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

samedi 26 mai 2018

Pleine Lune de la lunaison Taureau le 29 mai 2018 – Un autre monde est possible…



« Notre raison d’être est d’évoluer vers quelque chose de plus grand, de contribuer positivement à la transformation de notre vie et de celle du monde qui nous entoure. » Marc Allen

La Pleine Lune de la lunaison Taureau aura lieu le 29 mai à 14h20 UT (16h20 pour la France) 8°10 dans l’axe mutable Gémeaux (Soleil) – Sagittaire (Lune)

  • La Pleine Lune est en carré à Neptune et en aspect harmonique à Mars conjoint au Nœud Sud (Ketu) – Soleil en trigone croissant, Lune en sextile décroissant.
  • Le Soleil est aussi en quinconce croissant à Saturne.
  • On observe également dans la carte du ciel de cette Pleine Lune la formation d’une figure dite du Cerf-volant composée d’un grand trigone d’eau entre Vénus, Neptune et Jupiter surmontée d’un triangle mineur avec Neptune et Jupiter sextile à Pluton. Vénus va commencer à appliquer à l’opposition à Pluton qui sera exacte le 6 juin.
  • Mercure qui s’apprête à entrer en Gémeaux quelques heures après la Pleine Lune applique à la conjonction au Soleil (la conjonction supérieure se produira le 6 juin 16° Gémeaux) et au trigone à Mars.
  • Mars conjoint à Ketu (Noeud Sud) est toujours en carré à Uranus, aspect qui restera actif tout l’été, jusqu’à la fin septembre (voir mon article sur l’entrée d’Uranus en Taureau).



L’axe Gémeaux-Sagittaire est un axe mutable, de transition, de fin de saison, opposant l’élément Air à l’élément Feu, d’énergie masculine.
C’est l’axe d’acquisition de la tolérance, de l’élargissement de la conscience, de l’acceptation des différences.
Une opposition dans cet axe appelle à un travail d’harmonisation pour apprendre à lier les valeurs concrètes, rationnelles avec la pure spéculation, la philosophie et adapter notre ambition aux réalités du moment.

L’aspect harmonieux de la Pleine Lune à Mars amène de la détermination, de la combativité, un sens de l’initiative, de l’imagination créatrice. Par contre le carré à Neptune peut amener de la confusion, de  l’instabilité, un manque de réalisme, de sens pratique.
On ne sait pas sur quel pied danser, quelle orientation prendre, on peut manquer d’objectivité, se montrer trop influençable ou naïf ce qui ne nous aide guère dans les choix que nous aurons à faire.

La figure dite du cerf-volant accentue la sensibilité, amène à développer plus d’empathie et de bienveillance, ce qui peut bénéficier à la communication, aux échanges, au relationnel.
Mercure qui rentre en domicile et est bien aspecté favorise les prises de décisions, les initiatives ; on négocie avec habilité, on fait preuve de plus de souplesse, d’adaptabilité.

Le quinconce du Soleil à Saturne pourrait se traduire par la nécessité de faire des ajustements, des compromis, accepter des réorganisations, ne pas rester figer sur des positions bloquantes, sans issue, sur des rapports de force.

En résumé, la tension est toujours présente, le climat instable, il règne encore beaucoup de confusion. Si nous n’acceptons pas de faire évoluer nos mentalités, adopter un nouveau mode de pensée, prendre conscience que le monde dans lequel nous vivons est en pleine mutation et que de nouvelles alternatives, organisations, structures, doivent être inventées, nous resterons dans le conflit, la colère, à nous dresser les uns contre les autres, sans espoir de contribuer à bâtir un monde nouveau, basé sur des valeurs  de fraternité et de solidarité. Les souffrances, le désordre persisteront si on refuse d’affronter la réalité, si on refuse de changer nous-même.



 « Le monde est ce que nous sommes. Le monde n’est autre que vous et moi. Ce petit monde de nos problèmes, une fois élargi, devient le monde avec ses problèmes.
Nous désespérons de comprendre les vastes problèmes du monde. Nous ne voyons pas qu’il ne s’agit pas d’un problème de masse, mais d’un problème d’éveil de l’individu au monde dans lequel il vit, et de la résolution des problèmes de son univers, aussi limité soit-il. La masse est une abstraction qu’exploitent les hommes politiques, ceux qui ont une idéologie. En vérité, la masse c’est vous, c’est moi, c’est l’autre. Lorsque vous et moi et l’autre sommes hypnotisés par une idéologie, nous devenons la masse, qui demeure une abstraction, car le mot est une abstraction. L’action de masse est une illusion. Cette action est en réalité l’idée que nous nous faisons de l’action de quelques-uns, et que nous acceptons dans notre confusion et notre désespoir. C’est à partir de notre confusion, de notre désespoir, que nous choisissons nos guides, qu’ils soient politiques ou religieux. Ils seront inévitablement, par suite de notre choix, la proie à la confusion et du désespoir. Ils peuvent paraître sûrs d’eux et omniscients, mais en vérité, comme ce sont des guides de ceux qui sont désorientés, ils doivent l’être tout autant, sous peine de ne plus être leurs guides. Dans le monde où dirigeants et dirigés sont désorientés, on ne fait, en suivant un modèle ou une idéologie, consciemment ou inconsciemment que faire naître d’autres conflits et d’autres détresses. »
Jiddu Krishnamurti
© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino